Livre blanc

Ce qu’il faut savoir sur les appareils mobiles et le RGPD Version finale

Apr 30. 2018
Ce que vous devez savoir sur la sécurité mobile et le RGPD

Protection des appareils mobiles et RGPD : que faut-il savoir ?


De plus en plus souvent, les employés utilisent, stockent et consultent des données personnelles sur différents types d’appareils comme les téléphones portables professionnels ou privés. Lorsque le Règlement général sur la protection des données (RGPD) entrera en vigueur le 25 mai, les entreprises devront s’assurer que les données stockées dans les téléphones portables de ses employés sont protégées tout aussi efficacement que les informations conservées dans leurs propres serveurs et bases de données. Dans ce cas, comment une entreprise peut-elle s’y prendre pour protéger ses appareils mobiles ?

Minimiser le risque

45 % des entreprises interrogées en 2017 ne disposent pas d’une politique formelle de protection des données client (Source: CSS).

Partout où il y a des données, il existe un risque de violation. La minimisation de ce risque est une priorité centrale. Avant toute chose – et avant toute considération technique complexe ou tout téléchargement d’applications sur un appareil – il faut identifier les personnes qui ont besoin d’un accès et à quoi. Si certaines applications susceptibles d’être en lien avec des données sensibles ne sont pas utilisées, pourquoi les installer ? La sécurité des appareils mobiles commence par quelques mesures basiques de gestion : définir des profils d’utilisateur, simplifier la chaîne administrative et minimiser le risque.

Protéger l’appareil

54 % des entreprises interrogées utilisent une forme ou une autre de gestion des appareils mobiles (65 % pour les entreprises établies contre 43 % pour les start-ups) (Source : CSS).

Configurer des appareils mobiles peut être une tâche compliquée et il y a manifestement de nombreux points à prendre en compte, comme la gestion des mises à jour des applications ou la configuration des connexions disponibles (Wi-Fi, VPN, Bluetooth, NFC, GPS), des dispositifs de stockage (cartes SD) et des fonctions audio/capteur photo. Ensuite, il y a l’aspect essentiel de la maintenance du système d’exploitation (ce point peut sembler intimidant, mais pas de panique !). L’idée centrale est de protéger l’appareil pour réduire le risque de fuite de données.

Comprendre que chaque personne est humaine

78 % des personnes disent être conscientes des risques associés aux liens inconnus dans les mails, mais cliquent quand même sur ces liens (Source : Vanson Bourne).

Quelles que soient les protections mises en place avant de mettre un appareil mobile à disposition d’un employé, le risque qu’une erreur humaine compromette la sécurité des données n’est jamais nul. Il est inévitable que des téléphones soient perdus. Certaines personnes se connectent à des points d’accès Wi-Fi non sécurisés et peuvent télécharger des contenus et applications de sources illégitimes.

Solutions proposées par Samsung

Dans un monde post-RGPD, perdre des informations sensibles ou permettre à quelqu’un d’autre d’y avoir accès sont des risques à prendre en compte. Forts de notre compréhension des défis associés à ces risques, nous proposons une série de solutions mobiles pouvant aider les entreprises de toute taille à remplir leurs obligations de protection découlant du RGPD.

Pour commencer, Samsung a développé un chiffrement de données intégré à la fois aux composants matériels et aux logiciels de nos appareils. Il est également possible de conserver les informations professionnelles séparément des informations personnelles de l’utilisateur, dans un classeur chiffré et protégé. Nous utilisons des mots de passe biométriques renforçant la sécurité ainsi que des dispositifs de sécurité et protection redondants, qui bloquent les intrusions, les logiciels malveillants et autres menaces insidieuses. En résumé, nos solutions mobiles vous aident à garder le contrôle.

Découvrez comment Samsung Knox peut vous aider à protéger votre entreprise