Passer au contenu
Content

Les salles de classe sont-elles prêtes pour le modèle BYOD?

 

PARTAGER

google plus linkedin pinterest

Choisissez votre site de réseautage social pour sauter cette page.

Fermer la fenêtre
Maintenant que le débat sur le modèle BYOD (apporter votre propre appareil) a été en grande partie réglé dans le monde des sociétés, c'est le tour du secteur de l'enseignement. Les arrondissements scolaires et les universités de tout le pays mettent en place des politiques BYOD qui permettent aux élèves d'utiliser leurs propres appareils technologiques pour accéder au programme. Les partisans du modèle affirment que c'est une façon d'améliorer l'enseignement sans imposer de lourds fardeaux financiers aux écoles.

« C'est définitivement très abordable”, a déclaré Christian Long, administrateur du soutien de l'équipe d'apprentissage électronique dans l'arrondissement scolaire d'Oak Hills, à Cincinnati, dans l'Ohio. La commission a mis en œuvre un programme BYOD dans ses écoles secondaires en 2010, et il inclut maintenant tous les niveaux, du préscolaire au secondaire.

« La commission ne paie rien pour les appareils, ce qui nous permet d'utiliser nos appareils existants pour compléter ce dont les élèves disposent. Donc ça n'a engendré aucun coût additionnel pour nous. »

Le modèle BYOD permet aux élèves d'utiliser des appareils mobiles personnels, comme des ordinateurs portatifs, des tablettes, des lecteurs électroniques, des téléphones intelligents et même des lecteurs MP3, comme outils d'apprentissage. Il est évident que l'outil le plus utilisé est le téléphone intelligent, bien qu'ils voient aussi quelques tablettes et, rarement, un ordinateur portatif.
Les salles de classe sont-elles prêtes pour le modèle BYOD?
« Le plus important, c'était de nous assurer que les outils utilisés par la commission étaient accessibles sur tous les appareils, a-t-il ajouté. Nous sommes une commission Google : nous utilisons des applications Google pour tout, car c'est une plateforme qui peut être utilisée sur tout appareil. Ainsi, l'appareil ne limite pas l'apprentissage. »
Enseignement amélioré
Lorsque des écoles en Alberta, au Canada, ont commencé à songer à appliquer le modèle BYOD dans les classes, l'organisation Alberta Education a créé un programme pilote pour étudier son efficacité. En 2010, elle a lancé une étude sur 18 mois avec des équipes de dix écoles pour voir comment le modèle BYOD étendu touchait les élèves et le processus d'enseignement.

À la fin de l'étude, les éducateurs et les analystes ont conclu qu'il améliorait la performance des élèves. Les professeurs ont rapporté que les élèves qui utilisaient leurs propres appareils participaient davantage et s'investissaient plus dans leur propre apprentissage. De plus, comme les élèves connaissaient déjà les appareils qu'ils utilisaient, les professeurs n'avaient pas à prendre du temps pour leur expliquer comment utiliser la technologie.

« Un appareil appartenant à l'élève, à ses parents ou à sa famille est habituellement un appareil que l'élève utilise déjà et a déjà personnalisé avec des applications, des logiciels et des outils organisationnels, ont-ils précisé dans Bring Your Own Device: A guide for schools. L'appareil devient un autre outil du répertoire d'apprentissage des élèves. 

Le modèle BYOD est aussi extrêmement utile pour les élèves handicapés, qui peuvent maintenant utiliser leurs technologies d'assistance existantes pour accéder au matériel d'apprentissage. De plus, puisque tous les élèves n'apprennent pas de la même façon, il est avantageux de pouvoir offrir plusieurs formes d'apprentissage; certains peuvent étudier en lisant un PDF, et d'autres en regardant un tutoriel vidéo. Le partage de fichiers grâce à des outils comme Google docs ou Dropbox peut augmenter la collaboration et améliorer les communications entre les élèves et les professeurs.
Établissement de limites
Malgré tous ces avantages, les experts mettent aussi en garde contre les possibles inconvénients de la mise en place du modèle BYOD dans les écoles. Par exemple, dans son rapport, l'Alberta Educaton a souligné que la technologie peut aussi être distrayante et que les élèves peuvent s'en servir pour accéder à des programmes non scolaires lorsqu'ils devraient être en train d'étudier. De plus, pour les familles défavorisées sur le plan économique, l'achat d'appareils peut créer un fardeau financier.

Toutefois, la plupart des écoles qui appliquent des politiques BYOD créent aussi des lignes directrices qui règlent ces questions.

Top Hat, une entreprise qui offre une plateforme permettant aux professeurs de se connecter aux appareils des élèves avec à peu près n'importe quel appareil, affirme que le modèle BYOD dans les salles de classe fait partie d'un mouvement qui est là pour rester.

« Les salles de classe et de conférence du monde entier sont en train de se transformer, dit Alyssa Atkins, spécialiste de contenu chez Top Hat. Les appareils des élèves sont devenus une partie intégrante de leur vie, et il est naturel qu'ils deviennent aussi une partie intégrante de leur expérience éducative. Les normes technologiques des élèves continueront d'augmenter. »

Selon Atkins, avec cette demande, il sera bientôt normal que les élèves utilisent leurs propres appareils.

« Il sera bientôt archaïque de demander aux élèves de participer autrement que sur leurs propres appareils. »

Paula Felps, rédactrice et réviseure à Cincinnati, écrit sur la technologie, la psychologie positive, le voyage et les affaires.

Source : Forbes Samsung BusinessVoice

renseignements connexes

Étude de cas
La Covenant University et Samsung développent le potentiel des élèves grâce à l'apprentissage mobile
Les tablettes Samsung Tab 3 et les fonctionnalités de gestion et de sécurisation de périphériques Samsung permettent aux étudiants de mieux collaboration sur le campus
Étude de cas
Shanghai Edutech optimise l'environnement d'apprentissage pour un grand district scolaire chinois
Le Samsung Galaxy Note 8.0 révolutionne les interactions entre élève et enseignant ainsi que l’apprentissage à domicile et à l’école
Brochure
KNOX Customization : Introduction
Un aperçu sur comment les Samsung Customization Partners peuvent utiliser KNOX Customization pour construire des appareils spécialisés adaptés aux besoins des clients, par l'étude de plusieurs échantillons d'applications.
Document de présentation technique
Un aperçu de la plateforme KNOX
Découvrez les caractéristiques et les aspects techniques du Samsung KNOX 2.4, y compris les dernières caractéristiques en termes de sécurité.