Des astuces pratiques pour capturer et protéger vos souvenirs

Oct 18, 2011

Pour capturer et préserver des souvenirs importants, il faut bien sûr penser à emporter son caméscope avec la batterie chargée, mais vous devez surtout vous entraîner à utiliser diverses techniques d’enregistrement et les dernières technologies si vous voulez graver vos souvenirs tels que vous vous les rappelez.

Capturez des images fidèles à la réalité

Rien ne peut remplacer des images de bonne qualité. Grâce à la reproduction fidèle des couleurs et à leur clarté, elles vous permettent de revivre le passé comme si vous y étiez. C’est pourquoi il est essentiel d’utiliser les toutes dernières technologies, comme le capteur CMOS BSI (« back-side illuminated » ou rétro éclairé).

Il garantit une restitution optimale des couleurs. Les technologies antérieures, telles que les capteurs CMOS « front-side illuminated » (à éclairage face avant), capturaient les images avec un rendu inférieur ; une certaine quantité de couleurs et de lumière n’arrivait pas jusqu’à la surface de « réception de la lumière » à cause des fils internes. Cette lacune a été comblée par le capteur CMOS BSI, et les images que vous capturez sont désormais fidèles à la réalité et à vos souvenirs.

L’un des autres avantages que présente ce capteur est la meilleure restitution des images en basses lumières. Grâce à la structure optimisée du capteur, l’appareil a désormais besoin de peu de lumière pour capturer les couleurs, et les résultats sont nettement meilleurs. Que vous soyez confronté à des zones d’ombre ou à un mauvais éclairage, vous obtenez des images plus belles et plus riches en couleurs.

Les avantages du capteur CMOS BSI sont évidents, mais encore faut-il savoir bien filmer. Voici donc quelques techniques qui, nous l’espérons, vous aideront à réaliser les plus beaux films possible.

Techniques de tournage

Adoptez quelques techniques de base pour obtenir des films réussis. Bien souvent, la quantité de mémoire disponible est limitée, alors il est important d’optimiser son utilisation.

Planifiez les prises de vue

Avant d’allumer le caméscope, réfléchissez au résultat que vous voulez obtenir. Qui seront les spectateurs de votre film ? Que voudront-ils voir ?

Nettoyez la lentille

Prenez l’habitude de vérifier l’absence de taches d’eau ou de poussières sur la lentille pour vous éviter de filmer pendant des heures pour rien.

Zoom

Évitez autant que possible d’utiliser le zoom sur votre caméscope. En zoomant sur un point en particulier pendant que vous filmez, vous risquez d’obtenir un effet de tremblement très visible. Utilisez le zoom entre deux prises pour composer votre film.

Cadrez vos prises

Veillez à correctement cadrer votre sujet. N’hésitez pas à vous rapprocher pour respecter les proportions et à légèrement décentrer le sujet pour lui donner du contexte.

Faites durer vos prises

Une erreur fréquemment commise consiste à arrêter de filmer trop tôt. Essayez de prolonger vos prises de vue de trois secondes supplémentaires : ainsi, vous pourrez les traiter plus facilement en postproduction, par exemple pour insérer des transitions.

Système d’archivage

Inutile d’archiver quoi que ce soit si vous ne comptez pas le sauvegarder correctement. Un système de stockage adéquat, comme un disque dur externe, permet non seulement de classer et protéger vos films, mais aussi de les retrouver facilement. Bien souvent, des souvenirs précieux restent inexploités parce qu’on ne sait pas où les chercher.