Les secrets de la prise de photos en pleine nuit révélés.

Oct 20, 2011

Lorsque le soleil ne rayonne plus et met fin à la journée, la couleur du ciel change à chaque moment et se pare de magnifiques merveilles colorées. Les lumières de la nuit commencent ensuite à s'allumer une par une afin de distinguer les principales figures de la nuit et de donner vie à une scène totalement différente de celle du jour.

6 avril 2010

De temps en temps, nous nous interrogeons sur le savoir-faire du photographe professionnel qui lui permet de prendre de superbes clichés de ces superbes scènes nocturnes. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns de ces secrets.

Quelles sont les principales différences pour réaliser des clichés de nuit ? Lorsque nous prenons notre appareil photo et que nous sortons de chez nous après le coucher du soleil, nous essayons de diriger nos appareils par-ci par-là vers l'ambiance créée par des lumières vibrantes parmi les ombres de la nuit. Toutefois, malheureusement - et comme on pouvait s'y attendre - les résultats ne sont pas si lumineux. Ainsi, contrairement aux clichés pris en plein jour lorsque la lumière est forte, il existe bon nombre d'obstacles invisibles qui nous attendent lorsque nous tentons de prendre des clichés de nuit.
Le niveau de lumière qui révèle à peine l'arrière-plan, le contraste extravagant entre zones éclairées et non éclairées, la longue exposition requise, le bruit, sans oublier le mélange de diverses lumières indésirables qui viennent de partout avec des couleurs jamais vues auparavant, ainsi que les objets tremblants et flous... Oui, il existe bon nombre de problèmes qui doivent être résolus afin de prendre un cliché de nuit décent. Toutefois, quand on veut, on peut. En outre, au lieu de considérer ces problèmes comme des obstacles, nous pouvons peut-être en tirer profit. Ainsi, nous pouvons créer des photos avec l'atmosphère et l'ambiance propres à la nuit. Ecoutons quelques conseils avisés de membres de "Night View," le club de spécialistes de photos en pleine nuit.

Articles fournis par "www.nightview.co.kr"

Astrophotographie

Commentaires et photos de Jaehong Chung (Surnom : pimpman)

Bien que l'astrophotographie demeure un domaine spécialisé de la photographie, elle doit être considérée comme une sous-section de la photographie nocturne étant donné que la plupart des photos sont prises de nuit. Toutefois, il existe également des astrophotos prises de jour, comme celles du soleil ou de la lune dans le ciel du matin. Tout d'abord, il existe deux principaux types de techniques d'astrophotographie - l'utilisation d'un trépied fixe et la photographie guidée.

En deux mots, la technique de la photographie guidée implique tout simplement le fait de prendre des clichés d'un amas d'étoiles, d'une nébuleuse, d'une planète ou d'un objet de Messier en suivant attentivement l'objet tout en utilisant une longue exposition. C'est ce qu'on appelle la méthode de piggyback. Deuxièmement, on peut utiliser un télescope et un appareil photo pour prendre une photo (la méthode de Prime Focus ou indirecte). Enfin, on peut également prendre des clichés en utilisant un télescope équatorial ou astronomique au lieu de notre appareil photo pratique. La photographie guidée est un domaine qui n'est pas très bien connu par le grand public. Dès lors, concentrons-nous uniquement sur la photographie sur trépied fixe.

La méthode de photographie sur trépied fixe implique la fixation d'un appareil photo sur un trépied afin de prendre un cliché d'un objet dans le ciel. Pour la technique de trépied fixe, il existe la méthode de mise au point fixe et la méthode de mouvement diurne. En raison de la rotation de la terre, nous avons aperçu des étoiles qui dérivaient et qui circulaient dans le ciel. Etant donné que la terre effectue chaque jour un mouvement de rotation sur 360 degrés, elle se déplace de 15 degrés par heure. Par conséquent, de notre point de vue, nous voyons également les étoiles la nuit se déplacer de 15 degrés par heure dans la direction opposée. La méthode de mise au point fixe utilise une courte exposition pour prendre une photo d'une étoile qui ressemble davantage à un point qu'à un flux de lumière laissant une traînée derrière lui. Des photos de plusieurs étoiles et constellations, voire dans une certaine mesure de la Voie lactée, peuvent être prises en utilisant cette méthode.

