Actualités

Le digital rend les bâtiments intelligents

En s’engageant dans la digitalisation, les entreprises vont pouvoir bénéficier des avantages du Smart Building

27/10/2017
Le digital rend les bâtiments intelligents

Le digital rend les bâtiments intelligents

En s’engageant dans la digitalisation, les entreprises vont pouvoir tirer parti du Smart Building.

Nos immeubles d’habitation, bureaux, écoles … deviennent de plus en plus « intelligents ». Certes, le « Smart Building » n’en est qu’à ses balbutiements mais, sous la pression de nouvelles réglementations, le mouvement semble bien lancé au fur et à mesure que les projets d’urbanisme « verts » et éco-quartiers sortent peu à peu de terre.
Grâce aux objets connectés et à la magie d’Internet, on peut automatiser toute une série d’actions pour rendre un immeuble de bureaux moins gourmand en énergie et plus agréable à vivre pour ses usagers. « Les entreprises ont toutes à y gagner à la fois sur le plan environnemental, coûts et aussi confort de travail pour les collaborateurs », résume Maxime Guirauton, directeur marketing et communication de Samsung Business. Mais avant d’en arriver là, elles devront nécessairement s’engager dans un programme de digitalisation qui va les conduire à déployer les bons outils. Le bâtiment intelligent est à la croisée de la transition énergétique et de la transformation numérique.

Le digital rend les bâtiments intelligents

Aujourd’hui, une plateforme Cloud permet à une entreprise de recueillir toutes les données d’un bâtiment mais aussi de les croiser avec des informations venant de l’extérieur. En effet, en fonction des paramètres que l’on a choisis, il est possible d’automatiser la gestion énergétique d’un immeuble et en limiter « l’empreinte carbone » sur l’environnement . Par exemple, si la température descend sous un certain seuil, la climatisation se coupe toute seule. Température et éclairage adaptés, meilleure qualité de l’air, gestion optimisée des réunions … les salariés y trouvent aussi leur compte. Mais les données produites par l’immeuble ne sont pas seulement partagées en interne. L’intérêt du Smart Building est d’être ouvert sur l’environnement immédiat, service météo , distributeurs d’énergie ou prestataires spécialisés, notamment. Connecter à Internet des capteurs pour le chauffage, l’éclairage, la sécurité ou d’autres fonctions n’est pas tout. Le vrai enjeu, c’est l’ouverture de ces systèmes et l’interopérabilité. Par exemple , une société de collecte de déchets pourrait ainsi être informée automatiquement du niveau des bennes à ordures de son client. Elle ne se déplacerait que si nécessaire. Un gain financier et « écologique ».