Productivité / Enabling People

Samsung for Impact et Solve for Tomorrow

Une interview d’Ella Shields de Blue Lion avec Dario Casari, Country Manager Samsung Switzerland GmbH

Image

À propos de Dario Casari

Dario Casari est Country Manager de Samsung Electronics Suisse.
Il marque l’entreprise depuis 2007 et dirige la succursale suisse depuis 2018 en tant que Vice President et depuis 2019 en tant que Country Manager. Il est père de deux enfants et pratique le cyclisme avec passion.

«Nous voulons être à la pointe du changement technologique et social»

Je vois que vous êtes convaincu qu’il faut se concentrer sur les marchés suisses et avoir un fort ancrage local, comme le montre un article sur le site Web de Samsung. De quelle manière Samsung aide-t-il au développement de racines locales solides?

Oui, notre entreprise est présente en Suisse depuis de nombreuses années et cela nous permet non seulement d’identifier clairement les besoins et les évolutions, mais aussi le développement et l’esprit d’innovation en Suisse. Le pays est l’une des économies les plus innovantes du monde pour sa taille. Nous disposons d’un système de formation professionnelle unique et d’universités et de hautes écoles exceptionnelles. Cela fait apparaître non seulement des idées et des approches de solutions remarquables, mais cela soutient également la puissance économique, l’avenir tout en créant des emplois. Et nous apportons également notre contribution et soutenons le développement et la conception d’idées créatives et innovantes. Nous avons développé pour cela deux programmes: Solve for Tomorrow – un incubateur et concours d’idées pour résoudre les problèmes actuels de la société. Samsung for Impact, que l’on peut définir comme un programme qui élargit et complète «Solve for Tomorrow». Nous nous adressons directement aux startups existantes, c’est-à-dire aux jeunes entreprises qui opèrent déjà sur le marché. Comme de nombreux pays européens, la Suisse fait face au vieillissement de sa population. Nous recherchons spécifiquement de nouvelles approches et de nouveaux modèles sur le thème «Ageing Society». Dans le meilleur des cas, cela aidera également à diminuer les frais de santé. Les startups participantes suivent un processus de six mois avec nous et nos partenaires SEIF et BlueLion afin d’affiner leur business model par rapport à ce thème jusqu’à ce qu’il soit suffisamment attractif pour les investisseurs.

D'après vous, dans quelle mesure de grandes entreprises comme Samsung ont-elles une responsabilité sociale? Le bien social était autrefois une responsabilité du gouvernement. Selon vous, comment les acteurs privés peuvent-ils apporter une valeur ajoutée aux efforts du gouvernement?

Les entreprises ont une responsabilité sociale. Elles font après tout partie de la société. Nous assumons également une responsabilité envers nos collaborateurs, nos fournisseurs ainsi que nos clients. Il est dans l’intérêt propre de toute entreprise de se préoccuper des questions et problèmes de la société et de s’impliquer proactivement pour faire partie de la solution. Déjà pour assurer la continuation de l’entreprise, ce qui signifie en fin de compte pérenniser ou créer des emplois. En tant qu’entreprise, si nous nous efforçons d’assumer une responsabilité sociale en tant qu’acteurs privés, et cela peut d’ailleurs être dans le cadre d’une collaboration avec l’état, d’un partenariat public-privé, nous pouvons aider à traiter les problèmes actuels.

Au cours des 13 dernières années, comment avez-vous perçu la croissance et les changements chez Samsung?

Du point de vue actuel, difficile de s’imaginer que nous étions nous-mêmes une start-up autrefois. Nous n’étions pas encore le grand groupe mondial que nous sommes aujourd’hui. En Suisse en particulier, le nombre de nos collaborateurs, le nombre de produits, et bien sûr le chiffre d’affaires ont augmenté massivement. Cela semble très simple maintenant, mais cela cache un processus d’apprentissage long et intensif. Nous avons également dû apprendre comment distribuer des produits partout dans le monde. Tous les processus et la logistique se sont développés. Il a fallu construire et développer les relations avec les partenaires. Cela a permis aussi de développer les parts de marché au fil des ans. Au début, Samsung était surtout connu pour les écrans et les téléviseurs, mais aujourd’hui la gamme de smartphones joue un rôle important.

Quelles sont les valeurs clés de Samsung? Comment le programme «Samsung for Impact» s’inspire-t-il de ces valeurs?

Je tiens tout d’abord à vous remercier de cette question. Je trouve qu’elle est très importante, car c’est un sujet qui est trop rarement abordé. Chez Samsung, nous nous considérons comme un pionnier infatigable et curieux qui développe des innovations créatives. C’est ainsi qu’on dépasse ou même qu’on détruit des barrières et que le progrès avance. Les cinq valeurs clés de Samsung que vous mentionnez: People, Excellence, Change, Integrity, Co-Prosperity, vont dans ce sens. Nous voulons être à la pointe des changements technologiques, mais aussi sociaux grâce à des innovations progressistes, tout en étant précurseurs. Nous pensons que faire preuve de prévoyance et d’optimisme est nécessaire pour développer d’excellents produits et des innovations pour nos clients. Nous réussissons si bien parce que nous nous concentrons sur les gens et leurs besoins. L’expérience positive est toujours au centre. Nous prenons très au sérieux l’intégrité et la transparence vis-à-vis de tous nos partenaires. Et enfin, et cela viendra refermer la boucle de votre question et de notre engagement, nous nous efforçons en permanence de chercher, de promouvoir et de développer des solutions pour améliorer la société et la prospérité.

«Samsung for Impact» aborde le sujet du vieillissement de la société, car il s’agit d’une question urgente en Suisse. Quels espoirs associez-vous au programme?

