Actualités

My Angel et Tabbya s’appuient sur les technologies mobiles pour secourir les travailleurs isolés

05/06/2019

Comment My Angel et Tabbya s’appuient sur les technologies mobiles pour secourir les travailleurs isolés ?

Grâce à la plateforme Knox, l’application Appel d’Urgence développée par My Angel et Tabbya détecte des situations d’immobilité anormale, envoie des alertes comprenant la position GPS et décroche toute seule quand les secours prennent contact. Une réponse avancée aux problématiques de Protection des Travailleurs Isolés qui s’imposent aux entreprises.

De nombreux métiers de l’entreprise sont concernés par les problématiques de travail isolé. Si aucune réglementation ne définit précisément la notion de travailleur isolé, l'article L 230-2 du code du travail impose à l’employeur d’analyser les situations de travail isolé et leurs conséquences éventuelles dans le cadre de son évaluation des risques. Il lui appartient également de prendre les mesures de prévention et d’organisation des secours à mettre en œuvre. De ces obligations sont nés les concepts de Protection du Travailleur Isolé (PTI) et de Dispositif d'Alarme pour Travailleur Isolé (DATI). Automatique ou à déclenchement volontaire ces équipements peuvent désormais s’appuyer sur le système d’information (SI) et être pris en compte au moment d’évaluer des solutions en matière de mobilité. Car désormais les acteurs spécialisés dans la PTI s’intéressent aux plateformes mobiles, au-delà des produits spécifiques existants sur le marché.

 

Dans ce contexte réglementaire et pour répondre à ce besoin les plateformes liées au développement de la mobilité en entreprise peuvent jouer un rôle déterminant

C’est ainsi que pour permettre aux travailleurs isolés d’appeler au secours les startups My Angel et Tabbya ont mis au point ensemble un dispositif DATI qui, à partir d’un smartphone Samsung, déclenche une alarme, soit parce que l’appareil a détecté que son propriétaire était
anormalement immobile, soit parce que l’utilisateur a appuyé sur le bouton d’urgence.

 « Utiliser un smartphone en guise de DATI présente plusieurs avantages. En particulier, l’utilisateur est moins susceptible de l’oublier avant de partir sur le terrain et il n’a pas besoin de prendre un appareil supplémentaire », explique Lionel Brunnengreber, le PDG de My Angel. « Mais il nous fallait trouver un moyen de faire fonctionner le dispositif sans que le travailleur ait à déverrouiller l’écran ; en situation d’urgence, en effet, il n’est pas question de faire plusieurs manipulations avant de pouvoir appeler à l’aide et il ne faut pas non plus courir le risque qu’une fausse manipulation dissimule l’application en arrière-plan. »

 

Pourquoi la plateforme Samsung Knox ?

« C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers Samsung », ajoute Stéphane Luçon, le PDG de Tabbya. « Leur smartphone Samsung Galaxy XCover dispose d’un bouton sur latranche qui peut servir de raccourci à l’utilisateur pour déclencher l’alerte sans qu’il ait besoin d’entrer dans le système de l’appareil. Surtout, Samsung fournit le SDK (kit de développement logiciel) Knox grâce auquel nous pouvons programmer notre application pour qu’elle réagisse à ce bouton, mais également pour monitorer les capteurs de l’appareil, typiquement pour se rendre compte que le travailleur est allongé par terre sans bouger et initier une procédure d’alarme. »

 

Objectif : mettre un DATI dans un smartphone pour gagner en efficacité

Partenaire Samsung depuis 2015, Tabbya est un jeune éditeur spécialisé dans les applications de simplification des smartphones et tablettes. « Nous avons inventé l’application d’Appel d’Urgence parce que nous avons pris conscience que les produits d’alarmes personnelles sont trop
ancrés dans des technologies passées et ratent les opportunités d’une meilleure sécurité que portent désormais les smartphones et les versions récentes d’Android et de Samsung Knox », dit Stéphane Luçon.

My Angel est de son côté une société de service de Protection du Travailleur Isolé (PTI). « Nous avons été le premier acteur à proposer à la fois des DATI et la chaîne d’alerte qui va avec dans une intégration cohérente et optimisée en termes de coûts et de fonctionnement.
Alors que ce genre de dispositifs envoie historiquement des SMS, nos solutions sont connectées à notre Cloud, lequel route les alarmes et les coordonnées GPS vers les équipes qui sauront réagir rapidement. », explique Lionel Brunnengreber. Ces personnels sont définis avec les entreprises ; il peut s’agir généralement des collègues du travailleur isolé ou des services de secours publics ou mêmes d’intervenants privés. « Avant de contacter les services concernés – comme les pompiers, le cas échéant - nous rappelons l’utilisateur pour évaluer la situation et trancher entre une fausse manipulation ou un danger véritable », ajoute le PDG de My Angel.

