Tous les sites de Samsung Electronics ont obtenu la certification dans le cadre du système de gestion environnementale et appliquent par conséquent l’éco-gestion. Mais notre engagement en faveur de l’environnement ne s’arrête pas aux limites de ces sites. Dans chacun d’entre eux, nous avons identifié les problèmes environnementaux et nous avons trouvé des solutions. En mettant à jour la cause profonde du problème et en mettant en place des mesures préventives dans tout le système du site, nous nous assurons que ces solutions ne sont pas seulement temporaires ou « trop faibles et trop tardives ». Dans le même temps, nous nous engageons avec enthousiasme en dehors de ces sites dans des activités en faveur de la biodiversité avec les communautés locales afin de préserver l’écosystème.

KPI 2020 : Exploitation de lieux de travail
éco-responsables

Taux de certification dans le cadre du système de gestion environnementale
L’image représente l’objectif de sites éco-responsables. Jusqu’en 2020, il vise à être à 100 % dans le taux de certification des systèmes de gestion de l’environnement. Concrètement, l’ensemble de nos 36 sites de fabrication doit passer les normes ISO 14001 et OHSAS 18001

En adoptant le système de gestion environnementale sur tous nos sites,
nous avons mis en place une gestion intégrée

Pour mettre en place l’éco-gestion, Samsung Electronics a géré ses sites en s’appuyant sur les normes internationales en matière de management environnemental. Tous nos sites dans le monde ont reçu la certification de gestion environnementale de l’Organisation internationale de normalisation, ISO 14001, ainsi que sa certification du système de management de l’énergie, ISO 50001. Allant encore plus loin, Samsung Electronics a mis en place ses propres normes, qui sont encore plus strictes que les certifications internationales, et nous avons surveillé de près chaque aspect des sites. De plus, nous disposons du Centre Global EHS (Environnement, Santé et sécurité) et du Centre Global CS (Satisfaction clients), qui se trouvent sous la direction directe du Directeur général afin de permettre un fonctionnement systémique et organique de l’organisation.

Parvenir à 100 % de management environnemental

Les normes internationales ISO 14001 et ISO 50001 s’appliquent aux systèmes de management environnemental et de l’énergie et sont respectivement définies par les comités techniques de l’ISO. Les entreprises qui cherchent à recevoir ces certifications doivent disposer d’une politique de management de l’environnement et définir des plans d’action et objectifs environnementaux détaillés. Pour réussir les évaluations difficiles exigées par l’ISO, les candidats doivent démontrer leur capacité à exécuter un certain nombre de tâches, comme l’attribution de ressources dans des projets complexes et une poursuite efficace des tâches pertinentes. La certification n’est pas une réalisation ponctuelle, mais implique des audits annuels et un renouvellement de la certification tous les trois ans. 

Les sites de Samsung Electronics dans le monde ont tous passé avec succès ces processus de certification difficiles. Pour mettre en place un système de gestion environnementale encore plus avancé, nos propres experts mènent des audits internes, au lieu de faire appel à des audits externes.
Cette infographie montre la gestion de l’environnement. La partie gauche représente les informations des auditeurs internes, et à droite, les images de certifications telles que ISO 14001 et ISO 50001. Le nombre d’auditeurs internes est de 360 pour ISO 14001 et de 344 pour ISO 50001.

Nous avons élaboré des politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre
et nous les mettons en œuvre

Il existe des mesures visant à faire face au changement climatique, qui peuvent être mises en place à l’échelle de l’entreprise. Une de ces mesures consiste à évaluer de manière objective et transparente les performances actuelles et à identifier les améliorations internes potentielles. À cette fin, Samsung Electronics procède à une vérification annuelle de ses émissions de gaz à effet de serre réelles en faisant appel à une tierce partie. De plus, en nous appuyant sur les diagnostics réalisés par nos évaluateurs internes, nous avons cherché des moyens de réduire nos émissions et nous recherchons en permanence de nouveaux axes d’amélioration. En réduisant constamment nos émissions de gaz à effet de serre, notamment de gaz fluorés (qui ont un fort impact sur le réchauffement climatique), nous avons réalisé de grands progrès, en particulier dans nos opérations de fabrication de semi-conducteurs.

Cette infographie montre le statut des réductions de gaz fluorés cumulées des sites Samsung en Corée, où nous fabriquons une grande partie de nos semi-conducteurs. La réduction cumulée des gaz fluorés a augmenté chaque année, de 1,98 million de Co2eq en 2015, à 3,63 millions de Co2eq en 2016, à 5,48 millions de Co2eq en 2017, à 7,37 millions de Co2eq en 2018. Le total des réductions cumulées sur les 4 dernières années est de 7,37 millions de Co2eq.

