Actualités

Quelles solutions de mobilité pour demain ?

Quelles seront les solutions de mobilité de demain, sachant que les salariés tendent à travailler davantage à distance ?

26/10/2017

La mobilité est au cœur des stratégies d'entreprise, et le sera encore plus demain, à mesure que les salariés travailleront davantage à distance.

L’entreprise 3.0 devrait subir au moins autant de révolutions que l’entreprise traditionnelle, devenue 2.0 avec l’essor du numérique. Ses collaborateurs seront, en particulier, beaucoup plus mobiles, que ce soit parce qu’ils travaillent à distance ou se déplacent en permanence, chez des fournisseurs, des clients ou des partenaires, par exemple. Voici quelques technologies, dont certaines existent déjà mais sont seulement en cours de démocratisation, et qui devraient changer le quotidien des collaborateurs mobiles.

Des véhicules bureau

Techniquement, les véhicules autonomes sont prêts. Dans certains pays, comme les États-Unis, ils roulent même déjà sur la voie publique depuis plusieurs mois. En France, certains sont commercialisés (dont certains modèles de Tesla) mais leurs conducteurs n’ont pas le droit de laisser leurs véhicules en mode « autonome ». Il y a fort à parier, cependant, qu’il ne s’agisse là que d’une situation transitoire : d’ici quelques années, les véhicules autonomes pourront rouler sur nos routes. À l’intérieur, leur hyperconnexion permettra de retrouver l’environnement du bureau, c’est-à-dire d’accéder évidemment à internet, mais aussi au cloud, au réseau d’entreprise, etc.

Des déplacements virtuels

Il existe déjà de nombreuses solutions de collaborations virtuelles, mais force est de reconnaître que leur utilisation est souvent insatisfaisante. Connexion difficile, voix qui passe mal, caméra qui se bloque... Au-delà de ces problèmes purement techniques, il est encore difficile de « simuler » une réunion physique, c’est-à-dire de ne pas être limité, d’une manière ou d’une autre, par le caractère virtuel des choses. Beaucoup d’entreprises, comme le Français Glowbl, travaillent précisément à reconstituer tous les aspects d’une véritable réunion, d’une classe, d’une conférence, en ajoutant les avantages du virtuel. Des solutions arriveront rapidement, qui permettront d’améliorer la mobilité... virtuelle.

L’impression 3D à tous les étages

Bien sûr, les imprimantes 3D existent déjà. Mais elles doivent encore se démocratiser pour avoir réellement une influence sur une majorité d’entreprise. Concrètement, demain, un commercial qui va présenter une offre chez un client va être capable de la lui livrer, même si elle est personnalisée... immédiatement, en quelques minutes ou en quelques heures. Utopie ? Il suffit de regarder du côté d’Amazon, qui expérimente en ce moment un prototype de camion-imprimante 3D, pour se convaincre du contraire...

Toutes les données, tout de suite

Les solutions pour accéder depuis n’importe quel point à toutes les données de l’entreprise qui nous concernent existent et s’améliorent sans cesse, c’est un fait. Mais le big data va encore chambouler tout cela : il sera désormais possible d’accéder à des milliards de données, récoltées et analysées en temps réel. Ce qui veut dire qu’un collaborateur peut adapter sa mobilité en fonction d’elles, pour s’adapter à sa cible et aller à sa rencontre. Concrètement ? Imaginons un nouveau produit qui marche très bien dans un centre commercial, par exemple. Non seulement son fabricant va être averti en temps réel de la nécessité de réapprovisionner, mais il va aussi récolter des données sur les clients ayant acheté, et ainsi proposer au vendeur des produits susceptibles de les intéresser, qu’il fera par exemple fabriquer dans son camion-imprimante 3D...