En supposant que vous utilisez un appareil photo de 35 mm, un appareil photo équipé d'un objectif standard de 50 mm peut prendre une photo d'une étoile qui reste immobile pendant 15 secondes (à une déclinaison de 15 degrés). Au plus votre objectif s'élargit, au plus l'angle de vue devient large, ce qui vous oblige à avoir un temps d'exposition plus long. A l'inverse, au plus la puissance du téléobjectif que vous utilisez est importante, au plus l'angle de vue devient étroit, ce qui entraîne un temps d'exposition plus court.

La méthode de mouvement diurne utilise une longue exposition pour prendre une photo d'une étoile qui laisse une traînée derrière elle. Lorsque l'on utilise cette méthode, il est préférable d'inclure un paysage tel qu'un bâtiment, des montagnes ou un décor d'arrière-plan, etc., dans votre image, au lieu de ne photographier que les étoiles. La qualité des photographies dépend également de la direction de la traînée de l'étoile, de sa vitesse et d'autres facteurs à prendre en compte. En effet, les étoiles dans l'hémisphère nord tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, de l'est vers l'ouest, avec l'étoile polaire au centre. Au plus elles tournent près de l'étoile polaire, au plus elles semblent tourner lentement, et vice versa - au plus elles sont éloignées du centre, au plus elles semblent tourner vite. Lorsque vous prenez une astrophoto, vous pouvez également en apprendre plus sur diverses constellations et observer le ciel nocturne. Il peut également être plus intéressant de prendre des clichés de comètes ou de météores (étoiles filantes) en utilisant la méthode de mouvement diurne.

①Méthode photographique : méthode de mouvement diurne
Date : 31 janvier 2008
Lieu : Parc Naksan à Séoul, Daehakro
Heure : 20h20 à 22h40
(Temps d'exposition total de l'image : 2 heures, 20 minutes)
Objectif utilisé : Pentax SMC DA FISHEYE 10-17
# de coupures au total : 254 photos avec expositions d'intervalles de 30 secondes (composite Photoshop utilisé)
Accessoires : un trépied et un intervallomètre

②Méthode photographique : méthode de mouvement diurne
Date : 2 février 2008
Lieu : toit de Koresco Condominium (filiale de Chiaksan) à Hoengseong-gun, Gangwon-do
Heure : 21h17 à 23h23 (Temps d'exposition total de l'image : 2 heures, 6 minutes)
Objectif utilisé : Pentax SMC DA FISHEYE 10-17
# de coupures au total : 228 photos avec expositions d'intervales de 30 secondes (composite Photoshop utilisé)
Accessoires : un trépied et un intervallomètre
Cette photo montre le passage de la Station spatiale internationale (ISS).

③Méthode photographique : méthode de mise au point fixe
Date : 5 mai 2008
Lieu : Anmyondo, Taean
Objectif utilisé : Pentax SMC DA FISHEYE 10-17
Accessoires : un trépied
Je n'avais jamais vu la Voie lactée aussi belle et avec autant de détails.


Les photos décrites ci-dessus ont été prises avec un appareil photo à film de 35 mm et, bien entendu, les résultats peuvent varier en fonction du type d'objectif, de l'ISO et d'autres facteurs. Cela suppose également que vous prenez des photos dans des régions montagneuses, rurales, côtières ou désertiques où la pollution de la lumière n'est pas aussi prononcée que dans des zones urbaines.
Dans des villes telles que Séoul où la pollution de la lumière est importante, il est possible d'utiliser la méthode de mise au point fixe dans une certaine mesure. Toutefois, il est difficile de prendre des clichés de constellations ou de la Voie lactée tout simplement car il est peu fréquent de voir les étoiles. Certes, il est possible de prendre des photos de la lune ou du soleil en utilisant la méthode de mouvement diurne avec un appareil photo à film ordinaire. Or, prendre des clichés des étoiles en utilisant cette méthode est à nouveau difficile en raison de la pollution de la lumière.