Les efforts de Samsung Electronics en faveur de la réduction des gaz à effet de serre
Dans le processus de fabrication des semi-conducteurs, le nettoyage de la surface des plaquettes de silicium nécessite d’utiliser du F-Gas, un type de gaz à effet de serre. Une plaquette est une fine tranche de silicium qui sert de base aux semi-conducteurs. La qualité et les performances d’un semi-conducteur dépendent grandement de la surface de la plaquette, l’utilisation du F-Gas est donc inévitable. C’est pourquoi Samsung Electronics a cherché des moyens de limiter au maximum les émissions de F-Gas et a donc développé et installé de nouveaux équipements visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. *Fruit de la collaboration entre Samsung Electronics et Samsung Engineering, ces équipement ont permis de réduire drastiquement l’utilisation de F-Gas , en permettant non seulement de décomposer le gaz, mais également de réduire la quantité d’énergie nécessaire pour opérer l’équipement. L’ancienne méthode de décomposition du gaz à l’aide d'une chaleur élevée nécessitait une grande quantité d’énergie et générait donc davantage de gaz à effet de serre de par sa nature même. Cependant, cette nouvelle technologie permet de décomposer les gaz à effet de serre à basse température, ce qui entraîne une consommation d’énergie moindre. Grâce à ces efforts, nous traitons plus de 90 % des gaz à effet de serre générés sur nos sites.

Nous réduisons notre impact environnemental en réduisant les rejets de polluants sur nos sites

Au cours de notre processus de fabrication, il existe des sous-produits inévitables qui peuvent avoir un impact sur la qualité de l’atmosphère et de l’eau. Samsung Electronics a fortement investi dans la réduction des effets négatifs que peuvent avoir ces polluants sur l’environnement, par exemple en remplaçant les équipements et en améliorant les processus. Nous avons équipé nos chaudières de brûleurs à faible émission de NOx, qui consomment moins d’énergie et réduisent considérablement les émissions de NOx et de CO2. De plus, lorsque nous mettons en place une chaîne de production, nous installons des équipements de contrôle de la production adaptés à la chaîne en question. Nous avons notamment augmenté les capacités de nos installations de traitement de l’eau sur nos sites coréens afin d’éliminer 97,6 % des polluants. Les déchets dangereux sont en outre stockés dans des conteneurs spéciaux, afin de s’assurer que ces derniers ne fuient pas, ce qui permet d’éliminer complètement le risque de contamination des sols. Nous avons également mis en place des initiatives de prévention de la pollution dans le cadre desquelles nous inspectons les éléments susceptibles de produire des polluants et nous les retirons de manière proactive. Nous faisons tous les efforts possibles pour réduire notre impact environnemental grâce à plusieurs initiatives de prévention et de contrôle de la pollution, qui commencent avant même le processus de fabrication et se prolongent après celui-ci.

Cette infographie montre l’investissement en capitaux de Samsung visant à améliorer les performances environnementales. Les investissements de Samsung pour l’environnement étaient de 5,82 milliards de KRW en 2013, 6,883 milliards de KRW en 2014, 6,59 milliards de KRW en 2015, 9,334 milliards de KRW en 2016, 9,515 milliards de KRW en 2017 et de 9,167 milliards de KRW en 2018. Par rapport à 2013, les investissements de Samsung pour l’environnement ont augmenté de 58 % en 2018.

Pour préserver la planète,
nous soutenons des initiatives en faveur de la biodiversité

Préserver l’écosystème et protéger l’environnement joue un rôle important
pour conserver une planète en bonne santé. Les employés de Samsung Electronics participent à des activités visant à protéger la bonne santé de l’écosystème. En partageant une philosophie de préservation de la biodiversité et en soutenant des campagnes qui mettent en valeur son importance, nous encourageons fortement la participation de l’employé.

