Others

L’ergonomie du Hera W10 soulage les échographistes

May 02. 2019
Hera W10 in Hospital setting

L’utilisation d’un échographe entraîne régulièrement des troubles musculosquelettiques qui se traduisent par des douleurs au niveau des articulations, des muscles et des tendons. De nombreux échographistes* ont donc souvent mal à la nuque, au dos et aux épaules. Seule une meilleure ergonomie peut leur permettre de continuer à travailler.
Une ergonomie intégrée au système Hera W10.


Les échographistes font souvent le même mouvement : ils actionnent le panneau de commande avec la main gauche tout en dirigeant la sonde avec la main droite.
Ils ont donc vite fait d’adopter une mauvaise posture. Cela peut avoir de graves conséquences.
D’après une étude du Journal of Diagnostic Medical Sonography menée auprès de 3 243 échographistes :

• 65,8 % souffrent de douleurs à la nuque ;
• 74,6 % ont constamment mal aux épaules ;
• 48 % présentent des troubles musculosquelettiques.

Doctor making an ultrasound with Samsung Hera W10

Une posture idéale pour chaque échographe


Si des pauses régulières permettent déjà de soulager les douleurs, l’appareil d’échographie a lui aussi un rôle à jouer. Un siège réglable en hauteur est déjà un bon point : il permet au professionnel de se concentrer davantage sur l’échographie du patient tout en réduisant les douleurs au niveau des muscles, des membres et des articulations.

Le design FreeForm du système Hera W10 a été conçu dans cette optique. Les échographistes peuvent rapprocher le panneau de commande jusqu’à 300 mm, ce qui laisse plus de place pour les genoux sous le panneau. Ils peuvent aussi le faire pivoter latéralement jusqu’à 550 mm, par exemple quand ils s’installent plus près du patient.

Le panneau est, en outre, réglable en hauteur (195 mm). Sans oublier l’écran tactile, qui bascule selon un angle compris entre 35° et 65°.
Le design FreeForm évite ainsi à l’échographiste de devoir voyager entre le patient et son poste de travail. Il lui garantit, par ailleurs, une posture idéale.

Un plus pour les yeux


L’ergonomie peut aussi soulager les douleurs oculaires. Des enquêtes révèlent que les échographistes regardent l’écran de leur appareil jusqu’à 6 heures par jour. Résultat :

une fatigue oculaire qui s’installe plus rapidement, ce qui peut conduire à une mauvaise interprétation des données ;
des douleurs oculaires et le syndrome de la vision artificielle en cas d’exposition prolongée à une forte source lumineuse.

Grâce au système Hera W10, les échographistes ne doivent pas plisser les yeux pour interpréter les images. La fonctionnalité ClearVision filtre le bruit des images en 2D pour que les contours des tissus soient mieux définis. En 3D et en 4D, la technologie HDVI 2.0 garantit des détails nets, par exemple sur la colonne vertébrale du fœtus.

Touch Customization permet aux échographistes d’adapter facilement leur poste de travail en fonction de leurs préférences. Il suffit de tapoter sur l’écran tactile pour basculer en mode « écran large » et activer/désactiver ClearVision. Ils peuvent aussi régler aisément la luminosité de l’écran pour plus de confort.

Sonographer looking at scan on Hera W10

Hera W10 : la référence en matière d’ergonomie


Le système Hera W10 s’adapte entièrement aux souhaits de chaque échographiste. Avec brio ! Le Control Panel Moving Mechanism permet aux utilisateurs de rapprocher le panneau et d’en modifier l’inclinaison d’un seul geste. De quoi épargner les muscles et les articulations.

D’après une étude interne de Samsung, le Control Panel Moving Mechanism réduit d’un tiers la pression exercée sur les épaules (par rapport au prédécesseur du système Hera W10).
Ajoutez à cela l’expérience utilisateur optimisée, l’interface intuitive et les images cristallines et vous obtenez un appareil d’échographie que les professionnels utiliseront avec plaisir…
et sans douleur.

Découvrez toutes les fonctionnalités innovantes du système Hera W10.

* Cet article s’applique aux échographistes et aux médecins.