Lorsque vous utilisez un appareil photo à film, vous devez développer et imprimer (numériser) le film. Bien souvent, les studios de photo n'impriment ou ne numérisent pas le film en pensant que le film ne contenait rien. Par conséquent, il convient de leur expliquer à l'avance que les clichés sont des astrophotos lorsque vous leur confiez le traitement du film.

Lorsque vous utilisez un appareil photo numérique (DSLR), vous pouvez prendre plusieurs photos d'une étoile en utilisant les intervalles adéquats pour ensuite les rassembler en une image afin de voir la traînée dans une plus grande ou une moindre mesure.

Tout d'abord, utilisez un objectif grand angle pour inclure un plus grand nombre d'étoiles et vérifiez la composition du viseur pour créer une harmonie avec le décor d'arrière-plan. En ce qui concerne la valeur d'ouverture, utilisez une vitesse d'obturation de 30 à 60 secondes dans la gamme correcte afin d'éviter toute surexposition. Vous pouvez prendre vos clichés en succession au cours du délai souhaité. Pour régler l'appareil photo, utilisez le mode manuel pour le mode photo. Utilisez la mise au point manuelle (illimitée) pour le réglage de la mise au point, définissez la réduction du bruit sur OFF (désactivé), sélectionnez une vitesse ISO faible, et enfin définissez la balance des blancs en fonction de votre préférence. Vous pouvez ensuite prendre des photos en utilisant un trépied solide et le câble de déclenchement ou un intervallomètre. Vous aurez besoin d'une batterie entièrement chargée.
L'étape suivante consiste à importer les fichiers image pris avec votre appareil photo numérique (DSLR) vers Photoshop et d'effectuer une superposition des couches. Premièrement, choisissez la photo qui fera office de photo principale, avant d'ouvrir les fichiers de photos un par un dans l'ordre adéquat et de les superposer sur le même point que la photo principale. Lorsque l'on superpose deux photos, une couche est créée sur la palette de couches. Vous verrez donc deux couches. Ensuite, vous devez voir une petite fenêtre blanche sur la fenêtre de la palette de couches. Elle sert à ce que le mode de fusion des couches vous permette de sélectionner une méthode de fusion pour les deux couches supérieures et inférieures. Sélectionnez l'option "Lighten" (Eclaircir), qui doit se situer au milieu. "Lighten" (Eclaircir) permet de mettre l'accent sur les zones claires des couches afin que les traînées des étoiles ne soient pas superposées et qu'elles soient montrées telles qu'elles sont. Pendant que vous continuez de composer les couches de la sorte, les traînées des étoiles deviennent plus claires et forment finalement une seule image.



Conseil photographique : Pendant l'hiver, votre appareil photo ou votre objectif peut geler ou se couvrir de rosée. Vous pouvez ainsi couvrir votre objectif avec pack chauffant afin d'empêcher ce phénomène dans une certaine mesure.

Le fascinant festival de la nuit - Feux d'artifice

Commentaires et photos de Jungdae Kim (Surnom : danny)

L'équipement de base pour prendre des clichés de feux d'artifice est un appareil photo DSLR équipé d'un mode Bulb, d'un objectif zoom, d'un trépied, d'un câble de déclenchement et d'un carton noir ou d'un chapeau. Etant donné que nous ne connaissons pas le point exact où le feu d'artifice va exploser, il est préférable d'utiliser un objectif zoom grand angle au lieu d'un objectif principal pour la composition d'écran flexible. Vu que les feux d'artifice peuvent être plus larges et exploser à un plus haut niveau que prévu, l'utilisation d'un objectif grand angle devient un must, notamment lorsque l'on prend des photos à courte distance. Utilisez un objectif zoom pour verrouiller l'angle de vue désiré ou la composition. Après avoir décidé de l'angle, vous pouvez passer à un objectif principal pour obtenir une image plus claire.

En règle générale, les feux d'artifice explosent après avoir passé jusqu'à cinq secondes en l'air. Par conséquent, vous pouvez prendre de superbes photos de feux d'artifice en utilisant un réglage de l'ouverture de F8 à F16 et une vitesse ISO de 100 à 200.

