La technologie a-t-elle été la grande absente des Fashion Weeks internationales ?

Par Samsung Belgique 27.03.2017

Fashion Weeks

C’est là une question soulevée lors de la série de Fashion Weeks qui se sont déroulées dernièrement à New York, Londres, Milan et Paris. Alors que les innovations technologiques comme la réalité virtuelle, les hologrammes et les objets connectés étaient encore très utilisées il y a quelques saisons d’ici, elles se sont faites plutôt discrètes durant les récentes Fashion Weeks. Quelques belles innovations ont malgré tout été présentées...

Changement de paradigme

La journaliste Rachel Arthur expose sa vision sur Fashion & Mash – une plateforme en ligne dédiée à la mode et à la technologie: «Ce que nous avons vu cette saison sur le plan technologique a été dicté par ce qui est susceptible d' avoir une influence sur le consommateur final.»

L ’ accent des maisons de mode a en effet évolué d ’ un « brand move » vers un « consumer move » , ce qui signifie que les innovations technologiques ne sont plus utilisées pour impressionner le public présent aux défilés de mode, mais plutôt pour générer une plus grande implication du consommateur et le convaincre d ’ acheter.

« La seule manière de devancer la concurrence est de modifier la méthode. De nos jours, l ’ innovation ne porte pas forcément sur les progrès les plus impressionnants réalisés par des marques de mode dans l ’ utilisation de la technologie, mais bien sur les évolutions les plus intelligentes. Innover dans la chaîne d ’ approvisionnement, dans l ’ expérience client personnalisée via une application mobile et éventuellement de plus en plus au sein des créations proprement dites. C ’ est là que l ’ évolution sera la plus marquée » , explique Rachel Arthur.

Quelles technologies étaient malgré tout présentes ?

Tommy Hilfiger et la top-model Gigi Hadid

Tommy Hilfiger et la top-model Gigi Hadid. Photo: Tommy Hilfiger

Quelques défilés ont néanmoins eu recours à la technologie. Par exemple, ceux de Rebecca Minkoff et Tommy Hilfiger , des créateurs qui ont coutume d ’ intégrer un brin de technologie dans leurs défilés. Chez Minkoff, des sacs connectés permettant à certains clients triés sur le volet d ’ accéder au défilé de mode de la marque et aux articles qu ’ ils peuvent alors acheter directement via Instagram en collaboration avec LIKEtoKNOW.it. Hilfiger a quant à lui introduit une méthode « see, buy, now » innovante avec l ’ appli SNAP: SHOP en recourant à la technologie de reconnaissance d ’ image.

Par ailleurs, le label américain Coach a amené une expérience de réalité virtuelle dans les magasins et la marque londonienne Sabinna – un peu moins connue – a présenté sa nouvelle collection au moyen d ’hologrammes .

Durant la Fashion Week de Paris, Paramount Pictures a organisé l ’événement technologique «Prototype» afin de promouvoir le film «Ghost in the Shell» ; le curateur de l ’ événement était Tumblr. Divers vêtements connectés ont été exposés, dont l ’«Adrenaline Dress» de Chromat .

L ’ Amsterdam FashionWeek en réalité virtuelle

Sandra Kleine Staarman

Sandra Kleine Staarman de More Style Than Fashion prend une photo à 360° avec sa Gear 360 durant l' Amsterdam FashionWeek. Photo: More Style Than Fashion

Avant même que le cirque de la mode internationale n 'ouvre ses portes, l ’Amsterdam FashionWeek a été pour la première fois dotée d ’ une expérience de réalité virtuelle. Le teaser du défilé final de la soirée d ’ ouverture a en effet été enregistré en réalité virtuelle, de même que l ’ expérience du premier rang au défilé proprement dit. Et dans le lounge, les visiteurs ont eu l ’ occasion d ’ expérimenter eux-mêmes le casque Gear VR.

Alunissage de Chanel

Alunissage de Chanel

Fait intéressant: pour la deuxième saison consécutive, une maison de mode classique comme Chanel fait référence à la technologie et au futur au moyen de set designs spectaculaires. Le défilé printemps-été2017 était placé sous le signe du Chanel Data Center et la présentation récente de la collection – également en clôture des semaines de la mode automne-hiver 2017 / 2018 – au Grand Palais à Paris était l ’ interprétation d ’ un alunissage «soucieux de la mode» selon Karl Lagerfeld. Sur le plan technologique, ce défilé s ’ est toutefois hélas limité à une simulation de lancement de fusée spectaculaire. Les sacs à éclairage LED de la précédente collection faisaient défaut, et le seul équipement technologique a pris la forme de capes réalisées avec des couvertures de survie en mylar. Conclusion ironique: deux semaines auparavant, la NASA affirmait avoir découvert des planètes potentiellement habitables, Elon Musk faisait part de son intention d ’ envoyer deux touristes autour de la Lune, et la fondatrice d ’ Amazon.com et de l ’ entreprise d ’ astronautique Blue Origin présentait une idée pour un service de livraison sur la Lune. La saison prochaine, la mode sera surtout le messager métaphorique des développements technologiques futurs.

Plus d ’ actualités mode et technologie ?

Discover vous propose des récits d ’ inspiration technologique sur la mode, les voyages, l ’ alimentation, la musique, la maison et le cinéma. Voyez par exemple les articles suivants :

• Comment démocratiser le premier rang selon l’ innovateur de la mode Peter Leferink
Wearables on brainwaves: des vêtements connectés à nos émotions
Project Muze: la deuxième collaboration fashion-tech de Google

Vous ne voulez rien manquer ? Abonnez-vous à la newsletter Discover et recevez toute l ’ actualité technologique de l ’ univers de la mode, des voyages, de l ’ alimentation, de la musique, de la maison et du cinéma directement dans votre inbox.

ARTICLES SIMILAIRES

astuces beaux selfies epicselfies

Huit astuces pour prendre des selfies qui se démarquent

Wearables on brainwaves

Wearables on brainwaves : des vêtements connectés à nos émotions

Project Muze : la deuxième collaboration fashion-tech de Google

Project Muze : la deuxième collaboration fashion-tech de Google

RECOMMANDÉ POUR VOUS

gear vr, galaxy s7, galaxy s6

Gear VR