La playlist est la nouvelle cassette

By Samsung Belgique 29.07.2016

Culture musique Streaming

cassette wireless audio musique playlist

Pumping Iron. Metal Gym Hours. Rap Caviar. Songs to Sing in the Shower. Workout like Beyoncé. Dylanesque. Getting Parents to Like Noise. Indie Sleeping Pill. Il existe des listes de lecture sur pratiquement tous les thèmes. La playlist est en vogue. Discover est parti à l'exploration de ce phénomène.

Playlist : les chiffres

Il en existerait pas moins de deux milliards sur Spotify. Mais la playlist n'a de toute évidence rien de nouveau. En effet, qui n'a jamais attendu qu'un morceau bien spécifique passe à la radio pour l'enregistrer sur la « cassette de l'été 1994 » ? En espérant qu'il reste suffisamment de place sur la face. La radio n'est en fait rien d'autre qu'une liste de lecture. D'après une enquête de MIDiA Research, 31 % des gens qui pratiquent le streaming écoutent des playlists et 29 % écoutent des albums entiers. Et l'écart est encore plus marqué parmi la jeune génération, avec 45 % qui écoutent des listes de lecture et 31 % qui ont plutôt tendance à écouter des albums complets.

La playlist : des big data

L'avenir de la musique en ligne semble donc résider dans la liste de lecture. Rien d'étonnant donc à ce que ce phénomène brasse de plus en plus d'argent. Google Play Music a ainsi racheté l'entreprise Songza, spécialisée dans les playlists, et Warner Music Group a acquis le site web playlists.net, qui rassemble toutes sortes de listes de lecture Spotify. On consacre aussi de plus en plus d'argent à l'analyse des données sur les habitudes d'écoute des consommateurs. Spotify a ainsi racheté la plateforme The Echo Nest qui aide à présent l'entreprise à créer des listes de lecture sur la base d'algorithmes. Les entreprises du secteur musical investissent elles aussi dans la playlist en faisant inclure leurs artistes dans des listes populaires ou en faisant créer une liste de lecture dédiée à l'artiste. Filtr Nederland (membre du groupe Sony) a ainsi 177 274 followers.

À chaque moment sa playlist

Musique Sport Courir

La playlist est aujourd'hui utilisée à des fins diverses. Il existe ainsi de nombreuses « mood playlists » contenant des morceaux qui correspondent à une humeur spécifique ou œuvrent à un but déterminé. Vous venez de vous faire larguer ? Il existe une playlist pleine de chansons de rupture tristes. L'heure est à l'étude ? Rien de tel qu'une liste de lecture contenant de la musique apaisante. Dans une interview avec 3voor12, Dieuwertje Heuvelings, le seul éditeur de contenu et programmeur néerlandais de Spotify, a déclaré : « Nous avons tout à coup constaté que les jeunes écoutaient beaucoup de musique classique, car nous intégrions ce genre musical dans des listes pour l'étude et la concentration. »

Découvrir de nouveaux artistes grâce aux playlists

La liste de lecture permet de découvrir de nouveaux artistes, voire de les promouvoir. Les pop stars Lorde et Hozier ont ainsi atteint la célébrité grâce aux playlists. Lorde a longtemps pu être écoutée dans la liste de lecture Hipster International de Sean Parker avant de percer. Quant à Hozier, il figurait dans diverses listes Spotify et a d'ailleurs atteint 46 % de ses premières « lectures » par ce biais. C'est aussi grâce aux playlists que le hit Cheerleader d'OMI est devenu très populaire dans une version « tropical house remix » , alors que la version originale a déjà trois ans. Aux Pays-Bas, le morceau Waves de Mr Probz, un remix de Robin Schulz, enregistre à présent 342,5 millions de lectures en streaming sur Spotify seulement. D'après Will Page de Spotify, si ce morceau est parvenu à dépasser les frontières, c'est grâce aux listes de lecture. En créant un terreau fertile pour des artistes inconnus, ces musiciens connaîtront forcément un succès grandissant via la radio et les festivals. Music is not dead!