Divertissement

24 Heures avec Adil & Bilall

Travailler d’arrache-pied sur des films d’enfer

24 Heures avec Adil en Bilall 24 Heures avec Adil en Bilall

Adil El Arbi & Bilall Fallah sont inséparables, talentueux et des storytellers pur sang. Leur passion pour le cinéma? C’est à la fois ce qui les a rapprochés et ce qui les a propulsés au sommet. Avec Bad Boys 3 ils ont concrétisé leur rêve américain, et ils voient toujours grand. Sur le tournage de leur dernier documentaire Adil et Bilall se font plaisir avec les innovations Galaxy. 24 heures faites d’angles inédits et de propos épiques!

LE JOB LE PLUS COOL DE TOUS LES TEMPS

Adil et Bilall sont le duo de choc du moment. Ces talentueux régisseurs d’origine belgo-marocaine forment aujourd’hui un duo iconique qui a effectué une montée impressionnante vers les sommets internationaux de la planète cinéma. Combinez leur passion pour le grand écran à une vision bien à eux et vous obtenez des entrepreneurs atypiques. « J’ai toujours été passionné par le cinéma et je savais que je voulais en faire mon job, coûte que coûte. Depuis tout petit, je veux devenir réalisateur. J’ai toujours trouvé que c’était le job le plus cool au monde parce qu’on peut réaliser un film au sujet de n’importe quel univers », explique Adil. D’après Bilall, si l’on veut vivre de sa passion, il faut avant tout être persévérant. « J’ai souvent pensé que je n’allais pas y arriver, et pourtant je n’ai jamais baissé les bras parce que je ne voulais avoir aucun regret, ni avoir l’impression que je n’avais pas tout donné pour ma passion », ajoute Billal.

4

UNE HISTOIRE DE COUPE DU MONDE ET DE MUSCU

Si beaucoup d’entrepreneurs se détendent devant un bon film ou une série passionnante, Bilall et Adil réalisent ces films & séries. Mais alors, comment passent-ils en mode détente? Et leur arrive-t-il encore de savourer un bon moment télé? « Notre équilibre entre travail & plaisir peut se comparer à celui des joueurs de foot. Quand ils se préparent pour la coupe du monde, ils doivent s’entraîner en permanence parce qu’ils veulent gagner cette coupe. C’est une passion, mais en même temps ça reste beaucoup de boulot. C’est pareil pour Adil et moi : chaque film que nous réalisons vient de nos tripes mais ça reste beaucoup de trabajar », plaisante Bilall. « Quand je veux vraiment me détendre, j’écoute de la musique. C’est ma plus grande source d’inspiration, dans le sens où la musique me donne un certain sentiment et que de ce sentiment naissent des images d’où surgissent à leur tour des idées. Où que je sois, chiller en écoutant de la musique sur mon Note20, c’est le summum de la détente pour moi », ajoute Bilall. Adil, lui, se tourne vers le sport pour se détendre. « Quand j’ai le temps, j’aime faire du sport parce que ça me permet de déconnecter. Ça permet d’être focus sur le poids qu’on soulève. On n’est pas toujours à la hauteur du poids choisi (rires) et du coup on porte toute notre attention sur ce poids. Évidemment, on regarde aussi des films et des séries qui n’ont rien avoir avec notre propre travail. Quand je regarde un vrai bon film ou une bonne série sur ma Tab S7, j’oublie que mon job à moi c’est aussi de faire des films. Parce qu’un bon film vous embarque complètement dans son univers. Par contre, si le film n’est pas top, alors j’ai l’impression de bosser », conclut Adil.

ÉCHANGER DES MESSAGES WHATSAPP AVEC LE CREW AMÉRICAIN

Sur le tournage de leur nouveau documentaire, Adil et Bilall constatent la facilité que leur apporte la technologie au quotidien. « J’utilise WhatsApp tous les jours. L’appli me permet de facilement échanger avec des personnes aux States. Bilall et moi avons d’ailleurs créé plusieurs groupes WhatsApp avec nos crews mais aussi avec des producteurs, histoire de pouvoir échanger des idées, des photos ou encore des musiques. Le Note20 est vraiment top pour sa belle qualité d’image. Quand je suis sur le set, je peux directement montrer aux caméramans ou à d’autres membres de l’équipe quelles images je veux créer. Parler taille d’image et cadrage, ça reste très abstrait. Avec le Note20 je peux directement montrer ce que j’ai en tête et parfois même tourner et faire des montages », explique Adil. Billal, quant à lui, a adopté la Tab S7, avec son grand écran et son free stand angle. « Je recherche l’inspiration en permanence sur le web. Il y a tellement à apprendre et je n’arrête pas avec des chaînes comme CineFix qui analysent les films en profondeur. Avec la Tab S7, je peux directement noter mes idées à l’aide du S Pen et les partager avec Adil et l’équipe, où que je sois », ajoute Bilall.

SE PLANTER, ENCAISSER ET SE RELEVER

« Un des meilleurs conseils que j’ai reçu quand j’étudiais le cinéma, c’est d’essayer encore et encore. On va d’office faire beaucoup d’erreurs, mais c’est comme ça qu’on apprend. On peut essayer de réaliser le film parfait et passer beaucoup de temps à y réfléchir, ce n’est qu’en passant à l’action et en se plantant qu’on sait comment faire mieux », conclut Adil. Bilall confirme et il ajoute ceci : « Se planter et puis se relever, c’est la plus belle leçon en ce qui me concerne. Quand on veut concrétiser quelque chose, il faut être prêt à encaisser un max et souvent s’entendre dire qu’on n’y arrivera pas. Toujours se relever, c’est sans doute ce qu’on peut faire de plus important pour faire décoller sa carrière. »

24 Heures avec Adil et Bilall 24 Heures avec Adil et Bilall

WORK & PLAY AVEC LES NOUVELLES INNOVATIONS GALAXY

Transformez votre façon de travailler et de profiter avec les Galaxy Note20, Galaxy Tab S7 et Galaxy Watch 3.

DÉCOUVREZ PLUS

Lisez les histoires suivantes