Comment improviser dans la cuisine

dec 22, 2011

Plusieurs assiettes remplies d'aliments

Pour les cuisiniers inexpérimentés, l'improvisation peut sembler à la fois mystérieuse et décourageante, mais les cuisiniers au foyer les plus confiants ont développé quelques aptitudes qui les font passer pour des pros. L'improvisation fait partie de l'arsenal de tout bon chef. Pour apprendre à improviser dans la cuisine, il vous suffit d'apprendre à maîtriser quelques techniques de base permettant de transformer des ingrédients de base en un repas satisfaisant.

Publié le 16 septembre 2010

La vinaigrette standard, par exemple, consiste essentiellement en un mélange d'une part de vinaigre et de trois parts d'huile auquel on a ajouté des herbes et des épices. Ou bien, si on mélange des échalotes émincées, du persil, de l'huile d'olive et de la moutarde de Dijon, on obtient un assaisonnement classique pour la salade de mesclun.

Si vous improvisez un peu à partir de ces mélanges, vous obtiendrez des marinades fantastiques. Pour préparer un plat principal succulent, essayez de faire tremper des poitrines ou des cuisses de poulet dans une de ces marinades pendant quelques heures, puis de les faire rôtir à 425 °F (220 °C) jusqu'à ce qu'elles soient bien cuites. Pour l'accompagnement, versez la vinaigrette sur des morceaux de pomme de terre légèrement bouillis et faites-les rôtir à la même température jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants. Vous pouvez également utiliser la vinaigrette pour badigeonner des légumes verts frais, comme des asperges ou des haricots à parchemin, et les faire rôtir pendant 20 minutes.

Vous pouvez toujours obtenir de nouvelles saveurs intéressantes en expérimentant avec les ingrédients de base de la vinaigrette. Essayez d'utiliser du vinaigre balsamique comme glace pour du poisson cuit à la vapeur ou grillé au four. Pour la salade de chou, ajoutez une cuillère à table de sucre et mélangez le tout avec du chou émincé et des carottes. Soyez créatifs : vous pouvez difficilement vous tromper.

 

Les recettes de pâtes improvisées fonctionnent essentiellement de la même façon. Si vous disposez de quelques ingrédients de base dans votre cuisine, comme de l'huile d'olive, du citron et un morceau de fromage ferme à râper tel que du Parmigiano, vous serez surpris de ce que vous pouvez créer.

C'est partiellement dans l'eau que réside le secret. En effet, si vous préparez 455 g (une livre) de pâtes, faites-les bouillir dans 2,8 L (six pintes) d'eau avec du sel et une cuillère à table ou deux d'huile d'olive. Juste avant que les pâtes soient al dente, plongez délicatement une tasse à mesurer à l'épreuve de la chaleur dans la marmite pour réserver de l'eau de cuisson. Drainez les pâtes, remettez-les dans la marmite, pressez un peu de jus de citron et saupoudrez généreusement le tout de fromage Parmigiano râpé.

En remuant délicatement les pâtes, versez de l'eau de cuisson en filet et en petites quantités. La chaleur résiduelle des pâtes et de l'eau de cuisson feront fondre le fromage en une sauce riche. Une fois la consistance désirée obtenue (moins d'eau pour une sauce plus épaisse et plus d'eau pour une sauce plus liquide), goûtez et assaisonnez le tout avec du poivre et du sel, et le tour est joué.

Pour obtenir une sauce plus consistante, ajoutez une boîte de fèves cannellini drainées et rincées ainsi qu'une boîte de thon italien dans l'huile et drainé pour transformer rapidement le tout en un plat typiquement méditerranéen. Ajoutez quelques flocons de piments forts pour épicer le plat, et si vous le rendez assez piquant, vous pourriez tout simplement vous considérer un Sicilien honorifique.