Actualités

Des devices pour améliorer la communication interne

Des e-mails, encore des e-mails, toujours des e-mails. En moyenne, un cadre en consulte une centaine par jour sur son ordinateur professionnel. Une abondance d'informations... qui tue l'information. D'où l'intérêt des nouveaux devices, tablettes et autres écrans, qui permettent de rationaliser la di

27/10/2017
Des devices pour améliorer la communication interne

Des e-mails, encore des e-mails, toujours des e-mails. En moyenne, un cadre en consulte une centaine par jour sur son ordinateur professionnel. Une abondance d'informations... qui tue l'information. D'où l'intérêt des nouveaux devices, tablettes et autres écrans, qui permettent de rationaliser la diffusion des messages en interne.

Selon l’institut McKinsey, un salarié passe en moyenne 28% de son temps à gérer sa messagerie. Soit 13 heures par semaine. « Prendre autant de temps pour traiter ses e-mails n’est plus possible, constate Maxime Guirauton, directeur marketing et communication de Samsung Business. C’est une question d’efficacité et de compétitivité. L’entreprise doit donc donner aux collaborateurs des outils pour travailler différemment ». Illustration avec la tablette, qui permet de recevoir, où que l'on soit, des notifications. « Cela évite au salarié de passer à côté des mails importants et aussi de pouvoir être immédiatement au courant des informations essentielles », poursuit-il. A l'usage, le service est réel. D'ailleurs, les professionnels ne s'y trompent pas : la tablette devient tendance en BtoB, comme le montre la dernière étude Forrester*.

La tablette, un “nouveau standard” pour les entreprises

L'institut McKinsey prévoit que l’achat d'ardoises numériques par les professionnels passe de 14% du marché global cette année à 20% d’ici 2018. Preuve que les organisations évoluent. Elles ont compris l'intérêt de mieux communiquer en interne mais aussi de travailler de manière plus participative, comme le révèle l’étude « Collaboration 2020: hype or competitive advantage? » de Johnson Controls. Selon ce document, l’utilisation d’espaces dédiés aux équipes, avec de la technologie collaborative, devrait augmenter de 20% à 50% d’ici 2020.

« Dans cette optique, la tablette présente un atout certain, reprend Maxime Guirauton. Qu'il s'agisse de réunions projets, de réunions clients ou même de réunions d’équipe, ce produit permet en effet d’avoir sous la main l’ensemble des documents nécessaires, sans avoir à les imprimer, ainsi qu’un accès à internet si nécessaire ». Par ailleurs, la prise de note s'effectue directement sur l'outil. Ce qui évite de rédiger sur papier et de retaper ensuite un compte rendu sur ordinateur. Le gain de temps s’avère évident.

Autre avantage : les fichiers sont directement sauvegardés, partagés et transférés en un rien de temps à tous les protagonistes concernés : partenaires, clients, fournisseurs, responsables hiérarchiques... Ce qui assure une plus grande réactivité, une meilleure diffusion de l’information et améliore la productivité. Sans parler des économies de papier.

Des devices pour améliorer la communication interne

« Egalement, la tablette peut servir hors des bureaux de l’entreprise, pour disposer d’un support numérique en tout lieu, ajoute-t-il. Très utile pour les forces de vente, elle leur assure un accès à l'ensemble des données du siège : historique clients, liste de prix, catalogue produits, challenge commercial, présentation... » Avec une mise à jour instantanée. Si une notification est postée dans le cloud, elle se retrouve instantanément dans la tablette de l'utilisateur. Plus besoin d’e-mails !

De plus, le commercial reste en permanence en lien avec sa société, se tenant à jour en permanence tout en disposant des informations les plus actuelles pour traiter au mieux avec son client. « Au passage, l'outil délivre une image moderne et dynamique, ce qui influe aussi positivement sur son image auprès de son interlocuteur », poursuit-il.

Des informations diffusées sur grand écran

Sur le thème de la valorisation de son image, l'entreprise a aussi une autre carte à jouer : celle du grand écran. « Plutôt que d'utiliser un classique vidéoprojecteur pour diffuser des présentations, nous recommandons aujourd'hui le grand écran », déclare Maxime Guirauton. Connecté aux tablettes des salariés, il dynamise les échanges en permettant par exemple aux participants de partager un même document. Le conférencier a aussi la faculté d’interagir directement sur sa présentation. C'est beaucoup plus animé et interactif.

Last but not least, le grand écran remplit une autre mission : celle de diffuser des informations générales. « Pour cela, il suffit de placer ces produits dans des endroits de flux, où les salariés se retrouvent et de faire défiler les messages les concernant, comme les comptes rendus de comités d'entreprises par exemple », décrit l'expert. Au passage, c'est autant de messages en moins à faire circuler par mail.


*Etude « Global Tablet Forecast 2015 To 2018: Despite Market Volatility, Tablets Are Big In Business » de Forrester