Samsung Techonomic Index 2015: là où la technique est réellement chez elle

Jul 03, 2015

L’étude menée par Samsung auprès des consommateurs européens montre que les Suisses transforment leur chez-soi en véritables univers de découverte

Samsung Techonomic Index 2015: là où la technique est réellement chez elle

Zurich, le 3 juillet 2015 – Pour les ressortissants de notre pays, le chez-soi se transforme de plus en plus en centrale personnelle d’apprentissage et de découverte. Tel est le résultat auquel aboutit le Techonomic Index* de Samsung, qui, après une première enquête en 2014, fournit cette année pour la deuxième fois des renseignements approfondis sur les habitudes des ménages suisses. Cette étude a interrogé 18.000 Européens, dont 1.000 Suissesses et Suisses, sur l’utilisation qu’ils font de la technique au quotidien. Elle révèle que les consommateurs intègrent de plus en plus appel le monde qui les entoure dans leur univers familier par le biais des smartphones, des téléviseurs ou des appareils de cuisson. La télévision, en particulier, connaît un véritable renouveau grâce au streaming ou à la vidéo à la demande (VoD). Mais les appareils de cuisson sont eux aussi des auxiliaires très demandés dans les ménages suisses, qui consacrent près d’une heure par jour à la préparation des repas. Une véritable renaissance de la vie dans son petit chez-soi grâce à la technologie!

«La dernière édition du Samsung Techonomics Index montre que pour les Suissesses et les Suisses, le chez-soi n’est plus seulement le lieu où l’on mange, où l’on se détend et où l’on dort. C’est le centre de l’univers personnel et culturel, un lieu de travail, un lieu d’apprentissage et un centre de divertissement, où nous nous connections à nos proches tout en faisant appel au monde entier comme source d’inspiration. Et la technologie enrichit cette expérience», déclare Gordon

Müller, attaché de presse de Samsung Suisse, en résumant l’étude à laquelle ont participé au total 18.000 personnes venant de 18* pays d’Europe.

Ainsi, les appareils ménagers et de divertissement occupent désormais une place centrale dans la vie de beaucoup de nos compatriotes: en moyenne, un ménage suisse possède pas moins de 19 appareils électroniques. Ceux-ci sont utilisés pendant un total de 15,56 heures par jour, ce qui montre que l’univers du bureau et celui de la vie quotidienne fusionnent de plus en plus et que de nombreuses personnes aiment profiter de leur précieux temps libre dans le cadre familier de leur chez-soi. Voici une sélection de quelques résultats détaillés de cette étude:

Grâce aux téléviseurs «intelligents»: la télévision fait son come-back
Bien que la diffusion et l’utilisation des smartphones, tablettes et autres appareils de divertissement soient largement répandues, le téléviseur continue à occuper une place importante dans la vie des Suisses. Ainsi, 78% d’entre eux l’utilisent chaque jour, alors que les smartphones sont utilisés par 89%; mais ils passent en moyenne près de 3 heures par jour devant la télévision, soit nettement plus de temps que devant les laptops et les PC (34,4 minutes) ou les smartphones (1,34 heure). Ces 3 heures correspondent exactement à la moyenne européenne: nos compatriotes passent donc une demi-heure de plus devant les écrans plats qu’en 2014.

A cela s’ajoute un accueil de plus en plus favorable réservé aux services de vidéo à la demande ou de diffusion en continu (streaming). Ainsi, dans toute l’Europe, 24% des personnes interrogées utilisent des offres de VoD payantes, soit quatre fois plus qu’il y a douze mois. A l’époque, seulement 5% étaient prêts à payer pour la VoD. A cet égard, la Suisse est nettement au-dessus de la moyenne européenne: près de ¾ des Suisses ont déjà regardé en streaming un film ou des contenus de télévision (70%), près d’un Suisse sur quatre le fait chaque semaine (23%).

L’utilisation du streaming en Suisse est également élevée: plus des deux tiers de nos compatriotes (70%) ont déjà regardé des vidéos diffusées en continu. Près de la moitié d’entre eux (48%) le fait chaque semaine. En outre, 23% des ménages suisses ont également payé pour le streaming de films et de shows télévisés au cours du mois écoulé. Par comparaison avec la moyenne européenne de 24%, cette valeur est élevée et a même progressé en Suisse par rapport à 2014 (+6%). Sur le plan des dépenses, les Suisses se classent dans le peloton de tête. Avec des dépenses mensuelles moyennes de 12,14 euros pour les contenus de films, nous talonnons les Portugais «qui mènent la danse» en dépensant en moyenne 14,7 euros pour le streaming de films et de shows télévisés.

Il y a longtemps que les ménages européens ont pris l’habitude de regarder la télévision tout en twittant, par exemple, (ce que l’on appelle le second screening) notamment en utilisant une tablette. Qu’il s’agisse de partager des contenus, de gérer des documents, de suivre des contenus en ligne diffusés par streaming ou de lire des journaux et des revues, le nombre de tablettes dans les ménages suisses et européens et leur durée d’utilisation ont sensiblement augmenté: 53% des ménages européens possèdent une tablette, soit 16% de plus que l’année précédente. En Suisse, le chiffre correspondant est même de 66%, avec une progression de 5% par rapport à 2014.

Cependant, les activités sur les réseaux sociaux ont diminué en Suisse par rapport à l’année dernière. Ainsi, seulement 66% participent encore à un réseau social, alors qu’ils étaient encore 75% en 2014.

