Global living : vivre en toute simplicité dans les contrées les plus tropicales du globe

By Samsung Belgique 12.08.2016

Voyages Technologie & innovation

Global living

Avec les innovations technologiques récentes, le monde se fait de plus en plus petit. Les nomades numériques travaillent sans contrainte de lieu, dans les contrées tropicales du monde entier. Et il en va de même pour l'habitat, qui ne doit plus forcément être lié à un lieu fixe dans un seul pays. Discover s'est rendu à Bali pour interviewer l'un des premiers nomades numériques, l'Australien Eric Roberts, au sujet de cette tendance du « global living ».

À Bali, les chaussures restent devant la porte. C'est donc pieds nus qu'Eric pénètre dans le café, accompagné de sa femme Veronika et de ses enfants. Un esprit libre et un homme d'affaires aux idées brillantes. Il travaille dans le développement immobilier et a une vaste expérience dans le domaine du marketing numérique. Discover a interviewé Eric sur la tendance du « global living » et sur son tout nouveau projet Pure Villas dans lequel la technologie joue un rôle crucial.

Pionnier du nomadisme numérique

Global Living

« J'ai voyagé toute ma vie et j'ai vécu et travaillé dans presque chaque continent. En tant que propriétaire de plusieurs maisons dans le monde entier, je trouvais que cette liberté devait être à la portée d'un plus grand nombre de gens. C'est ainsi que le projet Pure Villas a vu le jour. Grâce aux développements technologiques, à l'émergence du marketing sur Internet et à des sites comme Upwork et Freelancer, les travailleurs freelances ont à présent plus de facilités à trouver des missions dans le monde entier. Résultat : bon nombre de personnes délaissent leur emploi fixe pour se lancer dans le travail freelance. Et il s'avère même que 69 % des freelances génèrent plus de revenus que dans leur emploi fixe. Les entreprises s'y retrouvent également car elles ont moins de responsabilités à l'égard de freelances qu'envers des travailleurs fixes. Plusieurs facteurs contribuent ainsi à l'augmentation du nombre de personnes qui optent pour un mode de vie freelance. »

Travail sans contrainte de lieu

« Une conséquence logique est que les travailleurs freelances ont réalisé qu'ils pouvaient en fait travailler de n'importe où, pour autant qu'ils disposent d'un ordinateur portable, d'une connexion Wi-Fi et d'électricité. C'est ainsi qu'est né le courant du 'nomadisme numérique'. Le travail n'était plus lié à un endroit fixe, et nous avons réalisé qu'il en allait de même pour l'habitat. Vivre dans différentes contrées du globe, pour une période de son choix. Quelle liberté ! Ne plus acheter une seule maison, avec une hypothèque, à un seul endroit fixe, mais acheter la possibilité de vivre dans différentes contrées, dans un logement pourvu de tout le confort et joliment aménagé, au sein d'une communauté conviviale dans laquelle vous jouissez tout de même de votre intimité. C'était l'idée de base. Et cette tendance du 'global living' émerge véritablement maintenant. »

Plus une seule maison, mais choisir où l'on veut habiter

global living

« Nous avons décidé de construire plusieurs maisons en différents endroits du monde, et au lieu de vendre une maison à un acquéreur, nous vendons un investissement sûr spécifique vous permettant d'acheter une certaine période par an pour y habiter. Vous pouvez acheter de trois à douze mois par an dans nos Roamz Life Residencies, puis décider dans quel pays vous souhaitez vivre pendant cette période. Si vous avez acheté douze mois et que vous désirez rester cinq ans à un même endroit, par exemple parce que vous avez des enfants en bas âge, c'est très bien aussi. Vous êtes tout à fait libre de décider de l'endroit ou des endroits où vous souhaitez vivre chaque année durant cette période. Une petite partie de nos résidences restent disponibles à la location. C'est donc aussi une possibilité. Bali est le premier endroit où le projet est en cours d'implantation. À Ubud, nous sommes en train de construire des Pure Villas, seize maisons avec un espace à la disposition des résidents pour l'organisation d'événements ou de workshops. À cela s'ajoute un espace de coworking, car un grand nombre d'acquéreurs travailleront sans contrainte de lieu. Ils pourront ainsi travailler dans un endroit convivial à proximité de leur villa. Il y aura aussi un restaurant, un spa et d'autres services auxiliaires. »

Un monde meilleur grâce aux innovations technologiques

« Je pense que les gens ont de plus en plus besoin que leur vie soit simplifiée. Ils ont besoin d'avoir plus de temps et d'espace pour profiter pleinement. De plus en plus de gens accordent aussi de l'importance à l'habitat responsable ; ils veulent contribuer à un monde moins pollué. Nous utilisons les avancées technologiques spectaculaires pour répondre à ces besoins. Nous parlons avec des jeunes Français qui fabriquent des arbres en métal avec des feuilles qui tournent pour produire de l'énergie éolienne. Ou encore avec des jeunes de Jordanie qui ont développé une éolienne dont le rendement est trois fois supérieur à celui d'autres éoliennes. »

Pure Villas est un projet 100 % respectueux de l'environnement, mais le concept vise surtout à offrir une plus grande liberté et à permettre aux gens d'avoir une vie plus simple mais plus satisfaisante et heureuse !

Photos : Veronika Roberts