Mr. Doodle griffonne sur tout ce qu’il croise

Samsung Belgique 18.10.2018

Image

Si vous avez suivi le lancement du Samsung Note 9, vous avez déjà vu à l’œuvre Mr Doodle. Ce jeune homme au look décalé s’en était donné à cœur joie avec le S Pen pendant la présentation des caractéristiques du stylet. Aujourd’hui, Mr Doodle nous parle de son besoin compulsif de dessiner !

Qui est Mr. Doodle?

« Depuis l’enfance, j’adore griffonner sur tout et n’importe quoi. C’est une obsession. Avec ce besoin compulsif de dessiner, vous imaginez bien que ma chambre en était remplie. Mes vêtements aussi, et puis je me suis attaqué à certains murs dans la rue et même à des bâtiments entiers ! Je dessinais sur absolument tout. Plus je gribouillais et plus cela prenait de la place dans ma vie. Jusqu’à devenir Mr Doodle. »

Ton style a-t-il évolué au fil des années?

« Mon style a toujours été assez proche des dessins animés, des cartoons. Plus jeune, j’adorais regarder des chaînes comme Cartoon Network, Nickelodeon et Disney. J’ai étudié les personnages comme Bob l’éponge et les Simpsons sous toutes les coutures. J’ai appris à les dessiner en mettant l’écran sur pause pour copier leurs mimiques. Ces personnages étaient vraiment mes super héros, je voulais être comme eux et griffonnais de petits personnages qui leur ressemblaient. Des jeux vidéo comme Mario, Crash Bandicoot et Spyro le Dragon ont également influencé mon style et m’ont inspiré pour créer et dessiner un univers bien à moi. Je me suis essayé à différents arts, mais j’en reviens toujours au dessin. C’est instinctif et cela m’a toujours amusé. Au fil des années, mon travail est devenu un peu plus raffiné mais le côté enfantin reste très important pour moi. Quand je griffonne, je me sens comme un enfant et je veux offrir ce retour en enfance aux personnes qui regardent mon travail. »

Qu’avez-vous pensé de votre live lors de la présentation du Samsung Note9?

« C’était une expérience vraiment cool. J’ai l’habitude de travailler sur le Note parce que je l’utilise au quotidien pour griffonner avec le S Pen ! Où que je sois, je dois faire une centaine de petits dessins par jour. Dans le train, en voiture ou en avion : je peux le faire n’importe où ! Mais ce live, c’était tout nouveau pour moi. Avant, j’ai toujours dessiné sur du papier, des murs ou des meubles, mais j’aime dessiner sur un écran, parce que le résultat est instantané. » Regardez le direct de Mr. Doodle ci-dessous:

Quand tes dessins sont-ils finis et comment fais-tu pour rester créatif?

« C’est très simple : avec le virus du « doodle » il n’y a jamais de fin, à moins que l’univers tout entier en soit rempli ! Plus sérieusement, quand ma toile est pleine, je m’arrête. Je suis allergique aux espaces vides. Je ne peux pas m’en empêcher, ça me démange. Et je reste créatif parce qu’il y a encore des millions de combinaisons et nouvelles idées qui m’attendent. Chaque jour, j’ai tellement de choix que le plaisir n’en finit jamais. »”

On dirait que tu es habité par cette passion. C’est presqu’impossible autrement. Combien de temps passes-tu à griffonner au quotidien ?

« C’est effectivement ce que je ressens. Pour moi, c’est presque comme respirer, c’est quelque chose dont on ne peut pas se passer. Si je ne dessine pas pendant une heure, je deviens fou. Alors je prends vite mon téléphone. Je ne peux vraiment pas m’en passer. C’est assez dingue que cela soit devenu si fort. »

Quel est le support le plus fou sur lequel tu as déjà dessiné ? Et le plus amusant ?

« La chaussette de quelqu'un, ça, c’était vraiment étrange. Et le plus amusant, je dirais une école à Bruxelles, parce que j’y ai eu droit à un mur très haut qui m’offrait une très grande toile. »

Tu n’as pas tendance à effacer des choses et recommencer?

« J’adore quand mes traits font partie intégrante d’un « doodle ». Je n’ai jamais vraiment supprimé quoi que ce soit, surtout pas si je travaille avec des marqueurs épais. Vous n’en avez tout simplement pas l’occasion. Sur le Samsung Note9, c’est évidemment possible. Et c’est vraiment nouveau pour moi. C’est un peu comme si le diable voulait me séduire avec ses pouvoirs. J’ai peur que si je me mets à gommer, je vais devenir trop perfectionniste et commencer à voir de petits défauts partout. Par contre, je l’ai déjà utilisé pour refaire de petits dessins à l’intérieur de certains traits épais de mes « doodles ». Des dessins dans le dessin en quelque sorte. Et c’est très cool ! »

Note9

Vous voulez en savoir plus sur le Note9? Ensuite, consultez la page Note9 pour savoir pourquoi Mr. Doodle est un fan de la Note9.