L’Internet mobile donne des ailes à la diffusion des contenus d’apprentissage
Les technologies mobiles 4G et la poursuite de leur consolidation permettent d’accumuler du savoir grâce aux appareils mobiles. Qu’il s’agisse de TED-talks motivants, de cours de langues en ligne ou de vidéos d’instructions sur YouTube, les Suisses vont de plus en plus en ligne pour assouvir leur soif de connaissances et découvrir des nouveautés. 21% ont recours à des contenus d’apprentissage chaque semaine. Les livres et autres publications numériques sont lus au moins une fois par semaine par près de 23% des gens. L’utilisation générale d’applications sur appareils mobiles (à l’exception des jeux) se classe en première place dans l’utilisation de contenus avec un chiffre de 48% (à égalité avec la diffusion en continu de contenus de télévision et de films).

Les montants dépensés révèlent également l’importance que les Suisses accordent aux possibilités d’élargir leur horizon intellectuel que leur offrent les technologies: ainsi, près d’un Suisse sur trois a payé pour des publications numériques (19%) au cours du mois écoulé – soit nettement plus qu’en 2014 (7%). En outre, les ménages suisses dépensent en moyenne près de 14 euros par mois pour les matériels didactiques, soit plus que pour les jeux mobiles (10,85€), les livres et les revues (13,55€), les films (9,85€) et la musique (11,84€). En moyenne, 20% des Suisses passent environ une heure par jour à consommer des contenus d’apprentissage.

Si l’apprentissage gagne du terrain, l’enthousiasme pour les jeux mobiles régresse. En 2015, en comparaison européenne, seulement une personne sur trois (31%) indique jouer régulièrement sur des smartphones ou des tablettes – contre 50% en 2014, soit un net recul de 19%. En général, l’utilisation de contenus quelconques sur smartphones et tablettes recule en Suisse, à l’exception du streaming de contenu de télévision et de films. Dans ce domaine, les Suisses ont progressé de 10% en un an pour atteindre en 2015 une valeur de 48%.

Les Suisses aiment leur ménage
Le grand nombre d’émissions de cuisine, la présence croissante de grands chefs et la progression du nombre de bloggeurs qui se consacrent à la nourriture contribuent notamment à ce que de nombreux compatriotes passent de plus en plus leur temps libre en cuisine: près de 84% des Européens (+12% par comparaison avec 2014) et 74% des personnes interrogées dans notre pays utilisent leurs appareils de cuisine quotidiennement. Et lorsque ceux-ci sont utilisés, ils le sont pendant près d’une heure (55 minutes) – soit en moyenne à peu près aussi longtemps que le smartphone ou la tablette.

Les appareils de nettoyage électriques ne sont pas aussi appréciés, puisqu’ils sont utilisés quotidiennement par environ un Suisse sur trois (36%), mais ce chiffre a progressé de 10% par rapport à l’an dernier. Sur l’ensemble des pays, on constate une tendance claire: la demande d’appareils de cuisson et de nettoyage a progressé en général d’un tiers en comparaison européenne avec l’année précédente.

Des photos en haute résolution sont disponibles ici:
http://presse.samsung.ch/app/news_bildarchiv.aspx?lang=fr-ch&search=techonomic_index

*A propos de l’étude
Samsung Electronics a créé le Samsung Techonomic Index pour suivre la manière dont les personnes abordent et utilisent les technologies. L’étude repose sur une enquête en ligne auprès de 18.000 participants de plus de 16 ans dans 18 pays européens. Elle a été commandée par le laboratoire européen de Samsung pour la recherche sur le style de vie et réalisée en collaboration avec Lightspeed GMI.

Lightspeed GMI a interrogé 18.000 participants de plus de 16 ans par le biais de panels en ligne en Suisse, en Belgique, en Bulgarie, au Danemark, en Finlande, en Allemagne, en Grèce, en Italie, en Hongrie, aux Pays-Bas, en Norvège, en Pologne, au Portugal, en Espagne, en Suède, en Autriche, en Roumanie et en Grande-Bretagne (1.000 interviews par marché). Les données ont été pondérées en fonction du profil national connu en matière d’âge et de sexe pour chaque pays. Les interviews ont été réalisés en ligne entre le 21 avril et le 18 mai 2015. Lightspeed GMI a été chargée de la réalisation des entretiens alors que Blue Rubicon a réalisé tous les comptes rendus et analyses.
Les données comparatives proviennent d’une enquête réalisée par Ipsos MORI du 14 avril au 28 avril 2014 auprès de 5.000 adultes de 18 à 65 ans en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne.

A propos de Samsung Electronics Co., Ltd.
Samsung Electronics Co., Ltd. inspire l’être humain et lui ouvre les portes de nouveaux possibles dans le monde entier. Au prix d’innovations continues et d’une volonté permanente de découverte, nous transformons les mondes de la télévision, des smartphones, des dispositifs à porter sur soi, des tablettes, de la photo, des imprimantes, de l‘électroménager, des systèmes LTE, des services médicaux, des semi-conducteurs et des solutions LED. Nos initiatives, entre autres dans les secteurs Digital Health et Smart Home, font de nous l’un des précurseurs de l’Internet. Nous employons 307.000 personnes dans 84 pays du monde entier et réalisonsune chiffre d’affaires annuel de 196 milliards de dollars US. Pour en savoir plus, veuillez visiter www.samsung.com/ch et notre blog officiel sur global.samsungtomorrow.com.