BYOD : aubaine, menace ou arme à double tranchant ?

Par Samsung Belgique 02.05.2017

Le BYOD : une bonne idée ?

Le concept de BYOD (Bring Your Own Device) est déjà bien ancré dans les habitudes des entreprises belges. Mais bien qu’il s’agisse d’un moyen simple et accessible d’accroître la mobilité et l’efficacité des travailleurs, il n’est pas sans risque. Les spécialistes ne considèrent pas sans raison les appareils mobiles comme le maillon le plus faible de la sécurité informatique des entreprises. Le BYOD est-il donc tout à fait sûr ? Pas sans les bonnes mesures.

Petite piqûre de rappel : le Bring Your Own Device est une politique qui autorise les collaborateurs à utiliser leur smartphone ou tablette personnel(le) au travail. Et pas uniquement pour consulter leurs actualités Facebook et leurs e-mails privés. Dans le cadre d ’ une politique BYOD, les collaborateurs ont accès au réseau, aux applis et aux données de leur entreprise , l ’ objectif étant d ’ accroître leur productivité et leur satisfaction. L ’ utilité du BYOD ne fait donc aucun doute.

La sécurité et la productivité mises à mal

Aujourd ’ hui, le BYOD est pratiquement devenu la norme. Du moins de facto. Politique d’ entreprise ou pas, les collaborateurs utilisent quoi qu ’ il arrive leurs appareils personnels. Le leur interdire serait une mauvaise idée.
Dans le même temps, on pourrait dire que le BYOD est déjà un peu dépassé. Du point de vue de la sécurité, mais aussi sur le plan de la productivité : comment empêcher la fuite de données professionnelles via ces appareils privés ?

Comment savoir si les appareils inconnus sont équipés pour être vraiment efficaces ? Comment gérer au mieux la multitude de marques, de modèles et de systèmes d ’ exploitation ? Les « comment » sont nombreux…

Un minimum de sensibilisation et de formation des collaborateurs est un bon début. Et selon la situation, votre entreprise peut choisir de renforcer la sécurité et le contrôle .

La mobilité : une pratique bien établie

Qu ’ en est-il actuellement ? La demande de mobilité d ’ entreprise ne cesse d ’ augmenter, à l ’ instar de la demande d ’ un accès plus rapide et plus sûr aux informations.

40 % des employeurs y répondent grâce au BYOD, une solution largement soutenue par les travailleurs. Surtout ceux qui entretiennent des contacts directs avec les clients et qui affichent d ’ excellentes performances dans ce domaine. La majorité des travailleurs préfèrent, en outre, utiliser leur appareil personnel. Ils y sont plus habitués.

La tendance du mobile n ’ a donc rien d ’ éphémère. Une question subsiste néanmoins : comment la gérer en tant qu ’ entreprise ? La médaille a, en effet, son revers.

Le revers du BYOD : le laxisme et les frais colossaux

Intégrité des données, réputation de l ’ entreprise et continuité des systèmes informatiques… Les enjeux sont énormes. Mais les collaborateurs mobiles ne se préoccupent pas tous des risques. Loin de là.

Selon une étude, les jeunes travailleurs sont ceux qui se montrent les plus laxistes en matière de sécurité mobile. Or ce sont ces mêmes enfants du numérique qui exploitent le mieux les possibilités de leur appareil. Près de trois quarts des jeunes dans la vingtaine et la trentaine reconnaissent ouvertement qu ’ il leur arrive d ’ enfreindre les directives IT et d ’ utiliser des applis non autorisées – d ’ après une enquête de TrackVia.

Autre problème : comme ces appareils sont mobiles, ils sont constamment exposés à de nouveaux dangers. Pensez aux connexions à des réseaux Wi-Fi douteux, aux enfants qui envoient par inadvertance un selfie à un client ou encore à la perte d ’ un smartphone dans le train.

Et ce, alors que de sérieuses menaces mobiles pèsent sur les organisations :

• dans 35 % des entreprises, le service informatique a besoin de moyens supplémentaires pour garder le contrôle de sa sécurité mobile ;
• 27 % font état d ’ une charge de travail supplémentaire pour le helpdesk IT ;
• 21 % ont dû faire face à des logiciels malveillants et gérer les coûts afférents au cours des 12 mois précédant l ’ étude ; et 20 % des entreprises ont été confrontées à des fuites ou des pertes de données.

Chiffres issus du « BYOD & Mobile Security Report » , Crowd Research, 2016

Le BYOD est trop beau pour être vrai

Le BYOD s ’ apparente donc, de prime abord, à un équilibre idéal : les employeurs voient grimper les performances de leur entreprise grâce à des travailleurs plus mobiles et plus productifs. Sans que cela nécessite un investissement supplémentaire de leur part. Les travailleurs sont, quant à eux, dans leur élément, car ils peuvent utiliser leur smartphone habituel au travail.

En réalité, le BYOD est une arme à double tranchant, au sujet de laquelle vous pouvez lourdement vous tromper. Une entreprise ne doit pas oublier que les collaborateurs n ’ ont souvent pas conscience des risques en termes de sécurité. D ’ où l ’ importance d ’ assortir le BYOD de règles claires et d ’ un coaching sérieux. Vous avez aussi tout intérêt à le doter d ’ une puissante solution de sécurisation, comme Knox de Samsung . Une politique BYOD statique est, d ’ ailleurs, illusoire. Il faut constamment adapter les règles à l ’ évolution des menaces et aux besoins de l ’ entreprise.

Vous ne savez pas si votre personnel respecte les directives que vous imposez ? Dans ce cas, mieux vaut adopter une politique mobile totalement différente. Un modèle dans le cadre duquel vous avez davantage de contrôle et octroyez plus d ’ outils à vos travailleurs. Evolve vous aide à prendre les bonnes décisions.

Évoluer plus vite ?

Vous souhaitez être le premier informé des dernières évolutions du secteur et de la technologie ? Et recevoir des promotions exclusives directement dans votre boîte de messagerie ? Abonnez-vous vite à la newsletter Evolve.

ARTICLES SIMILAIRES

les secrets du BYOD et du CYOD

BYOD ou CYOD : quelle politique mobile instaurer dans votre entreprise ?

Protection des téléphones mobiles, knox

Une sécurité mobile digne d’une forteresse

infographie : le travail mobile

Les travailleurs réclament le travail mobile [infographie]

RECOMMANDÉ POUR VOUS

Galaxy S8 SM-G950FZKAPHN

Galaxy S8