Le changement climatique, qui est, au moins en partie, provoqué par l’utilisation croissante des carburants fossiles et du réchauffement mondial qu’il a entraîné, est une question importante qui affecte le monde entier. Samsung Electronics a pris conscience de la réalité de cette crise et poursuit donc ses efforts sur de nombreux fronts. Cela comprend le développement de produits à haute efficacité énergétique, l’installation d’équipements avec un niveau minimal d’émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’utilisation d’énergies nouvelles et renouvelables.

KPI2020 : Changement climatique

Émissions de GES en fonction de l’intensité pour les sites internationaux              

Cette infographie présente les émissions de GES en fonction de l’intensité pour les sites internationaux. En 2006, l’intensité des émissions de GES était de 3,04 tonnes de CO2e/100 millions de KRW. L’objectif pour 2020 est de 1,55 tonnes de CO2e/100 millions de KRW.

Réductions cumulées des gaz à effet de serre dans la phase d’utilisation du produit

Cette infographie présente les réductions de gaz GES dans la phase d'utilisation du produit. De 2009 à 2016, le niveau cumulé des réductions d’émissions de gaz GES dans la phase d’utilisation du produit est de 188 millions de tonnes de CO2. L’objectif d’ici à 2020 est de 250 millions de tonnes de CO2.

Nous nous concentrons sur la réponse à apporter face à la crise du changement climatique.

Le Greenhouse Gas Council se réunit quatre fois par an afin d’établir l’agenda de la lutte face au changement climatique et d’évaluer les performances. Les participants partagent les dernières informations à propos du changement climatique, définissent des plans d’action détaillés et évaluent ce qu’ils ont accompli pendant le trimestre. Samsung Electronics a mis en place un processus de gestion systématique, comme présenté ci-dessous, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans tout le cycle de vie de nos produits, notamment la production, la distribution et l’utilisation.

Stratégies et plans d’action de lutte face au changement climatique

Une icône présentant la réduction des émissions de GES sur les sites de travail

· Utilisation d’équipements de réduction des F-Gas dans le processus de fabrication des semi-conducteurs
· Gestion des projets de réduction de la consommation d’énergie, amélioration de l’efficacité énergétique

Une icône présentant le développement de la gestion de la consommation d’énergie sur les sites

· Mise en place de systèmes de gestion de la consommation d’énergie sur tous les sites et maintien des certifications (depuis 2013)
· Gestion des coûts énergétiques et des indicateurs énergétiques de chaque site

Une icône présentant la réduction des GES dans la phase d’utilisation du produit

· Développement et lancement de produits à haute efficacité énergétique 

Une icône présentant la gestion des émissions de GES dans les autres phases

· Gestion des émissions de GES dans la logistique produit, les déplacements professionnels, etc. (Depuis 2009)

Une icône présentant la gestion des fournisseurs

· Surveillance des émissions de GES des fournisseurs (depuis 2012)

Nous étendons notre gestion des émissions à tous les niveaux

Pour pouvoir résoudre des problèmes, il faut avoir des informations précises. Afin de mesurer et gérer avec précision nos émissions de gaz à effet de serre, nous les avons rangés dans trois catégories, définies dans le cadre du protocole GES, en fonction de leur proximité avec l’entreprise et les opérations. Pouvoir localiser le point exact d’émission à chaque niveau est fondamental pour pouvoir parvenir à une gestion optimale des gaz à effet de serre. Scope 1 concerne les émissions de gaz à effet de serre produites lors de la fabrication des produits sur les sites de Samsung Electronics, Scope 2 concerne les émissions indirectes liées aux achats d’énergie du site afin de produire de l’électricité et de la vapeur. Scope 3 recouvre les émissions non-générées sur les sites de travail, comme celles provenant des activités logistiques, des déplacements professionnels, de notre chaîne d’approvisionnement et de l’utilisation de nos produits. Nous nous servons de ce cadre d’analyse pour effectuer une gestion systématique de toutes les émissions, directes ou indirectes, qui proviennent de nos sites de travail, de l’utilisation de nos produits et de nos fournisseurs.

Cette infographie présente les émissions de GES dans leurs périmètres respectifs. Scope 1 concerne les émissions directes de GES, Scope 2  les émissions indirectes provenant de l’électricité, de la vapeur, etc. et Scope 3 toutes les autres émissions indirectes provenant de la logistique, des fournisseurs, de l’utilisation de produits, etc.
Scope 1 (Émissions directes de GES) et Scope 2 (Émissions indirectes provenant de l’électricité, de la vapeur, etc.)