 

Un fonctionnement universel malgré les contraintes d’une situation dangereuse

C’est ici que l’application développée par Tabbya prend tout son sens : « non seulement nous appelons sur le téléphone qui a émis l’alerte mais, en plus, l’application est capable de prendre la main pour décrocher toute seule. Ainsi, si la personne est dans l’impossibilité de répondre, nous pouvons tout de même écouter ce qui lui arrive et lui parler », se félicite Lionel Brunnengreber.

L’offre proposée par My Angel et Tabbya sur les smartphones Samsung Xcover se veut universelle, elle ne s’adresse pas qu’aux techniciens en intervention sur un poste industriel éloigné. « La loi exige qu’à partirdu moment où un collaborateur est isolé, il doit pouvoir signaler efficacement une urgence àun service d’assistance. Parmi les métiers intéressés par notre solution, nous avons ainsi des chauffeurs-livreurs susceptibles d’avoir un accident ou d’être victimes de vols, des industriels, des collectivités, mais aussi des agents immobiliers, des commerçants, des agents d’entretien ou encore des professionnels de santé en visite chez des patients qui redoutent des incivilités », détaille Lionel Brunnengreber. « Le fait de rappeler très vite les personnes en situation de danger permet d’éviter que leur situation, quelle qu’elle soit, ne s’envenime ».

 

L’enjeu d’être opérationnel vite, partout et dans toutes les circonstances

Adaptée aux besoins des professionnels, l’application Appel d'Urgence offre par ailleurs un mode réunion dans lequel le Smartphone peut être immobile sur une table sans que cela ne provoque d’alarme. « C’est une fonctionnalité unique sur le marché qui va contribuer à assurer que l’application ne perturbe pas l’activité de l’employé lorsqu’il est a ponctuellement une activité sédentaire, en réunion par exemple, tout en continuant d’assurer sa protection et la détection de situations anormales dès lors qu'il repart sur le terrain ».

Sur le plan technique, et afin de maximiser la couverture de service même en l’absence de couverture 3G/4G pour communiquer avec le Cloud de My Angel, l’application est capable d’envoyer une alerte également par SMS, en incluant un code qui sert à géolocaliser le travailleur isolé.

Les outils Samsung Knox jouent un rôle décisif dans la préparation du smartphone. A l’allumage du smartphone, la plateforme Samsung Knox récupère depuis le Cloud toutes les informations de configuration. « Cette fonction nous permet de configurer le DATI en amont avec l’entreprise et de couvrir l’utilisateur dès la première minute qui suit le déballage de l’appareil », dit Lionel Brunnengreber. « Knox nous a permis de passer presque instantanément à un mode de préparation industriel, sur un smartphone de qualité, produit par Samsung, là où dans d’autres contextes il aurait fallu mener des tâches compliquées et coûteuses d’intégration. Tout cela se retrouve dans le coût final que nous parvenons à proposer aux entreprises » précise Stéphane Luçon.

Outre son bouton supplémentaire ici configuré pour déclencher l’alerte, le smartphone XCover4 a été adapté aux épreuves du terrain : il est robuste, étanche et dispose d’une batterie puissante particulièrement adaptée aux usages métier nécessitant à la fois du travail en mobilité et des fonctions de sécurité avancées.  

« Nos premiers clients témoignent que notre offre DATI sur smartphone est confortable ; efficace et abordable », affirme Lionel Brunnengreber.

 

Les évolutions d’un partenariat technologique fort

Au-delà du Galaxy XCover 4, l’offre sera très prochainement disponible sur les Galaxy Watch. « Le fait de proposer plusieurs terminaux permet de répondre à des usages différents. En effet, les collaborateurs pourront ainsi bénéficier d’une localisation plus précise et d’un déclenchement d’alerte plus discret, tout en retrouvant des applications métier directement depuis la montre connectée. De plus, la plateforme Samsung Knox permet d’ores et déjà de simplifier le déploiement d’applications sur les Galaxy Watch » précise Maxime Sadik, Alliance Manager chez Samsung Electronics France.