Smart Working - Femme debout devant un ordinateur

 

Mobile, flex, connecté : le workplace fait sa révolution !

Passer des heures à son poste de travail, c’est fini ! Dans un monde professionnel digitalisé, mobile et interconnecté, les collaborateurs veulent vivre et travailler autrement. Quels sont les fondamentaux de ce nouveau « Workplace ».

Peut mieux faire ! Telle est l’analyse que l’on peut tirer du dernier baromètre CD&B/OpinionWay sur la perception des salariés français de leur espace de travail. Ce dernier, publié à la fin 2018, soulignait que la note moyenne attribué à leur environnement de travail par les collaborateurs n’excède pas 6,8/10 ! Fini l’open-space bruyant et impersonnel. Désormais, les collaborateurs aspirent à davantage de liberté, de modularité et de flexibilité. Autant d’usages rendus possibles d’abord par la digitalisation des activités professionnelles, l’omniprésence du très haut débit fixe et mobile, la cloudification massive des applications métier, et les communications unifiées. De nouvelles réalités qui mettent à mal les anciens codes !


Le bureau n’est plus (forcément) un espace de travail…
Parmi les tendances les plus notables en matière de workplace, il y a une réalité : la dimension collaborative du travail. Désormais, plus personne n’envisage de travailler seul en permanence. Avec le développement des solutions collaboratives, le partage de document, les messageries instantanées, les rencontres « physiques » entre équipiers revêtent une dimension de plus en plus facultative. Parce qu’ils travaillent en permanence ensemble sans forcément se voir, les collaborateurs attendent davantage de convivialité et de chaleur lorsqu’ils se croisent au sein de l’entreprise. L’agencement des locaux professionnels doit prendre en compte ces nouveaux besoins. D’un côté des espaces de travail, permettant à chaque collaborateur de s’isoler afin de se concentrer ; de l’autre des espaces communs, facilitant les échanges en toute décontraction. Et dans l’intervalle, une foule de zone « hybrides », huddle rooms et ateliers de créativité, pour laisser la place à des formats collaboratifs d’un nouveau genre.


Flex office : oui mais non mais oui !
Au-delà du télétravail qui est pratiqué aujourd’hui par près de 29% des effectifs des entreprises de plus de 10 salariés (soit 5,2 millions de personnes) selon une étude Malakoff Médéric Humanis, les collaborateurs sont toujours plus nomades. Pour limiter les frais de déplacement, mais aussi les loyers immobiliers toujours plus élevés en ville, de nombreuses entreprises encouragent leurs équipes à travailler depuis des espaces de coworking dont le développement est soutenu. Selon une étude du cabinet de conseil Knight Frank, près 1,7 million de personnes travaillaient en 2018 au sein d’un espace de coworking. Une réalité qui encourage le développement du Flex Office dans les entreprises. Les collaborateurs étant moins présents, le concept ne bureau attribué ne fait plus sens. Mieux vaut donc proposer à ceux qui le souhaitent de s’installer où bon leur semble. De quoi libérer les énergies, améliorer le bien-être au travail tout en réalisant des économies d’échelle importantes. Attention toutefois, le baromètre CD&B/OpinionWay mettait en exergue que 71% des collaborateurs n’avaient jamais entendu parler de ce concept et s’en inquiètent ! Attention à bien faire acte de pédagogie pour conduire le changement !

Vous avez un projet ?

Laissez-nous vous aider à trouver la solution idéale pour votre activité.
Contactez-nous via notre formulaire.