Comment improviser en cuisine

Oct 17, 2011

Pour les cuisiniers novices, l'improvisation peut sembler à la fois mystérieuse et décourageante, mais les cuisiniers familiaux les plus assurés maîtrisent quelques compétences simples qui leur permettent de passer pour des pros. L'improvisation est au coeur du répertoire de n'importe quel chef digne de ce nom. Tout ce dont vous avez besoin pour apprendre à improviser en cuisine est la connaissance de techniques de base pour transformer des ingrédients de base en un repas substantiel.

La vinaigrette de base, par exemple, n'est en fait qu'un simple mélange d'un volume de vinaigre pour trois volumes d'huile, battus ensemble avec des herbes et épices. Ou encore, des échalotes émincées, du persil, de l'huile d'olive et de la moutarde de Dijon composent une sauce traditionnelle pour une salade verte mélangée.

Mais improvisez un peu sur ces mélanges de base et vous obtiendrez aussi de fantastiques marinades. Pour un plat principal succulent, essayez d'imbiber des poitrines ou cuisses de poulet dans l'une des marinades pendant quelques heures, puis rôtissez le poulet à 220 °C jusqu'à cuisson complète. Pour un plat d'accompagnement, versez la vinaigrette sur des morceaux de pomme de terre à peine bouillis et rôtissez à la même température jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants. Ou bien répandez-la sur des légumes verts frais, comme des asperges ou des haricots verts, et rôtissez pendant 20 minutes.

Vous pouvez toujours obtenir des goûts nouveaux et intéressants en expérimentant avec les composants principaux de la vinaigrette. Essayez le vinaigre balsamique comme glaçage sur du poisson cuit à la vapeur ou grillé. Pour la salade de chou cru, ajoutez une cuillère à soupe de sucre et mélangez avec du chou et des carottes râpés. Soyez créatif - il est difficile de se tromper.

Les recettes de pâtes improvisées fonctionnent à peu près de la même façon. Si vous avez quelques éléments de base dans votre cuisine, tels que de l’huile d'olive, du citron et un morceau de fromage dur à râper (comme du Parmesan par exemple), vous serez surpris de ce que vous pouvez créer.

L'astuce réside en partie dans l'eau. Si vous préparez 500 g de pâtes, faites-les bouillir dans environ cinq litres d'eau avec du sel et une cuillère à soupe ou deux d'huile d'olive. Juste avant que les pâtes ne soient « al dente », plongez délicatement dans la casserole un verre à mesurer résistant à la chaleur et prélevez un peu d'eau de cuisson. Égouttez les pâtes, remettez-les dans la casserole, arrosez de jus de citron pressé et saupoudrez généreusement de Parmesan râpé.

Tout en mélangeant délicatement les pâtes, versez de petites quantités d'eau de cuisson. La chaleur résiduelle des pâtes et de l'eau fait fondre le fromage et commence à former une sauce onctueuse. Une fois la consistance souhaitée obtenue (moins d'eau pour obtenir une sauce plus épaisse, plus pour une sauce légère), goûtez, rectifiez l’assaisonnement avec du sel et du poivre, et voilà le tour est joué.

Pour réaliser une sauce plus consistante, ajoutez une boîte de cannellini égouttés et rincés, ainsi qu’une boîte égouttée de thon italien à l'huile d'olive, pour obtenir un plat rapide et typiquement méditerranéen. Ajoutez une pincée de piment rouge séché pour relever le tout, et si vous faites suffisamment épicé, vous pourrez alors vous considérer comme un véritable sicilien.
.