Actualités

Six conseils pour bien installer son grand format

Stéphane Azoubel, président de Digital Partner Project, nous donne les clés d’un déploiement d’écrans grand format réussi.

30/10/2017

Stéphane Azoubel, président de Digital Partner Project et bénéficiant d’une large expérience dans le monde de l’image, nous donne les clés d’un déploiement d’écrans grand format réussi.

Quelles questions doit-on se poser avant de se lancer ?
Identifier l’emplacement du grand écran (en devanture, à l’intérieur du point de vente) ; s’il se situe à l’intérieur ou à l’extérieur (car les besoins en luminosité ne sont pas les mêmes), connaître la période durant laquelle il sera connecté (12 heures/jour, 5 jours par semaine ou 24h/24, 7/7, cela influe sur le choix du modèle qui devra être conçu avec des matériaux plus résistants dans le second cas), vérifier que le magasin est équipé de wifi, …

A partir de quelle dimension parle-t-on d’un « grand écran » ?
Le standard veut que cela commence à 40 pouces. Après, toutes sortes de configurations sont possibles : un mur divisé en quatre écrans 40 pouces, une immense dalle de 75 pouces…

Faut-il se rapprocher des architectes quand on envisage de poser de grands écrans dans son magasin ?
Dans la mesure du possible, c’est souhaitable. L’outil doit se fondre dans le décor. Il existe aujourd’hui des moniteurs ultra-fins et design, mais il faut bien penser en amont à son intégration dans le concept du magasin. Par exemple, s’il est suspendu dans le vide, il faudra penser à des filins tendus et à poser sur l’un d’entre-eux un tube plus épais où sera caché le câble électrique.

Pourquoi miser plutôt sur l’affichage dynamique dernière génération ?
Chez Samsung, la technologie en question se nomme SMART Signage. Elle utilise un « Soc » qui est intégré dans leurs écrans et qui envoie et reçoit des informations, permettant le pilotage à distance de l’affichage. Plusieurs possibilités : délivrer une information en local dans une petite boutique ou bien diffuser en masse, sur un réseau entier au plan national… Il est même possible de lancer une publicité sur le haut de l’écran et de faire apparaître en-dessous des informations très locales, comme par exemple l’état du trafic dans la zone.

Pouvez-vous donner quelques scénarios d’utilisations du grand format dans le retail ?
Le standard veut que cela commence à 40 pouces. Après, toutes sortes de configurations sont possibles : un mur divisé en quatre écrans 40 pouces, une immense dalle de 75 pouces…

Quelle ultime recommandation pourriez-vous donner ?
Il me semble nécessaire qu’une personne dans l’entreprise soit chargée du grand format. Il faut définir les playlists de contenus, les modifier régulièrement, intervenir en cas de panne de réseau, vérifier que les écrans soient bien allumés, valider la qualité des images… Penser par exemple que sur un mur divisé en quatre écrans, l’image est forcément étirée : il est donc impératif que sa qualité soit maximale au départ, au risque d’obtenir un rendu médiocre… Ce sont ces petits détails qui feront toute la différence.