Photographie culinaire : photographiez vos plats comme un chef

Par Samsung Belgique 17.03.2017

Photographie culinaire

Photographe culinaire, Simone van den Berg tient le blog Simone’s Kitchen, dont le succès ne se dément pas. Dans cette interview, elle nous offre cinq précieux conseils de photographie culinaire. Vous aussi, présentez vos petits plats comme un chef.

Simone van den Berg réalise de superbes clichés et les partage sur son blog Simone’ s Kitchen avec de délicieuses recettes et des conseils de photo culinaire. Discover s'est entretenu avec elle de son métier et de son blog. Nous lui avons demandé comment réussir de belles photos culinaires.

Comment êtes-vous devenue photographe culinaire ?

« J'ai toujours voulu être photographe. J'ai d'ailleurs commencé très tôt. Mon père avait une chambre noire qui me captivait. C'est à l'âge de huit ans que j'ai reçu mon premier appareil. Il ne m'a plus quittée. Il y a dix ans, j'ai débuté comme professionnelle en faisant des mariages et des portraits. Mais j'ai rapidement compris que les photos de préparations culinaires m'intéressaient plus que tout. Je me suis spécialisée et depuis six ans, je ne fais plus que de la photographie culinaire . »

Et pourquoi ce blog ?

« En tant que photographe, je trouvais qu'il me 'fallait' aussi un blog. Je m'y suis donc mise. Mais sans aucune idée de ce que j'allais écrire. Mes premier posts, c'était du n'importe quoi, haha. Je suivais aussi des foodbloggers étrangers et j'aimais cuisiner. C'est donc devenu un foodblog. Mon blog est devenu une source d'inspiration et un terrain d'exercice idéal. Je crois que sans lui, je ne serais jamais devenue photographe culinaire ! »

pokebowl

Succulents bols de Poké. Photo : Simone van den Berg

Qu'est-ce qui fait l'originalité de Simone ’ s Kitchen ?

« Mon blog existe depuis près de quatre ans, mais j'ai commencé à poster en anglais sur un site qui s'appelait junglefrog-cooking. Un beau jour, j'ai eu envie d'écrire plutôt en néerlandais. C'est ainsi qu'est né Simone ’ s Kitchen. La version anglaise existe aussi mais s'appelle insimoneskitchen.com . Vous ne trouverez pas seulement sur mon blog de délicieuses recettes, mais aussi des conseils de photographie culinaire et des récits de voyage. Une combinaison peu courante. »

Les foodblogs sont très en vogue. Comment l'expliquez-vous ?

« Je crois qu'un foodblog est à la fois un site de recettes et quelque chose de plus personnel. Les gens passent leur temps sur Google pour trouver des recettes. Des termes comme 'faire son propre lait d'amande', par exemple, sont extrêmement fréquents sur mon site. Les foodblogs attirent celles et ceux qui ont envie de créer quelque chose de leurs mains. Le blogger parle aussi de sa recette, ce qui incite les internautes à revenir. Quand ils savent qu'ils peuvent se fier à vos recettes, ils viennent plus facilement chercher l'inspiration pour un repas ordinaire ou une fête. »

L'habitude se répand de photographier son assiette et de la partager sur les réseaux sociaux. Pour autant, il n'est pas facile d'obtenir une image appétissante. Pourquoi est-ce si difficile ?

« Ce qu'il vaut mieux éviter, c'est de prendre une photo dans un restaurant mal éclairé. Téléphone ou appareil photo, la lumière naturelle est souvent la meilleure solution. Ce n'est pas toujours simple, mais avec quelques trucs et les applis pratiques qu'on trouve actuellement pour améliorer les photos, vous ne manquerez pas de progresser. Servez-vous par exemple de Snapseed pour régler l'exposition. »

snapseed

« Surtout avec un téléphone, les photos prises d'en haut (flat-lay) sont très intéressantes. » Photo : Simone van de Berg

Cinq conseils pour réussir vos photos culinaires

Simone vous offre cinq conseils pour photographier vos préparations comme un chef, même sans matériel professionnel.

Photo culinaire, conseil 1 : Lumière
Lorsqu'il s'agit de photographier des aliments, le plus important, c'est la lumière. Je préfère travailler avec la lumière naturelle. Elle est belle, gratuite et généralement disponible. Placez l'assiette à proximité d'une fenêtre, en évitant les rayons directs du soleil. Au besoin, atténuez les ombres avec un morceau de carton blanc ou de frigolite.

Photo culinaire, conseil 2 : Préparation
Si vous voulez photographier votre dîner, un peu de préparation s'impose. Quand on a faim et que tout est sur la table, rien n'est plus frustrant que de devoir attendre la photo. Et la photo ne sera pas optimale. Préparez votre « set » à l'avance. Choisissez l'assiette, le couvert, et ayez votre appareil photo ou téléphone à portée de main. Faites une photo à l'avance pour vérifier que tout est en place. Quand le repas sera prêt, vous n'aurez plus qu'à servir avant d'appuyer sur le déclencheur.

Photo culinaire, conseil 3 : Présentation
N'oubliez pas la présentation de vos plats. S'il s'agit d'une salade, attendez avant de verser la vinaigrette. Votre salade risquerait de s'effondrer. Et un paquet de vinaigrette, ce n'est pas toujours du plus bel effet. Prenez d'abord une photo sans la sauce, puis ajoutez quelques gouttes. Avec un pot-au-feu, un curry ou une autre préparation de couleur sombre, prévoyez quelques aromates d'un beau vert frais. Limitez-vous toujours aux aromates déjà présents dans la préparation pour éviter la confusion.

food

« N'oubliez pas la présentation de vos plats. » Photo : Simone van de Berg

Photo culinaire, conseil 4 : Distance
Ne prenez pas la photo de trop près. Je vois souvent sur Instagram des photos prises carrément dans l'assiette. C'est rarement la meilleure idée. Il faut que l'on voie encore l'assiette elle-même, éventuellement une partie de la serviette ou du couvert. Vous n'êtes pas obligé de photographier toute l'assiette, mais on doit savoir qu'il s'agit d'une assiette.

Photo culinaire, conseil 5 : Perspective
Surtout avec un téléphone, les photos prises d'en haut (flat-lay) sont très intéressantes. À cause du petit objectif du téléphone, vous risquez d'obtenir une perspective bizarre en prenant la photo de côté. Et comme le fond est souvent trop net, l'image donne l'impression d'être surchargée. Le « topshot » est beaucoup plus amusant à utiliser et les variations sont infinies.

Par ailleurs, saviez-vous que le nouveau Samsung Galaxy A (2017) possède un filtre spécial « food » qui rend vos photos culinaires encore plus appétissantes ? Rendez-vous sur la page spéciale Samsung Galaxy A (2017) pour en savoir plus !

Plus d'inspiration culinaire

Discover vous propose les dernières actualités technologiques en matière de cuisine, voyage, lifestyle et culture. Envie de recevoir les updates Discover directement dans votre boîte aux lettres ? C'est très simple : abonnez-vous gratuitement à notre newsletter. Ou lisez ces autres articles riches d'inspiration culinaire :

• ‘ Eat like a local ’ avec la nouvelle appli FoodieTrip
• Comment transformer votre newsfeed Instagram en festin
Appli de régime Lose It! : maigrir en photographiant son assiette

ARTICLES SIMILAIRES

appli regime lose it

Appli de régime Lose It! : maigrir en photographiant son assiette

RECOMMANDÉ POUR VOUS

Galaxy A5 (2017)

Galaxy A5 (2017)