Tablettes durcies : comment Engie Axima a digitalisé son industrie

Tablettes durcies

Filiale du groupe ENGIE, ENGIE Axima est le leader français dans les secteurs du génie climatique, de la réfrigération et de la sécurité incendie. Forte d’une collaboration de longue date avec Samsung, l’entreprise a souhaité adopter une solution de mobilité « tout terrain ». Objectif : équiper une population de techniciens de maintenance jusqu’alors peu familière avec les outils informatiques. Yann Clément, chef de projets transverses chez ENGIE Axima, explique comment les collaborateurs ont adopté la Samsung Galaxy Tab Active.

Les tablettes durcies : un projet, plusieurs bénéfices

les tablettes durcies Samsung résistent aux chocs et sont donc parfaites pour les équipes en mobilité

 

La collaboration entre ENGIE Axima et Samsung n’est pas nouvelle. Après avoir équipé des collaborateurs dans les bureaux de smartphones Galaxy pour améliorer leur mobilité, les deux entreprises ont voulu aller plus loin. « Ce premier projet a suscité une telle adhésion qu'il en a généré un second, témoigne Yann Clément, chef de projets transverses pour ENGIE Axima. Nous avons en effet souhaité équiper une population déconnectée du monde IT, nos techniciens de maintenance, d'une tablette leur permettant d'accéder à la messagerie et au SI du groupe. » Tablette qui devait, bien sûr, répondre aux contraintes du quotidien de ces techniciens : déplacements fréquents, présences chez les clients, exposition à la poussière, conditions météorologiques aléatoires…
 
« Les techniciens chez ENGIE Axima travaillaient jusque-là avec des formulaires papier. Cela générait un important flux de documents manuscrits, qu'il fallait numériser en agence : une perte de temps et d'énergie pour de nombreux collaborateurs. » 

La mise en œuvre du projet n’était pas simple. « Les techniciens chez ENGIE Axima travaillaient jusque-là avec des formulaires papier. Cela générait un important flux de documents manuscrits, qu'il fallait numériser en agence : une perte de temps et d'énergie pour de nombreux collaborateurs. » Il s'agissait ainsi de proposer aux techniciens une tablette leur permettant la gestion des interventions sur l'ensemble des flux de maintenance (préventif, correctif et petits travaux) et de dématérialiser l'ensemble des formulaires papiers. Le tout de façon autonome, à distance, et sans avoir besoin de faire le point avec les équipes du bureau. « Nous avions les mêmes objectifs que pour le déploiement de smartphones réalisé précédemment (accès à la messagerie, aux fonctionnalités…). En ajoutant l'objectif de tendre vers le zéro papier, et de disposer d’un meilleur suivi des interventions pour optimiser le travail des techniciens. »

Le choix d'une tablette durcie adaptée aux besoins d’ENGIE Axima

Restait à choisir la tablette en question, qui permettrait aux techniciens de passer au numérique. Yann Clément avait défini plusieurs critères, qui ont tous été satisfaits par la Samsung Tab Active :
• Un prix raisonnable : en effet, les équipements durcis coûtent relativement cher en général. Sur ce point, la Tab Active défie toute concurrence.
• Une taille intermédiaire : les appareils 6 pouces sont souvent trop petits pour un usage professionnel, quand les 10 pouces deviennent rapidement encombrants. Avec une tablette durcie de 8 pouces, Samsung offre le parfait compromis.
• Des accessoires intégrés, comme une coque de protection et un stylet intelligent qui se glisse dans l’étui. Cela permet d’avoir tout le matériel nécessaire à portée de main.
• Une résistance à toute épreuve : étanchéité, la possibilité de supporter les chutes, la poussière… Pour toutes ces raisons, « la Samsung Galaxy Tab Active s'est imposée naturellement, explique Yann Clément. S'agissant de la résistance, qui était l’un de nos critères principaux, la promesse est tenue : nous avons un taux de retour par suite d'une casse très faible. Il n'y avait rien d'autre sur le marché qui correspondait aussi bien à nos besoins. » 

« Nous étions ravis de pouvoir compter sur un partenaire qui garantisse le produit dans le temps. » Yann Clément, Chef de projets transverses – ENGIE Axima. Comme il le souligne, des accords-cadres avaient en effet été passés entre la marque et le groupe, faisant de Samsung un fournisseur potentiel intégré à la database dédiée d’ENGIE. Une confiance en la marque qui a conforté ENGIE Axima dans son choix.

