Commander le son et la lumière par la pensée

By Samsung Belgique 17.12.2015

Culture Culture

Commander le son et la lumiere par la pensee, son, audio, galaxy, samsung galaxy, galaxy s6 edge+, s6 edge+, discover

Commander musique et lasers par la pensée ? C'est désormais possible grâce aux derniers développements des neurosciences. Durant l'ADE Sound Lab, Discover a assisté à My Brain, Your Brain, une présentation illustrant l'exploitation artistique de cette technique.

  
Photos : Paul Glazier
  
Émotions visuelles

My Brain, Your Brain est un spectacle en live, au cours duquel l'activité cérébrale est convertie en sons et en images. Les créateurs expérimentent l'utilisation artistique des ondes cérébrales. Le cerveau de deux acteurs est activé de manière différente, et le public peut voir de ses propres yeux l'expression de leurs émotions. Le projet est le fruit d'une collaboration entre UVA et VU.


Rayons laser tournants
v1

Les deux danseurs sont assis dos au public. Entourés de rayons laser tournants, ils bougent lentement les épaules. Ensuite, les mouvements se font plus rapides, débouchant sur une explosion de lumière. Une onde de malaise parcourt le public. C'est exactement ce que voulaient les créateurs : une audience en parfaite communion avec les acteurs.


Spectre
v2

Le projet a été mis au point par le compositeur-acteur Ivo Bol et le compositeur-chercheur Jester Alberto Novello. Novello réalise souvent ce genre de représentation. Dans un de ses spectacles, il pilote un Packman par la pensée. Bol explique : « En convertissant l'énergie du cerveau en fréquences, on peut voir et entendre le spectre du cerveau. Il y a des méthodes plus faciles pour faire de la musique ou commander une image, mais la recherche est fascinante. »


État d'esprit intérieur
v3

L'activité cérébrale est mesurée par EEG, un procédé qui permet de piloter samplers, synthétiseurs et images. Les sons spécifiques sont issus des données reçues par deux ordinateurs et converties en musique via Open Sound Control et Ableton Live. La musique ainsi créée est combinée avec des sonorités composées préalablement. Novello : « Les acteurs ont reçu des instructions : ils savent à quoi ils doivent penser. Nous pouvons voir leur état d'esprit intérieur : la musique provient directement de leur cerveau. Les basses fréquences correspondent à la concentration ou à la méditation ; dès qu'il y a du mouvement, un stress apparaît. Normalement, cette technique est réservée aux applications médicales. Mais nous avons ici l'occasion de faire de l'art avec quelque chose de très personnel. »


L'avenir

Toute la musique de demain sera-t-elle composée directement par notre cerveau ? « À court terme, non, répond Bol. Si vous voulez faire de la musique techno, un ordinateur suffit largement. Pas besoin d'analyser une masse de données complexes. » C'est vrai, la composition sur ordinateur est déjà assez compliquée.