Cette infographie présente la philosophie et les plans d’action de Samsung Electronics en faveur de la protection de la biodiversité. Cette philosophie déclare que « Samsung Electronics reconnaît les avantages et l’importance de l’écosystème et de la biodiversité. Afin de réduire les impacts nocifs pour la biodiversité, nous nous engageons activement dans des initiatives de préservation de l’écosystème. » En ce qui concerne les plans d’action, 1) tous les employés reconnaissent la préservation de la biodiversité comme l’une des valeurs fondamentales de l’éco-gestion, 2) évaluer et analyser l’impact d’un produit sur l’écosystème et la biodiversité tout au long de son cycle de vie et s’efforcer de limiter tout impact négatif, 3) Mettre la priorité sur les régions avec une grande biodiversité dans tous nos sites en Corée du sud et à l’étranger et mener des activités en faveur de la biodiversité qui sont adaptées aux exigences locales et 4) Communiquer en permanence avec les employés, les communautés locales, les ONG et les autres parties prenantes et contribuer à l’intensification des efforts des communautés locales en faveur de la biodiversité.
Protéger les habitats des espèces menacées

Nous avons identifié les espèces menacées et leurs habitats dans les régions où se trouvent nos sites de production et nous menons des campagnes de préservation de la biodiversité en concertation avec les organisations concernées, notamment les communautés locales, les institutions publiques et le monde universitaire.

Cette infographie présente les espèces en danger à proximité des sites de travail en Corée du Sud. À Suwon City, il y a en une chez les mammifères, six chez les oiseaux, deux chez les amphibiens et une chez les plantes. À Hwaseong City, on en trouve une chez les mammifères, 26 chez les oiseaux, trois chez les amphibiens, une chez les insectes et deux chez les plantes. À Gwangju, cinq espèces chez les mammifères, six chez les oiseaux, une chez les poissons et une chez les plantes sont en danger. À Yongin City, deux espèces chez les amphibiens et une chez les insectes, et à Asan City, une chez les mammifères, 19 chez les oiseaux, trois chez les amphibiens et deux dans d’autres catégories sont en situation critique. À Gumi City, deux espèces chez les mammifères, sept chez les oiseaux, une chez les poissons et trois chez les plantes sont considérées comme des espèces en en voie de disparition.

Préservation des grues à cou blanc – La restauration de Jaepyeong (Terres humides de Jaedurumi + Haepyeong )
En 2013, le site Samsung Electronics de Gumi, dans la province de Gyeongsangbuk-do, est devenu le premier en Corée à conclure un partenariat en faveur de la préservation de la biodiversité avec les autorités locales et centrales et avec des universités. Depuis, nous avons apporté notre soutient à l’insémination artificielle de deux couples de grues à cou blanc menacées (Monument national coréen N°203), qui ont été ramenées des Pays-Bas. En avril 2016, le Bird Ecological Environment Research Institute a réussi à faire se reproduire les oiseaux. Cela va permettre de restaurer l’écosystème des Terres humides du Haepyeong, un habitat d’oiseaux migratoires, et ainsi contribuer significativement à la préservation de la biodiversité.

Préservation des dunes côtières
Sur notre site d’Onyang, dans la province du Chungcheongnam-do, nous collaborons avec le Bureau environnemental chargé du bassin de la rivière Geum depuis 2008 afin de préserver les dunes côtières, qui abritent deux espèces menacées, l’Aigrette de Chine et l’Eremias Argus. Dans la ville de Boyreong, nous apportons actuellement notre soutien à des opérations de nettoyage de l’océan par exemple, en éliminant les plantes exotiques envahissantes et en protégeant la dune de sable de Sohwang. À Asan, nous soutenons la création d’habitats pour les roseaux.

Éradication des espèces de poissons / des plantes étrangères
Nos sites de Giheung et Hwaseong, situés dans la province du Gyeonggi-do, mènent chaque année des activités en faveur de la protection de l’écosystème des cours d’eaux d’Osan et de Woncheonri, en éradiquant les espèces exotiques, en nourrissant la faune sauvage et en lançant des campagnes en faveur de la protection de l’environnement.

Évènement dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau

L’eau est la source de toute vie. Chaque année, tous les sites de Samsung Electronics dans le monde célèbrent la Journée mondiale de l’eau le 22 mars et mènent des actions visant à préserver les écosystèmes océaniques et fluviaux. Les employés, mais également des personnes venant de milieux divers tels que des communautés locales, des groupements citoyens et le monde universitaire, se rassemblent afin de soutenir des campagnes de protection de l’eau, d’éducation aux questions des ressources en eau et d’autres activités en faveur de l’environnement. Car protéger les ressources en eau nécessitera que nous travaillions tous ensemble.

Une photo de l’évènement de journée mondiale de l’eau
Créer l’avenir ensemble : nous voulons parvenir à une chaîne d’approvisionnement durable.
Une image d’arrière-plan de la page Chaîne d’approvisionnement durable