Afin de prendre une photo de plusieurs feux d'artifice, passez en mode Bulb, ouvrez l'obturateur et couvrez l'objectif avec un carton noir ou un chapeau. Ensuite, exposez uniquement l'objectif lorsque le feu d'artifice explose. En répétant cette opération, vous pouvez obtenir plusieurs feux d'artifice sur une seule image. L'utilisation d'un cache-objectif doit être évitée étant donné qu'elle peut entraîner un léger mouvement de l'appareil et ainsi générer un arrière-plan tremblant. En outre, l'utilisation d'un câble de déclenchement est conseillée avec la fonction Bulb car elle empêche l'appareil de bouger.
Le réglage de l'AF (autofocus) risque de ne pas faire le point sur les feux d'artifice. Utilisez donc la mise au point manuelle (MF) pour régler la mise au point de l'appareil photo. Par ailleurs, étant donné que l'endroit où les feux d'artifice explosent diffèrera légèrement de temps en temps, il est recommandé d'utiliser des valeurs d'ouverture plus faibles pour une profondeur de champ plus profonde, même lorsque vous utilisez la mise au point manuelle. Vous pouvez utiliser le mode auto pour la balance des blancs (WB), mais l'utilisation du mode tungstène ou de la balance des blancs automatique, voire le réglage manuel de la valeur Kelvin (K), peut entraîner une couleur d'arrière-plan plus bleue et de meilleure qualité.

Conseil photographique 1 : Vous pouvez obtenir des clichés de feux d'artifice plus clairs au cours des premiers stades, étant donné qu'ensuite ils sont souvent couverts de fumée, ce qui empêche de prendre de meilleurs clichés.

Conseil photographique 2 : Au lieu de ne photographier que les feux d'artifice, vous pouvez obtenir de meilleurs clichés en incluant le paysage urbain dans l'arrière-plan. Pour ce faire, vérifiez tout d'abord l'exposition du paysage urbain. Ensuite, prenez la photo à l'aide de la fonction Bulb. Vous pouvez utiliser le carton pour couvrir l'objectif lorsqu'il est adéquatement exposé. Exposez ensuite l'objectif lorsque les feux d'artifice explosent pour prendre une photo des feux d'artifice et du paysage urbain.

L'essence de la photographie de nuit - Photos alternées (IC)

Commentaires et photos de Jungdae Kim (Surnom : danny)

Les principaux intérêts des photos IC de nuit sont les traînées de lumière des phares des véhicules et les splendides lumières de la ville. Afin d'inclure une IC entière dans un cadre, vous avez besoin d'un objectif grand angle et, dans certains cas, d'un objectif ultra grand angle. Bien entendu, l'angle de vue et la composition diffèreront en fonction de la zone de prise de vue. La gamme de la photo est également un choix. En effet, bon nombre de photographes utilisent bien souvent un objectif principal standard. Pour obtenir une belle image avec une superbe traînée lumineuse des véhicules, vous avez besoin d'une vitesse d'obturation plus longue. Par conséquent, vous ne devez pas nécessairement augmenter la sensibilité, même pour un cliché nocturne, et vous pouvez la définir sur environ 100 ISO. En général, la vitesse d'obturation doit être supérieure à 15 secondes pour obtenir une traînée lumineuse décente. Dès lors, l'ouverture doit être convenablement réglée en tenant compte de la vitesse d'obturation. Bien souvent, les clichés sont pris avec un réglage de l'ouverture de F8 à F16, voire plus. Si nécessaire, vous pouvez augmenter la vitesse d'obturation en utilisant le filtre ND (Densité neutre) Les fans de la photographie de nuit aiment prendre des clichés au cours de ce qu'on appelle "l'heure magique", soit 30 minutes avant et après le coucher de soleil. Cette période est en effet assez attirante car vous pouvez prendre des photos du soleil coucher et des décors nocturnes. Toutefois, les photos IC ne doivent pas nécessairement être prises au cours de cette heure magique. En effet, bien que vous puissiez obtenir de meilleurs couleurs en profitant de l'heure magique, je pense que des heures avancées et plus sombres sont plus indiquées lorsque l'on considère l'IC en tant que sujet : le décor plus sombre met davantage en valeur les phares blancs et les feux rouges arrière des véhicules. Je préfère la méthode de la demi pression sur l'obturateur en faisant le point sur l'objet en utilisant l'autofocus et en passant ensuite à la mise au point manuelle. Dans la mesure du possible, l'utilisation d'un câble de déclenchement et la sélection d'une balance des blancs manuelle au lieu d'une balance des blancs automatique ou le réglage manuel de la valeur Kelvin (K) permet d'obtenir une image avec un splendide paysage nocturne. Conseil photographique 1 : réglez la balance des blancs sur manuel en faisant le point sur la ligne centrale de l'IC où défilent les voitures. Il existe bon nombre d'accessoires pour régler la balance des blancs. Personnellement, j'utilise souvent un "disque de balance des blancs" pour la régler et pour prendre des photos IC nocturnes. Conseil photographique 2 : l'ambiance d'une image varie en fonction de la vitesse d'obturation. Vous devez décider la longueur de la traînée de lumière du véhicule à photographier. Un temps d'obturation plus ample peut remplir la rue de nombreuses lumières, ou vous pouvez simplifier les traînées lumineuses avec quelques lignes. La comparaison de ces images devrait vous révéler les caractéristiques de chacune et vous donner quelques idées.