· Analyse mensuelle des émissions des sites internationaux basée sur le système de gestion des GES
· Installation d’équipements de décomposition de GES dans le processus de fabrication des semi-conducteurs, avec un taux de décomposition de plus de 90%
· Installation d’équipement à haut rendement énergétique et conversion des éclairages intérieurs en LED sur les sites de travail mondiaux

Une photo panoramique du site Samsung Electronics.
Scope 3(Toutes les autres émissions indirectes provenant de la logistique, des fournisseurs, de l’utilisation des produits, etc.)

· Réalisation de 39 missions visant à améliorer l’efficacité énergétique dans les secteurs en lien avec la logistique
· Identification de réductions potentielles de 4920 tonnes de CO2 e chez des fournisseurs de premier rang
· Réduction des déplacements professionnels internationaux de 12  % à l’aide d’alternatives telles que la vidéoconférence et autres
· Une amélioration de l’efficacité énergétique des produits de 49 % en 2016 par rapport à 2008

Une photo d’un camion logistique (Safety Truck de Samsung Electronics)
Réduction des émissions de GES
dans la phase d’utilisation du produit
Réduction des émissions de GES dans la phase d’utilisation du produit
Dresser un état
prévisionnel pour les
deux dernières années.

* Unité : Millions de tonnes de CO2
* Portée de la collecte des données : Huit grandes catégories de produit (téléphones portables, ordinateurs portables, téléviseurs, moniteurs, réfrigérateurs, lave-linge, climatiseurs et imprimantes)
* En cumul depuis 2009

Nous faisons appel aux technologies les plus avancées pour améliorer l’efficacité énergétique

Les technologies modernes de Samsung Electronics continuent d’évoluer, vers plus d’écologie et en faveur de styles de vie plus simples. Samsung Electronics s’engage en faveur du développement de produits et de technologies de processus à haute efficacité énergétique afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre pendant la fabrication et l’utilisation du produit. En 2016, nous avons été en mesure d’améliorer notre efficacité énergétique de 49 % par rapport à 2008. Cette amélioration a permis de réduire la consommation d’énergie, les frais pour les consommateurs et les émissions de gaz à effet de serre. Nous nous sommes en outre engagés à développer des technologies soucieuses de l’environnement et à les appliquer à nos produits, de façon à réduire notre impact sur le réchauffement climatique.
Un exemple de cela est nos réfrigérateurs, qui utilisent un fluide frigorigène respectueux de l’environnement. Dans l’histoire, le facteur majeur à l’origine du trou de la couche d’ozone était l’utilisation de chlorofluorocarbones (CFC) comme fluide frigorigène. Un fluide frigorigène respectueux de l’environnement, le R134, a été développé comme alternative aux CFC, mais son utilisation dans des réfrigérateurs domestiques de grande capacité posait des problèmes techniques, c’est pourquoi il n’était utilisé que dans des modèles de plus petite taille. Suite à une série d’études et d’expériences, nous avons réussi chez Samsung Electronics à nous servir de nos technologies pour permettre l’utilisation d’un fluide frigorigène appelé R600a, dont l’impact sur le réchauffement climatique est bien moindre par rapport aux réfrigérateurs de grande taille. Grâce à ces efforts, 20 de nos modèles de réfrigérateur les plus récents ont reçu le titre de « ENERGY STAR Most Efficient » par l’Agence américaine de protection de l’environnement en 2017.

Cette infographie présente l’amélioration de l’efficacité énergétique dans la phase d’utilisation du produit. Par rapport à 2008, la consommation d’énergie a été réduite de 49 % en moyenne et la réduction cumulée des émissions de GES s’élevait à 188 millions de tonnes en 2016.
Cette infographie présente les réductions de la consommation d’énergie sur les sites internationaux. En 2016, nous avons économisé 34,9 milliards de KRW d’électricité et 23,64 milliards de KRW dans les commodités. En 2017, nous visons une économie de 39,7 milliards de KRW dans l’électricité, de 2,1 milliards de KRW dans les carburants et de 2,1 milliards de KRW dans l’eau. Les proportions s’établissent comme suit : 35 % dans l’électricité, 13 % dans la réfrigération et la climatisation, 12 % dans les opérations et la gestion, 11 % dans l’air comprimé, 7 % dans le gaz, 4 % dans les générateurs d’azote, 2 % dans la vapeur, 11 % dans divers.

Pour produire plus de produits, il faut de nouvelles usines de fabrication, ce qui va à son tour entraîner une hausse de la consommation d’énergie à une plus grande échelle. Pour réduire la consommation d’énergie dans la phase de fabrication, Samsung Electronics a établi 24 normes opérationnelles de réduction de la consommation d’énergie. De plus, nous avons développé, pour les nouveaux sites de travail, des technologies de réduction de la consommation d’énergie adaptées à chacun d’entre eux, puis nous les avons appliquées dès la phase de conception des processus, ce qui nous a permis d’améliorer l’efficacité énergétique. Ainsi, nous avons été en mesure en 2016 de parvenir à des réductions de la consommation d’énergie équivalentes à un total de 58,5 milliards de KRW, en prenant en compte l’électricité et les commodités.

