Lancer son webshop: par où commencer?

Par Samsung Belgique 21.03.2017

Lancer son webshop

Avez-vous toujours rêvé d’avoir votre propre magasin ou de professionnaliser votre passion créative ? Une boutique en ligne offre une solution peu coûteuse qui ne présente pas beaucoup de risques. Notre journaliste Discover Kim Verhegge a demandé conseil à la créatrice de bijoux et (web)entrepreneuse Melanie Van Dooren.

Melanie, peux-tu nous raconter comment tout a commencé pour toi?

« J ’ ai découvert l ’ orfèvrerie au Brésil, où j ’ ai habité pendant un an avec mon compagnon. Je me suis tournée vers cette activité plus pour des raisons thérapeutiques que par intérêt, mais cela a bien changé depuis ! Au risque de paraître superficielle… la première chose que je remarque maintenant chez les gens, ce sont les bijoux qu ’ ils portent. Après mon burnout, l ’ orfèvrerie m ’ a offert une échappatoire créative. J ’ ai alors suivi des cours chez ENCORA, un établissement d ’ enseignement pour adultes à Anvers. J ’ y ai créé mes premiers bijoux, en m ’ exerçant pour des amies. C ’ est ainsi que tout s ’ est rapidement mis en marche. “ Mets quelques bijoux en ligne, comme ça on pourra regarder ce que tu fais ” , me disaient-elles. Mi-2016 ma boutique en ligne a vu le jour. C ’ est maintenant une occupation à temps plein et il semblerait bien que ce soit ma meilleure thérapie! »

As-tu créé ta boutique toi-même ou as-tu fait appel à un webdesigner?

« J ’ ai pratiquement tout fait moi-même, mis à part quelques détails techniques qu ’ a réglés mon compagnon. Il existe beaucoup d ’ outils prêts à l ’ emploi sur internet, ce qu ’ on appelle des « templates » ou modèles. Le template que j ’ utilise vient de chez Squarespace, par exemple. En prenant le temps de creuser un peu la question, on peut faire énormément de choses avec un template. Il suffit d ’ y associer un nom de domaine et un système de paiement – Stripe dans mon cas – et c ’ est parti. Si votre site web nécessite des constructions plus complexes, il vaut mieux faire appel à un webdesigner. Rien de plus ennuyeux qu ’ un site qui ne fonctionne pas correctement, aussi bien pour soi que pour les clients. »

Tab S3

Quels conseils donnerais-tu as un web entrepreneur débutant pour la promotion de sa boutique en ligne?

« Avoir une vision est essentiel. Comment ai-je envie de mettre en avant mon produit ? Quelle est mon histoire ? Ceci doit se traduire aussi bien dans la conception que dans le contenu de la boutique en ligne. Ensuite il est important d ’ activement attirer l ’ attention sur son site web. En bref : ne partez pas du principe que les gens vont vous trouver, parce que cela ne fonctionne absolument pas comme ça. Les réseaux sociaux peuvent être de bons outils : créez tout d ’ abord une page Facebook et un compte Instagram. Les deux doivent clairement renvoyer vers votre site web. À côté de cela il existe bon nombre d ’ alternatives payantes, aussi bien sur les réseaux sociaux que dans les médias imprimés, mais si vous êtes un peu créatif vous pouvez certainement vous en passer dans un premier temps. Un autre conseil : assurez-vous que les gens puissent vous trouver facilement dans un moteur de recherche. Associez les bons « tags » au contenu de votre boutique pour que les moteurs de recherche pointent toujours vers vous si la recherche contient certains termes. »

Bien que le shopping en ligne se popularise, cela reste parfois difficile de déterminer si une boutique en ligne est digne de confiance ou non. Que recommanderais-tu à ce sujet ?

« Transparence et contact personnel sont les mots maîtres. Une chouette page d ’ information bien complète donne directement la bonne impression aux clients potentiels. Je choisis également une approche personnalisée dans la réponse aux mails. Une réponse automatisée n ’ inspire jamais confiance. En répondant personnellement, le client est certain de pouvoir toucher le prestataire en cas de pépin. La transparence au niveau des données instaure également la confiance. Je renseigne par exemple les boutiques « physiques » qui distribuent mes produits, où trouver les conditions générales de vente, etc. Je ne publie pas mes coordonnées de contact personnelles, mais je ne pense pas que cela gêne les clients. S ’ ils m ’ envoient un mail et qu ’ un petit coup de fil s ’ impose, je leur communique volontiers mon numéro. Et le contenu du site reste évidemment important. De belles photos détaillées des produits, l ’ absence de fautes d ’ orthographe, tout cela contribue à votre crédibilité ! »

Y a-t-il d ’ autres conseils que tu aimerais partager avec quelqu ’ un qui aimerait se lancer dans l ’ aventure du e-commerce?

« Ouvrir une boutique en ligne demande beaucoup de patience au début. Il faut déterminer le bon flux, rassembler du contenu, tout tester avant de le partager avec le grand public. Une fois que tout ça est derrière vous, votre boutique vous procurera énormément de plaisir. Rajouter de petits extras, agrandir la gamme, ajuster des détails qui se sont révélés moins efficaces à l ’ usage… Cela demande un suivi important, mais avec un peu d ’ organisation cela reste très chouette d ’ avoir son propre webshop. Après tout, vous ouvrez votre propre commerce sans devoir louer ou aménager un espace. Par contre, gardez à l ’ esprit que certains clients pourraient vouloir retourner leur produit parce qu ’ ils ne l ’ avaient pas vu en vrai… c ’ est le propre du e-commerce. Restez gentil en toutes circonstances et faites tout votre possible pour aider et informer les gens au mieux. »

La création d ’ une boutique en ligne pose beaucoup de questions : ai-je besoin d ’ un statut d’ indépendant ? Quelles sont les réglementations en matière de TVA du produit que je veux vendre ? Que dit la législation en matière de retours ? Et de vie privée ? Quels partenaires choisir pour la livraison de mes produits ? Vous trouverez beaucoup de réponses sur http:// www.infos-entreprises.be / fr . Sachez aussi que les primes RENTIC et e-business ont disparu sous leur forme précédente. Un nouveau dispositif d ’ aide à la transformation numérique sera proposé à partir de mars 2017 via une nouvelle plateforme électronique sous forme de chèques entreprises.

Envie de plus d ’ inspiration pour vos mode de vie ?

Discover vous présente les tendances et l ’ actualité technologiques en matière d ’ alimentation, de voyages, de mode de vie et de culture, entre autres.

Co.Station Gand : incubateur pour jeunes entreprises numériques
Construire une carrière « tech » aux Etats-Unis : par où commencer ?
8 applications pour augmenter votre productivité

Vous souhaitez recevoir les Discover Updates dans votre boîte aux lettres ? Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter.

ARTICLES SIMILAIRES

Co.Station interieur

Co.Station Gand : incubateur pour jeunes entreprises numériques

technologie innovation

Construire une carrière « tech » aux Etats-Unis : par où commencer ?

applications pour augmenter votre productivité

8 applications pour augmenter votre productivité

RECOMMANDÉ POUR VOUS