Santé / Prendre soin de soi

Brainfood: Manger sainement au travail

5 conseils: Une alimentation optimale pour votre cerveau

Jennifer Pallian
Foto von Jennifer Pallian // unsplash.com

Certains aliments exercent un effet positif sur nos capacités intellectuelles et notre performance en améliorant notre mémoire et notre capacité de concentration à l'aide de substances actives et protectrices.

Photo de Bethany Legg // unsplash.com
1

Un apport énergétique régulier et durable

Trois repas copieux par jour, c'est du passé. Aujourd'hui, on peut manger quand on veut. Il faut juste faire attention aux quantités et aux calories! Un taux de glycémie stable est meilleur pour le fonctionnement du cerveau que des fluctuations importantes entre les repas. Plusieurs petits en-cas faciles à digérer, répartis sur toute la journée, permettent de prévenir toute carence éventuelle grâce à un apport énergétique régulier et, par conséquent, toute sensation de fatigue.

Image
2

Une hydratation suffisante

Si vous ne buvez pas assez, vous serez moins productif/productive. On se rend compte souvent trop tard que notre corps est déshydraté. Une déshydratation qui se manifeste par une fatigue, des maux de tête et des difficultés de concentration. Les esprits vifs ont donc toujours une gourde à portée de main. Si boire de l'eau pure peut lasser à la longue, n'hésitez pas à opter pour des alternatives naturelles telles que les eaux minérales, les jus de fruits dilués ou les thés aux plantes et aux fruits non sucrés.

Photo de Alex // unsplash.com
3

Bânir les mauvais sucres

Au travail, en cas de fatigue ou de blocage intellectuel, bon nombre d'entre nous se ruent vers ces prétendus boosters d'énergie qui ne sont rien d'autre que du sucre simple sous forme de biscuits ou de chocolat. Malheureusement, la fatigue réapparaît rapidement après des en-cas de ce type car, après avoir augmenté rapidement jusqu'à atteindre un pic, le taux de glycémie redescend aussi vite. Comme boosters d'énergie pour les cellules grises, les sucreries au glucose ne sont absolument pas adaptées. Comme carburant pour votre cerveau, les glucides complexes contenus dans les céréales complètes, les légumes, les fruits ou les fruits secs non sucrés constituent des alternatives plus saines et plus durables que les « mauvais » sucres.

Photo de Alex Papis
4

Du lubrifiant pour un cerveau bien huilé

Toute machine puissante a besoin, en plus du bon carburant, d'un soupçon de lubrifiant. Et c'est valable aussi pour notre cerveau. Pour être bien lubrifié, notre cerveau a besoin d'acides gras oméga 3 que notre organisme n'est malheureusement pas en mesure de fabriquer lui-même. Ces acides gras insaturés, qui jouent un rôle central au niveau du métabolisme du corps humain, sont présents dans les huiles végétales et le poisson et doivent être consommés régulièrement.

Foto von Realmac Dan // unsplash.com
5

Les aliments Brainfood et leur préparation

Les noix et les baies comptent parmi les sources d'énergie les plus précieuses et les plus rapides. En plus de contenir ces substances importantes que sont les vitamines B et la vitamine E, elles renferment également de précieux acides gras. Combinées à des glucides et des fibres, comme dans la plupart des mueslis, elles garantissent au cerveau un apport équilibré en sucre et préviennent les sensations de fatigue. Avec les vitamines, les acides aminés essentiels et le magnésium qu'il contient, l'avoine exerce également un effet positif sur le cerveau et les nerfs et soutient par conséquent nos capacités intellectuelles. L'épeautre et d'autres variétés de céréales complètes contiennent également des minéraux importants. Le soja est riche en lécithine, un lipide qui stimule les capacités intellectuelles et la concentration.

DÉCOUVRIR D'AUTRES HISTOIRES