De mon point de vue, c’est moins une question d’espoir que de conviction que nous pouvons et devons fournir une contribution importante à ce sujet. Car voyez-vous, le problème du vieillissement de la population n’est pas un sujet isolé en Suisse uniquement. Nous pouvons l’observer dans certains pays asiatiques, comme la Corée, mais également dans les pays voisins. La force d’innovation que nous promouvons avec «Samsung for Impact», et les startups que nous soutenons pourraient bien devenir des «game changers». Non seulement pour la Suisse, mais grâce à la force d’innovation de la Suisse. Nous pourrons ainsi apporter une contribution importante et personnellement, cela me rend très fier en tant que collaborateur de l’entreprise.

Samsung se confronte aux problèmes du vieillissement de la société en soutenant des créations d’entreprises techniques. Pourquoi Samsung a-t-il opté pour cette voie?

Nous ne sommes bien sûr pas la seule grande entreprise à avoir développé de tels programmes de soutien. Les jeunes startups aiment expérimenter et peuvent promouvoir les évolutions de manière rapide et agile. Il fallait autrefois quelques années entre le l’idée de prototype et le lancement sur le marché, mais nous sommes aujourd’hui arrivés à un point où nous testons les premiers prototypes en quelques mois et pouvons travailler en parallèle au lancement sur le marché. Grâce à notre programme «Samsung for Impact», nous pouvons contribuer à résoudre les défis de la société à long terme et de manière autonome.

Où identifiez-vous le plus gros potentiel des solutions techniques face au vieillissement de la société dans les décennies à venir?

C’est une très bonne question, mais aussi très complexe, car je ne suis pas futurologue. Évidemment, nous nous préoccupons des tendances et des évolutions. Non seulement au niveau technologique, mais surtout par rapport aux changements de la société. Il y a deux paramètres importants: d’une part, la croissance de la société et donc l’augmentation de la population âgée, dont nous devons tenir compte. Il s’agit de stabiliser les dépenses sociales et les coûts de la santé, ou même de les diminuer, ce dont nous allons tous bénéficier. D’autre part, l’évolution technologique et la numérisation. Beaucoup de gens pensent que nous avons déjà beaucoup avancé. Le fait est qu’il y a encore beaucoup de potentiel. Si nous parvenons à plus d’égalité grâce à cette évolution, et promouvons ainsi la prospérité et le bien-être, tout en diminuant les dépenses sociales et les coûts de la santé, cela sera une grande contribution pour l’avenir. Je ne veux pas anticiper les possibilités technologiques spécifiques ici, nous avons pour cela le programme «Samsung for Impact», afin d’examiner précisément ce potentiel de manière prospective.

Comment voyez-vous les effets des récents événements, soit le confinement à cause du coronavirus, sur ce programme? Pensez-vous que cela soulève différents problèmes?

Par chance, le confinement n’a pas eu d’impact décisif sur la réalisation de «Samsung for Impact». Le programme peut être réalisé comme prévu, en gardant un peu plus ses distances et en utilisant plus fortement l’espace numérique. Je ne doute pas que les projets soumis comme le contenu du programme seront tout de même de grande qualité. Mais le sujet «Ageing Society» est intéressant. Il était présent très tôt, mais pendant la crise du coronavirus, cela fait apparaître de tout nouveaux aspects de notre projet et une urgence particulière. D’une part, le sujet de la distance physique avec les personnes plus âgées. La perception sociale de la vulnérabilité et des groupes à risque a été complètement changée. Et d’autre part, justement parce que ce groupe d’âge est si fortement touché, l’aspect de la santé en général et des coûts associés. Le sujet a gagné en importance avec la crise et fait maintenant émerger de nouveaux points de vue.

Corporate Citizenship – «Together for Tomorrow! Enabling People»

Selon nous, les générations futures pourront exploiter leur plein potentiel grâce à l’éducation. Nous voulons changer le monde avec eux de manière positive. Nous pensons que chacun a le droit d’en profiter et nous croyons au potentiel de la prochaine génération pour réaliser des changements précieux pour la société grâce à des idées innovantes.
Nos programmes à ancrage local contribuent activement aux objectifs de développement durable 2030 des Nations-Unies.

Solve for Tomorrow

L’initiative citoyenne internationale de Samsung a été fondée en 2009 et elle est menée dans plus de 15 pays. «Solve for Tomorrow» est un concours qui encourage à la pensée innovante, à la résolution créative de problèmes et au travail d’équipe afin de découvrir des idées d’innovations sociales qui répondront aux défis de notre société.
Notre programme s’oriente sur l’objectif de développement durable 10 des Nations-Unis: «Inégalités réduites».

Vous trouverez toutes les idées sur le site Solve for Tomorrow

Samsung For Impact – Accélérateur de startups

«Samsung for Impact» est un programme citoyen européen dont l’objectif est de découvrir et de soutenir les entrepreneurs sociaux prometteurs. Le programme d’accélérateur s’adresse aux startups dans la première phase de leur création, qui souhaitent avoir une influence positive sur la société grâce à leurs idées. En Suisse, Samsung et ses partenaires BlueLion et Seif lancent un programme de soutien de 4 mois conçu sur mesure qui met l’accent sur le sujet «Ageing Society». L’objectif de ce programme est d’affiner les business models des startups pour les rendre attractives aux yeux des investisseurs.

Vous trouverez de plus amples informations sur la déclinaison du programme en Suisse à l’adresse: www.samsungforimpact.ch
Plus d’informations sur l’initiative européenne: www.samsungforimpact.com

Découvrir d'autres histoires