Actualités

12 exemples très concrets de comment l'affichage dynamique révolutionne le retail.

Découvrez concrètement les usages actuels du Digital Signage.

27/10/2017

Nous vous parlons régulièrement des usages Digital Signage de demain… Il est temps de parler de ceux d’aujourd’hui, avec un petit tour des “premiers de la classe” qui utilisent déjà ces technologies pour réinventer le passage de leurs visiteurs et clients dans leurs points de vente ou agences. Que ce soit pour faciliter le choix de produit ou de service, rendre l’attente plus agréable, encourager la consommation, renforcer la fidélité ou récupérer de la data supplémentaire… tous ont su utiliser la puissance de l’affichage dynamique. Nous vous livrons ici 12 usages actuellement “Live” un peu partout en France. Sauriez-vous reconnaître de qui nous parlons ?


1. Choisir puis réserver ses vacances dans une agence de voyages nécessite parfois un peu d’attente,le temps qu’un agent soit disponible par exemple. Dans ce réseau, une table tactile permet de déjà commencer à voyager, à découvrir le catalogue des destinations et d’en savoir plus sur les principaux lieux touristiques ou autres activités. Autant d’informations récupérées ensuite pour une discussion pertinente et efficace avec l’agent.


2. L’invitation au voyage se retrouve également chez les concessionnaires, notamment les marques d’outre-Rhin. Chez l’une d’entre elles, on rencontrera des configurateurs “grands formats” permettant au client de déjà se projeter dans son véhicule rêvé, et au vendeur d’avoir une meilleure idée des options qui font mouche. Une autre, en montant en gamme, va encore plus loin dans le raffinement et diffuse des odeurs de cuir au passage des visiteurs du concept store…

3. C’est dans l’univers de la mode que nous avons ensuite rendez-vous. Cette marque de prêt-à-porter féminin a totalement revu l’une des zones le plus importantes dans la visite : la cabine. C’est en réalité de cabine connectée dont il s’agit désormais, avec un écran permettant de révolutionner totalement ce moment particulier : possibilité de parcourir le catalogue, de se voir recommander des accessoires allant avec les articles choisis, d’appeler une vendeuse ou encore de réclamer une taille différente… autant d’axes de personnalisation à explorer.


4. Une marque de sous-vêtements a elle aussi bien compris l’intérêt du digital, qui permet aux clientes de choisir leurs sous-vêtements favoris depuis une borne sons… et de les recevoir quelques minutes plus tard directement en cabine. Plus de choix, plus d’essais et un personnel dédié au service client et à l’aide à la décision.


5. Pour les enseignes d’électroménager, les écrans en vente au rayon télés ne sont pas les seuls disponibles. Au quatre coins du point de vente de ce leader du marché, les écrans servent de produits de démonstration sur les références à mettre en avant, et peuvent aussi être contrôlés par les vendeurs, à tout moment, pour montrer les bonnes informations au client avec qui il est en train de discuter. Une manière efficace de remporter la vente plus fréquemment tout en proposant des upsells.

6. Direction Hard Discount. On pourrait penser que le décor minimaliste et limite industriel de ce type de magasins conduirait au fait de se passer totalement de digital sur le point de vente. Au contraire ! Cette marque européenne d’hypermarchés, présente en France avec plusieurs dizaines de points de vente, innove en intégrant l’usage des beacons (technologie de géolocalisation en intérieur) au parcours d’achat de ses chalands. Non seulement cette technologie permet au client de s’assurer de n’avoir rien oublié de sa liste de courses - préalablement saisie dans une application - mais elle lui donne aussi la possibilité de bénéficier de promotions déclenchées au passage devant un écran, dans le bon rayon, au bon moment.


7. L’univers de la beauté est bien évidemment concerné, notamment dans les boutiques professionnelles de l’un des géants des cosmétiques et des produits de soin du corps et des cheveux. Ici, l’expérience commence dès la vitrine avec une large utilisation des pixels pour dynamiser la présentation des références ou des promotions, ainsi que des marques produits. L’expérience se poursuit ensuite avec un grand nombre d’écrans tactiles directement en rayons, permettant ainsi au client de se renseigner, de consulter les différents produits et de découvrir les bons gestes d’utilisation de ceux-ci.


8. Sautons du coq à l’âne (ou plutôt au cheval !) pour ce réseau de paris hippiques nouvelle génération qui mise à fond sur le digital. Ici, une multitude d’écrans grand format (32 pouces) animent les différents points de vente, rythment la journée et servent de base d’affichage pour des données hautement dynamiques et changeantes, comme les cotes des chevaux tout au long des dizaines de courses quotidiennes.

9. Se restaurer est une autre occasion d’être confrontés à des usages smart de l’affichage dynamique. Ici, répercuter en temps réel les prix pratiqués à la caisse - notamment lorsque l’on est très dépendant du coût d’achat des matières premières - est très clairement une bonne pratique. Tout comme jouer sur les prix pour pousser une offre du moment car une modification au niveau de la caisse centrale se répercute instantanément sur les écrans situés au-dessus des caisses annexes. Plus aucune raison de ne pas bénéficier des légumes à volonté au meilleur prix !


10. Puisqu’il est question d’économies, faisons un tour parmi les réseaux bancaires. C’est à Metz que l’on retrouve une agence d’un nouveau genre : une vitrine tactile y permet de consulter non seulement des services mais aussi de trouver des informations pratiques concernant ses comptes ou ses besoins financiers. Une nouvelle manière d’épargner ou de financer ses projets ?


11. Les lieux de loisirs ne sont pas en reste, et ce parc d’attractions en fait une utilisation bien spécifique : en extérieur (résistant donc à un environnement hostile avec de fortes chaleurs, une luminosité directe, des contraintes de froid ou d’humidité, du vandalisme potentiel) pour embellir encore davantage l’expérience de “fun” des visiteurs. Devant les principales attractions, ces écrans sont à la fois informatifs (temps d’attente ou horaires des prochains spectacles mis à jour en live) et récréatifs avec des contenus ad-hoc (vidéos, animations) pour faire patienter dans la file !

12. Toujours côté loisirs, comment ne pas terminer avec l’une des activités où l’image à le plus d’importance ? C’est dans le secteur du cinéma que nous nous baladons cette fois-ci avec un usage très particulier et innovant (tout en étant très adapté au contexte) : 3 écrans côte à côte, où le contenu évolue et donne ainsi envie de regarder et de se renseigner sur les disponibilités des séances en cours, les derniers films à l’affiche, les offres spéciales de fidélité ou sur le pack popcorn-soda du moment… Un scénario idéal pour faire grimper les ventes !


Et vous, quel sera votre usage ? Venez nous rencontrer au showroom Samsung pour faire le plein de belles histoires et d’usages innovants du Digital Signage !