Les Nouvelles Invitations récompensent la cuisine du quotidien

23/11/2011

Pour la demi-finale des Nouvelles Invitations, le jury, présidé par le chef trois étoiles, Eric Frechon, a privilégié les plats qui ont marqué ses sens olfactifs et gustatifs, en proposant une cuisine simple. Une entrée et un dessert, dont les caractéristiques restent très simples et accessibles à tous, se sont imposés aux yeux et aux papilles du jury. Le savoir-faire et la bonne humeur des deux finalistes, Carine Quirin et Ludovic Mege, ont également impressionné le jury.

Passion boulange

La première finaliste Carine Quirin est sans doute plus connue sous son pseudonyme de bloggeuse : Fidji. Spécialiste de la cuisson du pain (boulange) sur son site (http://www.fidjipassion.com), elle s’est inscrite sur les conseils d’une amie, bloggeuse culinaire comme elle. « La cuisine et la boulange en particulier, de passe-temps, sont devenus ma passion ».

C’est à la suite d’une opération, qui l’a privée de sa boulangerie favorite pendant un certain temps, que Carine-Fidji s’est intéressée à ce savoir-faire.

« La cuisine, c’est mon yoga ! »

Carine Quirin et Ludovic Mège, les deux finalistes des Nouvelles Invitations

« Ce concours arrive à point nommé, puisque que je viens de refaire entièrement ma cuisine et qu’il me manque encore quelques éléments, comme un four », plaisante-t-elle, sans toutefois perdre de vue la dotation offerte au gagnant par Les Nouvelles Invitations.

Le second finaliste, Ludovic Mege, est aussi un amoureux de l’art culinaire. Eternel insatisfait de sa prestation, il est en constante recherche de sensations.

« Quand je cuisine, je veux ressentir la magie du premier baiser, atteindre une forme de Graal », explique-t-il, l’œil humide d’émotion quand il évoque cette activité.

« La cuisine, c’est ma manière de lever le pied, de m’évader devant les soucis du quotidien, c’est mon yoga à moi ! ».

Chef d’entreprise de 43 ans, originaire de Bordeaux, Ludovic a connu Les Nouvelles Invitations grâce au réseau Facebook de passionnés de cuisine. Une de ses amies Facebook a sollicité son vote. Du coup, il s’est lui aussi mis en tête de participer au concours.

Un dessert contre une entrée

L’idée de la recette de Carine, un « moelleux à la pralinoise et sa compotée de poires et pommes cannelle, accompagné de chocolat fondu », lui est venue pour une bonne œuvre. L’association « Action contre la Faim » éditait en effet un livre de cuisine caritatif, et Carine a souhaité proposer sa recette.

« Cette participation était bénévole. Je voulais simplement créer un goûter gourmand, qui convienne à tous et fasse plaisir », indique-t-elle. Sa recette a été retenue pour ce livre, mais dans une autre forme. C’est en la modifiant un peu, avec des fruits de saison, que cette Alsacienne de 49 ans a su aiguiser les papilles et l’odorat du chef Eric Frechon et retenir toute son attention.

Les recettes des candidats

L’enthousiasme et la bonne humeur communicatives de Ludovic se sont propagés à sa « fantaisie landaise et sa bouchée surprise », une entrée à base de confit de canard et de piquillos, de petits piments doux landais. Cette entrée, simple et gustative, a beaucoup intéressé le chef Eric Frechon, lors de la dégustation.

Des recettes simples… mais précises

Les recettes de Carine et de Ludovic ne posent, selon eux, pas de difficulté insurmontable. Ils préfèrent cependant donner quelques précieux conseils avant de s’y lancer.

« Il faut quand même faire attention lors de la fonte du chocolat et éviter de le cuire. Idem pour les fruits. En fait, le secret consiste à savoir prendre son temps, bien lire la recette avant, et surtout, bien préparer les ingrédients et les produits auparavant. Il faut savoir perdre du temps pour en gagner ensuite », souligne Carine avec l’air malicieux de ceux qui aiment la bonne chère et savent le faire partager.

« Ma recette est simple. Il a été beaucoup plus difficile de l’inventer que de la réaliser. En principe, il faut environ 40 minutes pour faire ce plat et surtout… beaucoup de courage », plaisante Ludovic.

Le « courage » qu’il évoque consiste à oser faire une cuisine rapide avec des fonds de placard. « C’est une cuisine du quotidien, à base de fonds de tiroirs, qui reste pourtant extrêmement goûteuse », résume-t-il.

Un matériel adapté à leurs efforts

Carine a utilisé tout le matériel Samsung mis à sa disposition : le four à micro-ondes pour la fonte du chocolat, la plaque à induction pour bien cuire les fruits et le four en chaleur tournante, plutôt qu’avec la fonction vapeur « pour faire comme à la maison ».

« Le four à chaleur tournante s’est avéré très pratique pour effectuer la cuisson au degré près, dont j’avais besoin. En ce sens l’affichage numérique du four m’a été d’un grand secours », note Ludovic.

Tous deux ont surmonté le stress du concours et offrir à cette première édition des Nouvelles Invitations un spectacle de haut niveau et une bonne humeur communicative.

La finale promet de beaux moments !

Nouvelles Invitations Le Live - Demi-Finale

youtube

www.samsung.com/fr/nouvellesinvitations