Le nouveau centre d'attraction du paysage de Séoul - Une vue nocturne d'Hangang

Commentaires et photos de Yongmin Lee (Surnom : mutro)

Les gens ont tendance à inclure les ponts lorsqu'ils prennent une photo d'une vue nocturne d'Hangang. Vous pouvez obtenir une superbe photo avec des couleurs du ciel vives en prenant des clichés juste avant ou après le coucher du soleil. La visibilité, qui affecte réellement la photographie, peut varier en fonction des conditions climatiques. Par conséquent, vous devrez préalablement tenir compte de la météo. Les conditions de la prise de vue de cette photo signifiaient que le ciel était trop lumineux, ce qui a entraîné une vitesse d'obturation très rapide. En outre, ce n'était pas suffisant pour capturer les traînées lumineuses des voitures traversant le pont de Banghwa. Par conséquent, j'ai ralenti la vitesse d'obturation de ISO 100 à 50 afin de photographier les traînées lumineuses des voitures, tout en utilisant une ouverture plus réduite d'environ F13 afin d'inclure également la lointaine montagne. En réglant l'appareil en mode clair, j'ai également réussi à créer des couleurs plus soutenues sur la photo.

Pont de Banghwa
1. Lieu : milieu d'une montagne où l'extrémité nord du pont de Banghwa était visible
2. Date et heure : 16 février 2008 à environ 18h30, juste avant le coucher du soleil
3. Infos de réglage : 135 mm F2.0 Mesure de la lumière : ouverture multiple : F13 Vitesse d'obturation : 10 secondes ISO : 50 Mode : Clair

Si vous prenez des photos au cours de la période comprise entre le coucher du soleil et la tombée complète de la nuit, l'utilisation du mode tungstène est une bonne idée car il subsiste certaines teintes bleutées dans le ciel. Les principaux réglages de l'appareil que j'utilise pour une scène de nuit sont le mode tungstène, afin de donner un effet de couleur clair et bleuté, le réglage manuel de la valeur Kelvin et une balance des blancs manuelle qui entraîne désormais une balance des blancs décente en raison des performances accrues des appareils photo. En ce qui concerne la mise au point, je fais le point sur la zone entre 1/3 et 1/2, soit en ton moyen (pour un objet sans le ton moyen, je fais le point sur la zone qui est à moitié dans l'ombre et à moitié dans la lumière) lorsque je regarde à travers le viseur. Ainsi, j'obtiens une exposition adéquate avec la profondeur de champ, ainsi qu'une image globale claire.

Pont de Sungsan Bridge
1. Lieu : sur la rive nord du Pont Sungsan
2. Date et heure : 8 mars 2008 à environ 19h, juste après le coucher du soleil
3. Infos de réglage : 50 mm F1.4 Mesure de la lumière : ouverture multiple : F11 Vitesse d'obturation : 8 s ISO : 100 Mode : Tungstène

Eclairer la floraison - Photos nocturnes de fleurs de cerisier

Commentaires et photos de Heonguk Son (Surnom : Sonddadadak~)

MF 50 mm F1.4S / Mode d'exposition : M / Ouverture : F8 / Vitesse d'obturation : 10 s / ISO : 100 / Balance des blancs : Valeur Kelvin 2780 / enregistrement de fichier RAW / sRVB

La difficulté de la photographie de fleurs de cerisier pendant la nuit est liée au fait que l'objet n'est pas immobile et qu'il oscille légèrement lorsque le vent souffle. Par conséquent, l'extrémité de la branche peut être floue par rapport aux autres zones de votre image lorsque vous utilisez une plus longue exposition. Cela signifie que vous devez soit augmenter l'ISO ou utiliser une ouverture plus large pour une vitesse d'obturation plus rapide.

