Photographie / Arrêt sur image

Sans filtre : quand la science révolutionne l’art du selfie

Notre technologie dernier cri change l’avenir de la photographie.

Une femme portant des lunettes se prend en photo dans la rue d’une ville

Et dire que le premier téléphone équipé d’un appareil photo est sorti il y a 20 ans seulement. À l’époque, un appareil photo intégré de 110 000 pixels avec un affichage de 256 couleurs était plus que futuriste. Qui aurait pu imaginer l’évolution fulgurante de ces images granuleuses, ressemblant à des graphismes aux contours mal définis ? Revenons à présent en 2020 : les smartphones de la série Galaxy A notamment, dotés d’écrans AMOLED aux couleurs d’une qualité quasi professionnelle, réalisent des clichés avec une définition de 12 millions de pixels.

Avec de tels progrès, la notion même de « simple photographie » est vouée à devenir obsolète, affirme Mark Levoy, professeur émérite du département d’informatique de la Stanford University. « Tout sera amalgame, interprétation, amélioration ou variation, à l’initiative du photographe ou de l’appareil photo lui-même », dit-il.

De fait, l’appareil photo du futur sera plus une application qu’un simple appareil, ajoute l’ancien conférencier de la Columbia University et photographe professionnel Taylor Davidson. La compilation des données provenant d’un éventail de capteurs sera combinée à des données visuelles pour développer un nouveau genre photographique.

Intrigué ? Il ne s’agit là que de la partie émergée de l’iceberg de la haute définition. Les Galaxy S20 ainsi que les smartphones de la série A repoussent eux aussi le champ des possibles en matière de selfies.

La silhouette d’un homme sur fond de lueurs féériques la nuit

L’effet Bokeh et la prise de photos au beau milieu de la nuit

Le Galaxy S20 dispose de cette fonctionnalité incroyablement avancée qu’est l’effet bokeh, parfait pour réaliser des portraits super détaillés. En mode bokeh, l’appareil photo fait automatiquement la mise au point sur l’objet le plus pertinent de la scène, floutant naturellement les éléments se trouvant en dehors du point focal. L’effet obtenu n’est pas le fruit du réglage traditionnel de l’ouverture, mais résulte plutôt d’un traitement informatique raffiné de l’image après sa captation.

De la même manière, le Galaxy S20 dispose d’un mode Bright Night qui permet de prendre des photos incroyablement détaillées la nuit malgré une luminosité très limitée. Nous avons presque triplé la taille du capteur pour vous offrir le meilleur de la nuit. Lorsque la luminosité est faible, le système d’appareil photo de qualité professionnelle prend plusieurs photos à la fois, en les fusionnant en une seule image époustouflante, où le flou et le bruit sont atténués. Les capteurs d’image plus importants et l’IA vous permettent d’immortaliser des scènes nocturnes aussi nettes qu’en plein jour grâce au mode Nuit.

La création en trois étapes d’un emoji à partir d’un selfie

Des capteurs 3D au machine learning

Le Galaxy S20 et les smartphones de la série A sont équipés de capteurs 3D et de fonctionnalités de machine learning. C’est grâce à cela que des filtres Instagram et Snapchat sont en mesure de modéliser votre visage en 3D. Toutefois, dans un avenir proche, le machine learning sera si évolué qu’il sera possible de recréer une image en 3D immersive dans son intégralité.

Même si cela reste hypothétique à l’heure actuelle, il est possible que nos smartphones deviennent capables d’observer et de comprendre le monde réel sans l’aide de capteurs 3D. Ce formidable pas en avant requiert cependant que les appareils utilisent, à travers une suite d’algorithmes, d’anciennes photos en guise de guide pour en assurer l’apprentissage continu.

Une femme faisant une roulade à travers 3 écrans de téléphone

Un appareil rotatif avec un champ de vision équivalent à l’œil humain

Le Galaxy A80 est équipé d’un appareil photo révolutionnaire en mesure de pivoter à 180° pour réaliser le selfie idéal et capturer des clichés de paysages panoramiques.

Le triple module photographique du Galaxy A80 comprend un capteur principal de 48 MP, un capteur ultra grand-angle de 8 MP et un capteur de profondeur 3D de 5 MP, tous en mesure de pivoter à 180° à l’aide d’un seul moteur habilement conçu. C’est la garantie d’une qualité d’image exceptionnelle, qu’il s’agisse d’un selfie, d’un appel vidéo ou d’un cliché panoramique frontal.

L’appareil dispose également d’une lentille ultra grand-angle offrant un champ de vision à 123°, l’équivalent de l’œil humain, ainsi qu’un optimiseur de scène pour reconnaître et traiter jusqu’à 30 scènes différentes. En d’autres termes, toutes vos images seront parfaitement cadrées, quelles que soient les circonstances.

Une femme faisant une roulade à travers 3 écrans de téléphone

Une double fonctionnalité de bascule et de décentrement pour corriger les déformations de perspective

À l’heure actuelle, les appareils apprennent à modifier la perspective d’une image en vue de l’améliorer. Ce processus s’appelle « tilt-shifting ». Ainsi, la lentille de tout appareil doté de cette double fonctionnalité de bascule et de décentrement est inclinée afin de corriger la place du sujet à photographier par rapport à l’appareil photo. Imaginez que vous êtes assis(e), les yeux levés vers l’appareil. La lentille va automatiquement corriger la déformation de perspective au lieu de recréer une vision déformée.

Aujourd’hui, les lentilles des appareils photo de smartphone sont encore trop petites pour donner les mêmes résultats que les lentilles plus grandes des appareils professionnels. Cependant, si ce processus est perfectible, il est possible que nous disposions bientôt de téléphones aussi performants que les appareils reflex mono-objectifs numériques.

Ayez une longueur d’avance sur demain avec notre smartphone Galaxy A80

Capturez des images comme vous les voyez grâce au Galaxy A80.

Galaxy A80

Galaxy A80

Galaxy S20

Galaxy S20

Lisez les histoires suivantes