Cette infographie présente les réductions de la consommation d’énergie sur les sites internationaux. En 2016, nous avons économisé 34,9 milliards de KRW d’électricité et 23,64 milliards de KRW dans les commodités. En 2017, nous visons une économie de 39,7 milliards de KRW dans l’électricité, de 2,1 milliards de KRW dans les carburants et de 2,1 milliards de KRW dans l’eau. Les proportions s’établissent comme suit : 35 % dans l’électricité, 13 % dans la réfrigération et la climatisation, 12 % dans les opérations et la gestion, 11 % dans l’air comprimé, 7 % dans le gaz, 4 % dans les générateurs d’azote, 2 % dans la vapeur, 11 % dans divers.

Nous développons en permanence l’utilisation d’énergies renouvelables

En 2016, la consommation d’énergies renouvelables de Samsung Electronics a pratiquement doublé par rapport à l’année précédente et presque sextuplé par rapport à 2014. Nous avons également procédé à une diversification de nos sources d’énergie nouvelles et renouvelables afin d’intégrer l’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique. De plus, lors de la construction de nouveaux bâtiments, nous avons installé des équipements visant à garantir l’utilisation d’une certaine proportion d’énergies renouvelables. Sur nos sites de travail, nous avons également favorisé l’utilisation d’énergies renouvelables dans l’éclairage de voirie, les transports et les restaurants d’entreprise. En outre, dans les pays avec des systèmes d’achat d’énergie bien établis, nous avons augmenté notre approvisionnement en énergies renouvelables.

Consommation d’énergie renouvelable sur les sites internationaux

Cette infographie présente la consommation d’énergies renouvelables sur les sites internationaux. En 2014, la consommation d’énergie renouvelable s’établissait à 31,60 GWh, à 92,06 GWh en 2015 et 188,77 GWh en 2016.

Consommation d’énergies nouvelles et renouvelables

Cette infographie présente la répartition des énergies renouvelables. En 2016, l’énergie éolienne représentait 62 %, l’hydroélectrique 14 %, la géothermie 3 %, le photovoltaïque 1 % et le reste 20 %.

When I began my career, I found that, with the help of advanced technology, I could help patients learn more about their conditions. We think that the training program has made great contributions in the training of doctors here in Guangxi. Every time I see the heartbeat of a fetus on the screen, I feel very proud to be a doctor in the Ultrasound Department.

Nous effectuons des recherches et développons des projets afin de nous adapter au changement climatique

Afin de trouver les moyens, en tant qu’entreprise, de répondre au changement climatique et de le surmonter, nous participons à une étude commune depuis 2015, intitulée Activités CSR pour s’adapter au changement climatique. En collaboration avec l’École supérieure d’études environnementales de l’Université nationale de Séoul, nos chercheurs ont réalisé des missions sur trois thèmes : l’accès à l’eau potable, l’efficacité énergétique des logements et la sensibilisation au changement climatique.

Dans le cadre du projet sur l’eau potable, nous avons installé des installations de distribution d’eau potable semi-permanentes dans 10 localités vietnamiennes, qui rencontraient des difficultés pour sécuriser leur approvisionnement en eau potable. Ainsi, les résidents locaux n’ont plus à se soucier de l’accès à l’eau, une substance essentielle pour la vie, même lors des épisodes de sécheresse les plus intenses.
Dans le même temps, nos Projets de rénovation de logements pour les personnes défavorisées ont été étendus pour devenir ce que nous appelons le Projet d’amélioration de l’efficacité énergétique des logements. Ce projet fournit à des familles un environnement de vie, qui économise l’énergie et les protège face à la chaleur de l’été et au froid de l’hiver, à un coût réduit. En 2016, le projet pilote, qui impliquait 10 foyers, a réduit de moitié la consommation d’énergie moyenne annuelle par foyer et a ainsi diminué les coûts d’énergie des défavorisés. Au delà de ces avantages économiques, cela a également permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 8,6 tonnes de CO2 e par an.

Enfin, dans les Smart Schools Samsung, nous créons des contenus pédagogiques spécialisés sur le changement climatique et destinés à la fois aux étudiants et aux élèves. En 2017, à l’aide de ces supports, nous avons lancé des programmes pilotes d’enseignement du changement climatique, destinés à des élèves d’école primaire, nous engageant ainsi à aider les générations futures à prendre en compte la gravité du changement climatique et l’importance des efforts à mettre en place pour résoudre ce problème.

Une photo d’une fontaine d’eau potable dans une école maternelle de Thai Nguyen, au Vietnam
Nos produits écologiques visent à créer une planète en bonne santé
Une image d’arrière-plan de la page Des produits soucieux de l’environnement