La sécurité : un enjeu primordial

le stylet de la tablette durcie permet d’avoir accès à tout à portée demain

 

Lors du déploiement du projet, la sécurité a été l'une des principales préoccupations d'ENGIE Axima. Pour veiller à la protection des données professionnelles, les appareils choisis devaient être chiffrés et gérables à distance, en cas de perte ou de vol.

Des fonctionnalités proposées par les tablettes durcies Samsung Tab Active. « Si l’un de nos appareils est dérobé, perdu ou cassé, nous pouvons le désenroler via le Mobile device management (MDM) et détruire à distance les données. » Pour l’équipement en MDM, le choix d’Axima s’est porté surAirWatch, dont le système est facilement connectable aux terminaux Samsung grâce aux plugins fournis par le constructeur. Des plugins essentiels pour assurer la bonne communication du device avec la console MDM choisie, grâce à l’intégration de standards de compatibilité avec le MDM, qui sert également de base d’inventaire

Déploiement en 18 mois : un défi relevé

Restait un défi : équiper 1 500 personnes en 12 à 18 mois. « Nous voulions avoir la certitude que l’appareil choisi serait sur les chaînes de production Samsung tout au long de notre processus d’implémentation. Finalement, nous sommes allés au-delà de la période imposée : le produit devrait être produit pendant quasiment 36 mois. Nous étions ravis de pouvoir compter sur un partenaire qui garantisse le produit dans le temps. »

Les solutions matérielles et logicielles choisies, il ne restait plus qu'à passer au déploiement. Au total, 18  mois ont été nécessaires pour mener le projet de bout en bout : une durée record pour un déploiement de cette envergure. «  Cette période s'avère assez courte quand on sait qu’elle comprend aussi la période de formation des techniciens. Il fallait équiper des personnes qui n'ont jamais possédé d'outils informatiques professionnels, ce qui demande un important accompagnement !

Il a donc fallu fournir des explications sur l’utilisation de la tablette et sur les applications métier, mais aussi plus globalement sur comment naviguer, accéder à sa messagerie, allumer et éteindre l’appareil. » Une fois la période de formation terminée, les tablettes prêtes à l’emploi ont été remises aux utilisateurs. Pré-paramétrées, disposant par défaut d'une messagerie et des applications métier nécessaires, elles étaient également enrôlées dans la console MDM. Il n'y avait plus qu'à les utiliser !

Tout n'a pas été simple lors du déploiement de la flotte mobile. La phase de masterisation a en effet constitué un autre défi pour les équipes Samsung et ENGIE Axima. « Il s'agissait d'inclure le chiffrement, les outils, les mots de passe dans la tablette, ce qui a été difficile à mettre en place et à suivre avec l’opérateur. Mais nous sommes en train d'automatiser cette phase avec la gamme Knox. Cela permettra de gagner du temps ! »

Des résultats à la hauteur des attentes

Et maintenant ? Que reste-t-il à faire pour les équipes d'ENGIE Axima, si ce n'est profiter de nouveaux gains de productivité ? «  Nous commençons d’ores et déjà à nous intéresser au renouvellement des tablettes. Nous aimerions aussi utiliser d'autres briques de la solution Knox, pour garantir toujours plus de sécurité et intégrer de nouveaux process de masterisation. » Dès la fin du déploiement des tablettes, le bilan était d'ores et déjà positif :
• les techniciens ont accès à plus d'informations, ils sont plus réactifs ;
• les assistants se voient déchargés de nombreuses tâches manuelles ;
• les informations sont partagées en temps réel ;
• les techniciens sont plus précis, plus efficaces ;
• les rapports sont signés sur place, stockés dans le back-end et envoyés par mail aux clients…

Comme le constate Yann Clément, « nous avons observé un gain sur toute la chaîne de production. L'accompagnement nous a assuré l’adhésion des utilisateurs, qui ont aisément pris en main l'outil. Le succès est tel qu'on nous demande, d’automatiser de nouvelles tâches. Il y a donc de nouveaux chantiers sur lesquels il faudra travailler ! »

Vous avez un projet business ? Laissez-nous vous accompagner !

Projet business