Cependant, lorsque vous essayez d'obtenir une image plus claire d'une extrémité à l'autre de toute la branche de fleurs totalement ouvertes, le réglage de l'ouverture doit être réduit afin d'obtenir une profondeur de champ plus profonde. Par conséquent, la vitesse d'obturation est plus longue. Bien entendu, la profondeur du champ devient plus profonde lorsque vous utilisez un objectif à plus grand angle. Vous pouvez ainsi obtenir ce résultat avec une profondeur de champ plus profonde - même avec un réglage inférieur de l'ouverture - en utilisant un objectif grand angle au lieu d'un téléobjectif. En fonction de l'objet de la mise au point du photographe, la valeur de l'ouverture, la vitesse d'obturation et le réglage ISO diffèrent également. Personnellement, j'utilise des réglages d'ISO 100 pour la qualité d'image, une valeur d'ouverture de F8 à F16 pour une profondeur de champ adéquate et une vitesse d'obturation de 10 à 15 secondes. En outre, vous devrez vous armer de patience pour attendre un moment sans vent afin que les branches soient immobiles, étant donné que l'exposition est assez longue. Au cours de la période du festival des fleurs de cerisiers en Corée, les floraisons sont généralement éclairées par des lumières directes. Par conséquent, vous devez faire attention à ne pas obtenir un "trou" blanc indésirable sur l'image en raison de la surexposition des fleurs. En cas de modification de la couleur des lumières, il vaut la peine de prendre plusieurs photos afin de créer des images avec divers effets et ambiances.

Lorsque vous utilisez une balance des blancs automatique, vous pouvez obtenir des images moins satisfaisantes car les couleurs des images diffèrent à chaque coupure, même lorsque les autres paramètres sont identiques. Le meilleur choix serait donc de régler manuellement la valeur Kelvin afin de régler la température de couleur avant la prise de vue.

AAF 180 mm F2.8D ED / Mode d'exposition : M / Ouverture : 11 / Vitesse d'obturation : 15 s / ISO : 100 /
Balance des blancs : valeur Kelvin 2500 / enregistrement de fichier RAW / sRVB

Photos de traînées prises à l'intérieur - Mouvement de pendule

Commentaires et photos de Heonguk Son (Surnom : Sonddadadak)

MF 50 mm F1.4S / Mode d'exposition : M / Ouverture : 16 / Vitesse d'obturation : 246 s / ISO : 100 /
Balance des blancs : valeur Kelvin 3130 / enregistrement de fichier RAW / sRVB

Il peut être très intéressant de prendre des photos du flux de lumière en utilisant le mouvement d'un pendule. Tout d'abord, vous avez besoin d'une ficelle et d'une mini lampe torche (une petite lampe avec une ampoule est préférable, étant donné que la lampe joue le rôle de poids), d'un appareil photo, d'un trépied et d'un câble de déclenchement. Tout d'abord, attachez une ficelle de 1 à 1,5 m à l'extrémité de la lampe torche, puis l'autre extrémité au plafond. Réglez la hauteur du trépied aussi bas que possible puis réglez l'angle de l'appareil photo et dirigeant l'objectif de l'appareil photo vers le plafond. Assurez-vous que l'appareil photo dispose de l'angle de vue approprié en regardant à travers le viseur. Réglez-le si nécessaire. Essayez de positionner le poids au centre du viseur et réglez la mise au point à l'extrémité du poids. Ensuite, réglez l'appareil photo sur MF. Réglez la vitesse d'obturation en mode Bulb (B). Rappelez-vous qu'au plus vous ouvrez l'ouverture, au plus les lignes deviennent épaisses, et vice versa - au plus l'ouverture est réduite, au plus les lignes deviennent fines à l'image. Je recommande d'affiner considérablement la ligne en utilisant un réglage d'ouverture réduit, étant donné que la distance entre les lignes diminue lorsque le poids décrit des cercles vers le centre. En ce qui concerne le format, prenez des photos en tant que fichiers RAW puis changez la couleur claire en utilisant un programme de correction de fichier RAW afin d'obtenir un meilleur résultat.

