PRODUCTIVITÉ / ENABLING PEOPLE

Des tutoriels vidéo pour les cours en atelier 2.0

Des tutoriels vidéo pour les cours en atelier 2.0

A l’Education Lab, la Haute école pédagogique de Zoug développe des instruments numériques pour former des enseignants. A présent, un projet-pilote réalisé dans le domaine des travaux manuels commence à porter ses fruits.

A l'Education Lab (EdLab) de la Haute école pédagogique de Zoug (Pädagogischen Hochschule Zug, PH Zug), Samsung s'engage en faveur de la numérisation adaptée d'outils pédagogiques dans l'enseignement.

Image

Silvia Moos, professeur en didactique des travaux manuels, est coresponsable d'un projet-pilote, qui doit garantir l'utilisation sécurisée des machines en atelier. « Au début de leur formation, les étudiants sont initiés dans leur branche à la manipulation dans les règles de l'art de la perceuse d'établi, de la scie à ruban et la scie à découper ainsi que de la ponceuse à disque. »

Silvia Moos, professeur en didactique des travaux manuels, est coresponsable d'un projet-pilote, qui doit garantir l'utilisation sécurisée des machines en atelier. « Au début de leur formation, les étudiants sont initiés dans leur branche à la manipulation dans les règles de l'art de la perceuse d'établi, de la scie à ruban et la scie à découper ainsi que de la ponceuse à disque. »

Pour préserver et approfondir ses connaissances relatives à l'utilisation adéquate des machines évoquées, il est essentiel de disposer d'informations correctes. Lorsqu'ils présentent les machines au niveau primaire, les futurs enseignants sont responsables de leurs élèves.

« Il est d'autant plus important que les règles de sécurité soient respectées, et que les enseignants travaillent de manière exemplaire sur les machines », souligne Silvia Moos. Pour garantir cette utilisation dans les règles de l'art des machines pendant toute la durée des études et au-delà, l'idée est née au sein de l'EdLab de produire des tutoriels vidéo de soutien propres à l'école.

Image

Intégration des étudiants dans la conception

Chaque machine de l'atelier est pourvue d'un code QR. Les étudiants peuvent ainsi accéder rapidement au tutoriel souhaité via leur smartphone ou tablette. En quelques instructions vidéo, les principales étapes et les règles de sécurité à respecter leur sont présentées de manière simple.


Lors des recherches effectuées pour rédiger cet article, nous avons accompagné Marcel Röllin et Cinzia Stocco – deux futurs enseignants du primaire, qui ont soumis pour la première fois les tutoriels à un test pratique dans l'atelier de l'école.


« Pour moi, tout a bien fonctionné du premier coup. Les tutoriels sont conçus de manière simple et claire, et je me sens beaucoup plus en sécurité sur les machines lorsque je peux suivre brièvement les étapes de travail », indique Cinzia Stocco après son premier essai. Marcel Röllin est également convaincu du gain supplémentaire : « En tant que charpentier de formation, je suis apte à évaluer si les tutoriels sont irréprochables du point de vue technique. Pour une première introduction, les vidéos sont une aide bienvenue. »

Image

En service à partir de 2017

D'autres tests pratiques et séances de feedback en vue d'une optimalisation constante doivent être réalisés encore jusqu'en avril. Silvia Moos est confiante : « les réactions des étudiants nous sont très utiles pour améliorer les tutoriels sur le plan technique et au niveau des contenus. Elle se réjouit déjà d'enseigner avec ce nouvel outil : « Les tutoriels constitueront certainement une bonne base de travail sur les machines pour les élèves. »

Image

DÉCOUVRIR D'AUTRES HISTOIRES