Quelles métriques pour évaluer un projet ?

 

Quelles métriques pour évaluer un projet d'affichage dynamique ?

 

L’impact d’un projet d’affichage dynamique ne se limite pas à des indicateurs classiques comme le panier moyen : ses bénéfices doivent être mesurés de façon globale. Quelles métriques suivre pour évaluer le ROI et la pertinence d’un tel déploiement ?

Une chose est sûre, ils attirent l’œil. Toujours plus grands, plus lumineux et dotés d’une résolution toujours plus fine, les écrans dédiés à l’affichage dynamique modernisent considérablement l’image d’un point de vente et enrichissent tout autant l’expérience client. En d’autres termes, ils donnent envie de pousser la porte du magasin. D’après l’étude Samsung Smart Shoppers 2018, 42 % des français estiment que la présence de dispositifs digitaux les inciterait à se rendre plus souvent en magasin. Mais parce que la théorie ne suffit pas, il est important dans un projet Smart Signage d’en mesurer l’efficacité et l’impact business. Pour ce faire, différents indicateurs clés (KPI) peuvent être pris en compte.

 

KPI produit : les ventes

Lorsque l’on effectue une transformation dans un point de vente, le premier réflexe est évidemment de suivre l’évolution des ventes. L’affichage dynamique ne fait pas exception à la règle. Et à ce petit jeu-là, force est de constater qu’il est plutôt à son avantage puisque les produits mis en avant sur les écrans connaissent des hausses de vente pouvant atteindre jusqu’à 50 %.

 

  • Évaluation : Comparez les résultats d’un produit avant et après sa mise en valeur via le dispositif Smart Signage. Surveillez l’évolution du panier moyen, en excluant de fait les éléments de nature à perturber l’analyse, comme une vente flash ou une période de soldes, par exemple.

 

KPI magasin : la fréquentation

Le déploiement d’écrans dans un magasin incite davantage les consommateurs à y entrer. La fréquentation fournit donc une information pertinente sur l’efficacité de l’affichage en vitrine. À l’intérieur, la diffusion de vidéos promotionnelles peut encourager les visiteurs à aller voir des produits qu’ils n’avaient pas envisagé d’acheter à l’origine ou simplement à s’attarder davantage dans des rayons qui leur paraissent plus attirants. Placées de façon stratégique, des solutions d’affichage dynamique peuvent considérablement enrichir le parcours client et multiplier les possibilités deventes additionnelles.

 

  • Évaluation : Recensez le nombre de personnes entrant dans le magasin. Comptez le temps moyen passé dans les rayons et le nombre d’interactions avec les dispositifs digitaux.

 

KPI client : la fidélisation

Le Smart Signage, ce n’est pas simplement de l’affichage de masse. C’est au contraire la possibilité d’augmenter la fidélisation de ses clients en diffusant des offres et des messages personnalisés. Ces derniers auront ainsi davantage tendance à faire de ce lieu « leur » espace, d’y créer des habitudes et d’y revenir plus régulièrement. Dans la même idée, les supports d’affichage peuvent être utilisés pour rendre le client acteur de son parcours d’achat, en l’invitant à répondre à des questions sur son expérience et sa satisfaction. Cela renforcera son implication tout en donnant des indications intéressantes. On sait par exemple qu’au moment de régler les achats, l’affichage digital peut diminuer le temps d’attente perçu de 40 %.

 

  • Évaluation : Analysez l’historique des visites, grâce à un dispositif de suivi de la fréquentation, pour mesurer l’impact de l’affichage digital sur le trafic en point de vente. Mettez en place des questionnaires de satisfaction via des écrans tactiles.

 

KPI web : l’influence

Le point de vente digital s’inscrit dans une stratégie numérique plus large. Votre dispositif Smart Signage peut dresser des ponts entre le magasin physique et les canaux de vente et de communication sur internet. Vous pouvez par exemple connecter un écran sur vos comptes Facebook,
Twitter ou encore Instagram pour partager vos publications et celles de vos abonnés dans le magasin.

 

  • Évaluation : Un « social wall » vous permettra de diffuser en temps réel dans le magasin toutes les publications Twitter et Facebook en lien avec votre marque et d’inciter vos visiteurs à enrichir le dispositif via des jeux et des dispositifs viraux. Mesurez l’incidence sur votre audience et vos interactions en ligne.

 

KPI marque : l’image

La réussite de votre projet ne se traduira pas uniquement en termes de chiffre d’affaires. Renvoyer une image dynamique et moderne en tirant le meilleur de la technologie participera à donner de la valeur à votre marque.
Cette valeur peut être difficile à mesurer mais il existe des méthodes éprouvées. Le tout est de faire preuve de méthode et de rigueur en ayant recours à des outils de mesure précis et en vous appuyant sur un « T0 », étude initiale de votre image de marque afin d’en percevoir
l’évolution.

 

  • Évaluation :Lancez une étude de notoriété en deux étapes pour identifier l’évolution de votre image de marque, en vous concentrant notamment sur des attributs en lien direct avec le Smart Signage, comme le modernisme, le dynamisme, l’innovation…

 

Cette liste de métriques n’est évidemment pas exhaustive. L’important est de déterminer dès le départ quels sont les objectifs que vousassociez à votre projet Smart Signage (ventes, notoriété, expérience client, etc.), et seulement ensuite, d’identifier puis mesurer les bons indicateurs qui vous renseigneront sur l’efficacité de vos installations par rapport à ces ambitions.

Vous avez un projet ?

Laissez-nous vous aider à trouver la solution idéale pour votre activité.
Contactez-nous via notre formulaire.