AF-S 17-35 mm F2.8D ED / Mode d'exposition : M / Ouverture : 16 / Vitesse d'obturation : 340 s / ISO : 100 / Balance des blancs : valeur Kelvin 3130 / enregistrement de fichier / sRVB

Après avoir connecté le câble de déclenchement, éteignez toutes les lumières pour obtenir une obscurité totale, puis allumez la lampe torche (le poids). Si vous tirez simplement le poids et que vous le relâchez, vous obtiendrez un mouvement linéaire. Au lieu de cela, essayez de former un cercle en poussant légèrement le poids vers un côté pour obtenir la forme illustrée à l'image ci-dessus. Dès que vous avez créé un cercle de la taille souhaitée, appuyez sur le câble de déclenchement pour commencer la prise de vue. Lorsque l'ouverture est réglée sur 16, un réglage de l'exposition d'environ 3 à 6 minutes est correct. Ainsi, vous devez décider du réglage de l'exposition approprié en observant le mouvement de pendule du poids. Notez qu'il vous faudra sans doute plusieurs essais moins satisfaisants avant d'obtenir une belle image. Néanmoins, continuez d'essayer et vous y arriverez.

Une traînée lumineuse qui traverse le silence de la nuit

Commentaires et photos de Minseok Son (Surnom : hooligan)

Titre : Lieu : Jianjae, Hamyang-gun ISO100, F8, 30 sec


Prendre une photo de la traînée lumineuse que laisse un véhicule qui roule sur une route de montagne sans aucun éclairage artificiel est l'essence même de la photographie de nuit. Plus spécialement lorsque la route présente une courbe marquée ou une pente abrupte, la traînée de lumière sur l'image nocturne présente une qualité dynamique que l'on retrouve rarement dans d'autres photos prises la nuit. En général, les voitures qui roulent sur des routes de montagne non éclairées ont tendance à rouler à faible vitesse. Etant donné que la vitesse d'obturation maximum prise en charge par les modes AV, TV et M d'un appareil photo réflex mono-objectif numérique n'est que de 30 secondes, la fonction Bulb et le câble de déclenchement deviennent indispensables pour obtenir la vitesse d'obturation de plus de 30 secondes qui est nécessaire pour obtenir une traînée lumineuse ininterrompue. En ce qui concerne le choix de l'objectif, un objectif grand angle est bien plus indiqué qu'un téléobjectif afin d'obtenir une traînée lumineuse complète et non des traînées partielles. Rappelez-vous que les objectifs ultra grand angle - moins de 20 mm - permettent d'obtenir des traînées lumineuses plus larges et bien plus claires à l'image. En ce qui concerne le réglage de la balance des blancs, il est conseillé de sélectionner le mode fluorescent ou tungstène. Le contraste prononcé de la traînée lumineuse blanche et du ciel nocturne noir comme du charbon attirera instantanément l'attention. Rappelez-vous également que la couleur de la traînée lumineuse devient plus blanche lorsque la température de couleur diminue, et essayez de régler la balance des blancs en mode fluorescent ou tungstène. Vous pouvez également observer les différents résultats créés et tenter d'appliquer différentes températures de couleur. En ce qui concerne l'exposition, une légère sous-exposition est souhaitable. Par ailleurs, dans certains cas, vous devrez accentuer les traînées lumineuses en assombrissant l'arrière-plan afin de faire ressortir la qualité dynamique du mouvement de la voiture sous le ciel obscur. Par conséquent, vous devrez acquérir la technique vous permettant de distinguer les traînées lumineuses par rapport à l'arrière-plan en appliquant une compensation de l'exposition qui est 1 à 2 fois plus sombre, au lieu de compter sur la valeur d'exposition optimale. En ce qui concerne la nature de la prise de vue, je vous conseille de sortir avec deux ou trois amis au lieu de prendre les clichés seul. En effet, il est assez difficile de trouver une voiture qui roule sur une route de montagne tard la nuit. Ainsi, vous devrez peut-être conduire votre propre voiture pour la prendre une photo au lieu d'attendre qu'une autre voiture passe par là. Ce serait donc idéal qu'un ou deux de vos amis puissent actionner le câble de déclenchement pour vous lorsque vous conduisez. Veillez à préalablement vérifier le trajet du mouvement et la composition de l'image. En effet, il n'est pas simple de trouver une composition parfaite dans l'obscurité totale en vous fiant uniquement à vos sens. Je recommande donc d'inspecter le site avant le coucher du soleil afin de vérifier les possibles trajets du mouvement et de décider à l'avance où et comment prendre les clichés avec les possibles traînées lumineuses.

