3 preuves que nous sommes à l’ère des « digital nomads »

By Samsung Belgique 05.08.2016

Mode de vie Technologie & innovation

nomades digital voyages

Un portable, une connexion internet rapide, un smartphone… de nos jours, il n’en faut pas beaucoup plus pour pouvoir se mettre au travail. Depuis quelques années, la notion de « new world of working » évolue et prend une place de plus en plus importante, changeant ainsi le monde professionnel tel que nous le connaissions. Outre les freelances et autres entrepreneurs créatifs, de plus en plus de salariés ont également la possibilité de travailler régulièrement hors des murs de leur bureau habituel. Discover vous parle de ces nouveaux espaces de travail, dans lesquels les « digital nomads » peuvent se réfugier pour travailler en toute tranquillité.

Voyages écouteur nomades

1. Travailler entre deux trains

La mobilité est une problématique-clé en Belgique. Les bouchons sont le lot quotidien d'une grande majorité des travailleurs et représentent une perte de temps et d'argent énorme. Pour devenir plus attrayante aux yeux des travailleurs, la SNCB a lancé l'année dernière son initiative Regus Express , en partenariat avec le géant des business centres Regus. Les centres Express proposent des bureaux flexibles totalement équipés, situés directement dans les gares et permettent ainsi aux travailleurs nomades d'abattre du travail, et ce même en déplacement. Avec des centres situés entre autres à Anvers, Bruges, Louvain, Liège et plusieurs gares bruxelloises, les affiliés ont accès à un réseau fort sur l'axe nord-sud du pays.

Café travail voyages nomade

2. Pay per minute

Le concept « pay per minute » rencontrait déjà un beau succès dans de grandes villes comme Paris ou Londres. C'est d'ailleurs un jeune couple de Parisiens qui a ouvert le premier café de ce type en Belgique l'année dernière. À La Récré , situé à Ixelles, les travailleurs nomades peuvent profiter d'une formule « all-in » dès 4 € de l'heure, leur permettant de profiter aussi bien des facilités que des boissons et autres gourmandises. C'est là tout le concept : les clients de ce café atypique ne payent pas leurs consommations mais bien le temps passé dans le café. Depuis quelques mois, un café « pay per minute » a également ouvert ses portes en Wallonie. L'Office Café , situé au cœur de la ville de Liège, accueille désormais les freelances et autres entrepreneurs créatifs au tarif horaire de 4,5 € . Wi-Fi ultra rapide, imprimantes, café, thé, cappuccino, latte macchiato, petites gourmandises sucrées, cadre vintage et résolument tendance … les travailleurs nomades de la Cité Ardente peuvent désormais s'atteler à leur travail dans les meilleures conditions.

Travail équipe digital

3. Le co-working, plus qu'un espace de travail

Les entrepreneurs créatifs à la recherche de quelque chose de plus que le simple partage d'espaces peuvent se tourner vers le co-working. Cette tendance s'inscrit dans une certaine philosophie : les co-workers sont à la recherche d'environnements stimulants et d'une atmosphère dynamique créée par l'échange d'idées avec d'autres co-workers. L'idée étant qu'une communauté inspirante peut être mise en place en rassemblant des esprits créatifs issus de divers horizons.

Offre diversifiée en Belgique

Silversquare , Co.Station BXL et Gand , Betacowork , Bar d'Office , CoWallonia… les espaces de co-working sont en plein boom ces dernières années. Dès 30 € par mois, un télétravailleur peut s'affilier à Bar D'Office, le réseau de co-working le plus important de Flandre. Avec des espaces à Anvers, Louvain, Edegem, Deurne, Melle, Malines, Ypres, Turnhout ou encore Courtrai, les membres du réseau Bar d'Office ont accès à une offre très étoffée. Le plus grand réseau du sud du pays est quant à lui représenté par CoWallonia. Avec des centres à Mons, Namur, deux adresses en province de Liège (Seraing et l'hyper-centre de Liège), Tournai, Louvain-la-Neuve, Charleroi ou encore La Louvière, CoWallonia permet à ses affiliés de travailler pratiquement partout en Wallonie.