Titre : Profiter d'un lieu silencieux : L'autoroute locale entre Nonsan et Wanju
ISO100, F8, 221 sec

Le point culminant du paysage urbain de nuit - Les bâtiments

Commentaires et photos de Yui-jeong Choi (Surnom : hongdangmu)

Mode M / ISO : 100 / F8 6s / Balance des blancs : Réglage de la valeur Kelvin / Photo prise en sRGB jpeg / Compensation : 8211 / Netteté et balance des couleurs ajustées en utilisant Photoshop

L'un des principaux intérêts de la prise de photos de nuit est de prendre des clichés de somptueuses lumières urbaines. Si le temps s'y prête et que vous pouvez même voir passer quelques nuages au-dessus de la ville éclairée, vous aurez peut-être l'impression que vous pouvez prendre des clichés de tout ce que vous souhaitez, y compris une ville pendant la nuit, une rivière à proximité ou les rues avec le mouvement des lumières. Toutefois, même en cas de mauvais temps, ne sortez pas de chez vous sans votre appareil photo et un trépied. En effet, il vaut mieux être préparé plutôt que déçu lorsqu'une occasion s'offre à vous. Il n'est peut-être pas aussi facile qu'il n'y paraît de prendre des clichés des grands bâtiments de Séoul pendant la nuit. Même s'il est possible de grimper au sommet d'une montagne voisine dans la ville, vous devrez parfois accéder au toit de hauts bâtiments afin de trouver des objets qui n'ont pas encore été découverts et de créer des compositions uniques et intéressantes. Ne vous rendez sur les toits qu'après avoir obtenu la permission du responsable du bâtiment. En règle générale, vous devez utiliser l'ISO le plus faible pour prendre vos photos, avec un réglage de l'ouverture de F8 à 13. Lorsque vous prenez une photo d'un éclairage totalement éclairé, vous devez régler la vitesse d'obturation de 2 à 6 secondes sur 8 à 13 secondes. Afin d'empêcher l'appareil photo de bouger, utilisez toujours le câble de déclenchement ainsi que le verrouillage du miroir afin d'éviter tout choc au niveau du miroir. J'utilise le mode clair sur mon appareil photo afin d'exprimer des effets de lumière nets et vibrants. De même, j'utilise régulièrement un objectif ultra grand angle avec l'angle de vue extrême en raison de son effet et de ses caractéristiques uniques. Lorsque l'objet que je souhaite photographier est trop près et que je ne peux plus reculer, il convient d'utiliser l'objectif ultra grand angle afin de photographier l'objet souhaité sans le moindre sacrifice. J'estime cette technique très satisfaisante. Pourtant, certaines personnes évitent d'utiliser cet objectif en raison de la distorsion, mais j'apprécie cet effet intéressant. L'un de ses points forts est que vous pouvez reconfigurer des objets qui ne peuvent pas être photographiés en utilisant un autre objectif qu'un objectif ultra grand angle. Comme le montre la photo ci-dessus, les hauts bâtiments ou des objets multiples peuvent tous être contenus dans une seule image, ce qui constitue un autre avantage de l'objectif. Lorsque vous prenez des photos de bâtiments bien éclairés, une longue exposition n'est pas requise. Etant donné que les conditions étaient assez sombres lorsque j'ai pris la photo, j'ai utilisé une vitesse d'obturation plus lente afin d'éclaircir le ciel davantage.